Kadhafi n'est pas l'innocent du village que s'imaginent les occidentaux.

Publié le 2 Août 2010

Le Colonel Kadhafi à son arrivée à Rome.
 
Le Colonel Kadhafi à son arrivée à Rome. Crédits photo : AFP

           Kadhafi, que tous les chefs d'états d'Europe honorent et reçoivent en grandes pompes, se moque joyeusement des européens. Pour lui, l'Europe est déjà musulmane. Et nous, on regarde celà avec les yeux de Daladier et de Chamberlain. Les journalistes du Figaro et d'autres journaux s'en amusent. Il le trouve soit drôle, soit pensent que Kadhafi est un brin provocateur. Pour ma part, je pense que Kadhafi est très sérieux. Comme Hitler en 1933.

Gérard Brazon

        

           En visite officielle à Rome, le dirigeant libyen a plaidé pour que l'Islam devienne «la religion de toute l'Europe». Que serait une visite du président libyen sans son lot de controverses? Le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi a provoqué une polémique lundi, lors de sa quatrième visite en Italie en un peu plus d'un an. Devant un parterre de 500 jeunes femmes recrutées par une agence de mannequins, le leader libyen s'est livré, à Rome, à un cours d'Islam. Et affirmé que cette religion devait devenir celle «de toute l'Europe».

           Selon les médias italiens, chaque participante a été rémunérée 80 euros pour assister au discours de Kadhafi et a reçu une copie du Coran. «C‘était une très belle réunion», raconte l'une d'elles à Euronews. «Trois filles se sont même converties à l'Islam lors de la cérémonie». Citée par le journal La Repubblica, une autre participante nuance : «Pour nous c'était vraiment ennuyeux. Kadhafi ne savait pas que nous étions payées, sinon il n'aurait pas accepté de nous rencontrer». Selon une autre jeune femme, il a affirmé que «les femmes sont plus respectées en Libye qu'en Occident» et a invité les participantes à épouser des hommes libyens.

La nouvelle provocation de Kadhafi a suscité des réactions de colère en Italie. Dans un éditorial, La Stampa affirme que les échanges commerciaux ne justifient pas que l'Italie doive accueillir «des numéros de clown aussi grotesques». Le sous-secrétaire à la présidence du Conseil, Carlo Giovanardi, a essayé d'éteindre l'incendie en parlant de «formule prononcée dans un cercle privé».

 

«L'Italie est devenue le Disneyland de Kadhafi»

 

Le député européen Mario Borghezio, membre de la Ligue du Nord et allié de Berlusconi, s'est inquiété d'un «projet dangereux d'islamisation de l'Europe», invitant à se méfier de la «philosophie de marchand de tapis» de Kadhafi, dans une allusion aux contrats à la clé de sa visite en Italie. Selon la presse, la Libye, présente dans de nombreux secteurs économiques italiens , pourrait acheter de l'armement.

En signe de protestation, le parti d'opposition «Italie des Valeurs» a dressé lundi une «tente de la légalité» devant l'ambassade de Libye, pour dénoncer le manque de liberté et les atteintes aux droits de l'homme. La fondation Farefuturo, proche de Gianfranco Fini, président de l'Assemblée nationale qui a récemment rompu avec Silvio Berlusconi, s'enflamme en jugeant que «l'Italie est devenue le Disneyland de Kadhafi».

Même des membres de la majorité de Berlusconi ont exprimé leur désapprobation. «Ce qui me préoccupe c'est qu'on commence à s'habituer à ces shows de Kadhafi» alors qu'il «faudrait lui rappeler que notre sens de l'hospitalité témoigne de la grandeur de la culture chrétienne, qui est à la base de l'identité européenne», a estimé Maurizio Lupi, du PDL de Berlusconi.

Le dirigeant libyen est depuis dimanche à Rome pour une visite marquant le 2e anniversaire de la signature du traité d'amitié italo-libyen, qui a mis fin au contentieux sur la période coloniale. Le traité prévoit notamment des investissements italiens de 5 milliards d'euros en compensation de la période coloniale, dont la construction, pour environ 3 milliards d'euros, d'une autoroute littorale de 1 700 km en Libye.

Lundi, Berlusconi a offert à Kadhafi l'iftar, le repas de fin de jeûne du ramadan, en présence de 800 invités, après une grande parade équestre à laquelle ont participé 30 pur-sang berbères et leurs cavaliers acheminés par avion spécial de Tripoli.

Figaro

 

               Pendant ce temps là, le Pakistan se noient et des musulmans s'en fichent. Mais celà n'empêche pas des appels au dons de la part de chrétiens que même Kadhafi méprise.

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Francis CLAUDE 01/09/2010 06:33



kadhafi, un grand malade j'ai eu l'occasion de passer quelques jours dans son pays c'est un exemple du culte de la personalité rien ne ce fait sans que d'une maniere ou d'une autre ce ne soit a
sa gloire....mais le pire c'est qu'il a une haine visserale de nos pays disons "chétiens", et de plus le complexe de l'ancien colonisé... ce qui n'arrange pas les choses. vous souvenez vous de sa
caravane a travers l'afrique? ou il a organiser un grand cirque a travers les pays africains et devait il me semble traversé toute l'afrique pour y précher la belle parole,car n'oubliez surtout
pas qu'il a un réve profond : faire les etats unis musulmants d'afrique, avec un chef supréme a la tete la je vous laisse deviner qui? lol.je crois que son cirque c'esr arréter au
Senegal....tiens une annecdotes sur le beau pays qu'est la libye il y a quelques années ces beaux messieurs ont decsider qu'ils n'avaient plus besoin des esclaves négres d'afrique( c'est
leur langage) pour les remplacer par des pauvres types vennants d'un ex pays de l'empire sovietique( oui vous connaissez les grands démocrates!!!)et le pays ou je vivais ,alors a pleurer 600
disparus suite a cette épuration mais ça c'est pas politiquement correct . tout cela pour vous dire que kadhafi est un dangereux malade et il est a souhaiter qu'avec l'argent de son pétrole il ne
puisse jamais ce procuré d'armes nucléaires!.



Geneviève HALET ou Bichette 83400 ou 31/08/2010 23:11



Bien sûr que KADAFI est un intégriste et que les Chrétiens, pour la plupart, sont c... !