Kadhafi provocateur? "La Turquie sera le cheval de Troie islamique en Europe"

Publié le 23 Juin 2010

          Je voulais éditer l'article qui suit parce que vous savez combien pour moi l'Europe n'est pas ma tasse de thé.

         Non pas que je ne suis pas européen mais simplement parce que je suis un français attaché à des valeurs que sont la liberté, l'égalité, la fraternité et la laïcité. Cette dernière valeur n'étant pas partagée par tous les pays européens  loin de là.

        Je ne suis pas pour cette europe qui néglige le fait national, les cultures, les peuples. Je ne peux pas être pour une europe qui refuse de prendre en compte le résultat des référendums et celui des élections. Il suffit pour s'en convaincre de voir comment sont traités les hommes politiques, les partis politiques qui ne partagent pas la béatitude des dirigeants européens qui ne sont même pas les élus des nations. Il suffit de constater la façon dont l'on contourne les référendums Hollandais et Français.

           Comment respecter ces méthodes, ces dénigrements des peuples. Au nom de quoi? Du bonheur à venir? Comment pourrai-je suivre ces soi-disant avant-gardistes des peuples nouvelle formule.

         Certes, les politiques ont des devoirs et le premier est celui d'informer, d'expliquer, de convaincre mais en aucun cas celui de biaiser les résultats et de passer outre aux volontés des peuples.

          L'Europe ne peut-être ce territoire offert qu'aux lois du marché, aux lois de l'argent sans que les peuples ne puissent adhérer véritablement. L'Europe ne peut être une entité imposée de force.

          Aujourd'hui, comme hier, si l'on demandait aux peuples par référendum s’ils souhaitent cette organisation européenne ce serait un immense NON qui viendrait souffleter le visage des dirigeants actuels.

          Plutôt que de vouloir faire l'Europe des marchés il aurait mieux valu commencer par faire celle des cultures. Commencer par celle des racines. Je veux dire par là, cultiver celle des racines chrétiennes qui composent et forme le tissus européen. Au lieu de cela, c'est le refus de prendre en compte ces réalités sociales et culturelles comme l'a fait Jacques Chirac le prétendu gaulliste préféré des français.

 

          J'édite l'article suivant ou l'on peut lire ce que pense Mouammar Kadhafi de cette europe. Pour lui elle sera bientôt islamique.

           Une terre qui verra comme celle de l'ancien empire de Constantinople une islamisation rapide. Pour mémoire, cet ancien empire chrétien orthodoxe fût islamisé en moins de 50 ans par les Turcs. Car la Turquie s'est installée sur une ancienne terre chrétienne et beaucoup l'ont oublié en occident. De même le fait qu'elle est pratiquée la traite des blancs avec les territoires bulgare, croate, serbe et faillit le faire avec l'Autriche. Une terre qu’aucune église ne réclame en occident ni n'exige comme le font les islamistes pour l'Espagne. L’islam est une religion de conquête. La charia et son idéologie fasciste. Là ce n'est pas Lénine, Mussolini, Hitler, Staline et autres Pol Pot fous. C'est au nom d'un dieu et d'un prophete. Nos dirigeants politiques nationaux et européens en sont les complices passifs ou actifs. Les fameux idiots utiles chers à Lénine.

 Gérard Brazon

 

 

 

         Le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi, dans un discours devant une délégation de leaders musulmans européens (ceux des Balkans), a expliqué jeudi dernier, comment il attend impatiemment le jour ou la Turquie adhèrera à l’Union européenne… Ainsi, explique t-il, la Turquie sera le cheval de Troie islamique en Europe.

 

         Voici un extrait d’article publié dans la presse palestinienne :

Kadhafi a parlé lors de la réunion dans la capitale libyenne, devant les chefs des délégations islamiques des pays d’Europe. Précisément devant les représentants de l’amitié inter-Balkan, l’association des jeunes de Bosnie-Herzegovine, etc…)

Il a déclaré: « Si la Turquie rejoint l’Union européenne, et avec la présence des deux États des Balkans plus l’Albanie, cela voudra alors dire que le continent européen ne sera plus celui des croisés, il ne sera plus un continent chrétien, cela voudra dire que l’Islam deviendra un partenaire solide des européens. (…) « Nous attendons le jour où la Turquie rejoindra l’Union européenne pour servir de cheval de Troie, comme le raconte l’histoire ».

Et Kadhafi, qui assure la présidence tournante du sommet arabe, a parlé de l’importance de la démographie qui détermine le nombre de musulmans en Europe. Il a déclaré que les statistiques officielles ne sont pas vraies parce que ces statistiques tendancieuses montrent que les musulmans sont une minorité. « Il y a plus de musulmans [en Europe] que les chiffres officiels » s’est-il emporté.
Il a ajouté, « heureusement, les musulmans ont commencé à se multiplier et à se multiplier plus vite que le reste des autres religions, c’est peut-être un signe de Dieu. Ainsi va la volonté divine, les musulmans se multiplient bien des fois plus que les autres peuples. Peut-être est-ce la preuve que Dieu veut qu’il y ait plus de musulmans que n’importe qui d’autre à la fin des temps ».

Lire la suite ICI.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

fermaton.over-blog.com (Clovis Simard,phD) 17/10/2011 21:42



 Blog(fermaton.over-blog.com)No-20, THÉORÈME PORZIUNCOLA.-Le Nouveau Père de l'Europe.



Sarah 26/06/2010 20:01








Sarah 26/06/2010 17:56








Duchnock 23/06/2010 23:14



A quand la deuxième réduction au silence de kadhafi ?