Karim Zeribi des Grandes Gueules de RMC s'est fait torcher le nez par un forban!

Publié le 6 Décembre 2012

Entendu hier sur RMC avec beaucoup de plaisir. J'aime bien quand Karim Zeribi se fait moucher le nez!

Voilà le patron des transports en commun de Marseille, que l'on n'entend pas beaucoup lors des agressions dans les bus de Marseille, mais qui ne peut s'empêcher de donner des leçons et qui nous abreuve de sa science. Karim Zeribi s'est fait retourner comme une crêpe par un p'tit gars du peuple, un forban, un juif, un pied noir. Bravo Albert Kassabi!

Karim Zeribi s'est fait torcher le nez et voici un extrait de l'échange qui a débordé les bobos des Grandes Gueules de RMC. A mon avis, ils ne sont pas prêts de recommencer car dans la vraie vie, personne n'admire véritablement les Grandes Gueules plus prés du caviar que du saucisson pinard ! On sait ce qu'ils valent désormais!

Gérard Brazon

****

 

Alors que les membres du groupe Les Forbans ont accepté de chanter au gala du conseil national du Front national le 8 décembre prochain, leur indépendance d’esprit n’est pas du goût de tout le monde. Mercredi matin, Karim Zeribi, député européen Europe Écologie – Les Verts, s’en est vivement pris à Albert Kassabi, chanteur du groupe, qui était l’invité des « Grandes Gueules » sur RMC.

« On a ici affaire à un groupe qui a des fans qui les suivent depuis des années. Aujourd’hui, le groupe décide d’aller chanter au Front National », a déclaré KarimZeribi. Riposte du chanteur : « Je n’aime pas le mot ‘qui décide’. Je ne décide rien du tout ! T’es un petit malin toi ! Il décide, qu’est ce que ça veut dire ? Décider ça veut dire : se réveiller le matin et se dire tiens je vais aller. Tu sais, la différence, c’est que toi tu sais que j’existe. Moi, je ne sais même pas qui tu es. Toi, tu m’as écouté ! Moi, je ne t’ai jamais écouté mon pote. Tu penses que ça m’empêche de dormir. T’es un guignol ! ». Et l’élu Vert de reprendre :  »Si tu te lèves le matin en estimant que tu dois assumer ta célébrité et la pérenniser, c’est ton problème », avant que le chanteur ne rétorque : « C’est le cas ! Tu n’existes pas ! Je m’en fous, tu n’existes pas. Ton nom et ton prénom, je ne les connais pas ». 

Source Ndf

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Claude Germain V 06/12/2012 18:53


Sacré Albert , toi au moins tu as de la repartie , la jeunesse d'une France qui fut propre ,que de souvenirs  ..... allez les Forbans ....... nous on vous aime ...

rosalie 06/12/2012 17:32


Moi non plus je ne les écoute plus depuis belles lurette ni Bourdin qui se bouge, se bouge mais ne fait rien avancer, ni les GG qui gueulent, gueulent mais n'apporte aucune solution. J'écoute
encore parfois si j'ai le temps Eric Brunet qui lui met en lumière des faits, des magouilles, des histoires dont on n'aurait aucune idée. Par exemple en ce moment il critique tourtes ces agences
publiques créées pour placer les copains et la famille dans la plupart des cas, qui pour beaucoup ne servent à rien et qui nous coûte la bagatelle de 50 milliards, alors quant on nous dit qu'il
faut faire des économies, on pourrait commencer par cela. Mais la gauche n'a pas plus de courage que la droite dans ce domaine et nous continuons à payer des impôts qui augmentent, sans pouvoir
nous révolter.

Yves IMBERT 06/12/2012 15:31


Je n'aime pas non plus le faux cul Bourdin et sa bande de rigolos mais dans le cas de l'espèce le débat  s'est réduit dans le stule extrême gauche  et l'invité aurait pu mieux faire
pour l'ignoble Zeribi, par exemple lui casser  la gueule ou le traiter de gaucho-parasite importé