Karima: une femme musulmane se bat en Belgique pour vivre libre.

Publié le 22 Septembre 2010

       Une vidéo que je représente sur mon blog. Une femme musulmane, une amie avec laquelle je suis en contact, se bat désespérèment pour que ses libertés de femme soient reconnues en Belgique non pas par l'état Belge, mais par la communauté islamique qui excerce de plus en plus d'influence sur la société belge comme partout en Europe. Alors, que la bien-pensance continue de nier cet état de fait, il est temps, dans cette socièté si oublieuse de la rééditer. Courage Karima.

Gérard Brazon

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Karima C 04/12/2010 14:58



"Qu'on se voile ou qu'on se dévoile, finalement c'est le regard de l'homme qui détermine notre surface à abriter. Minijupe ou burqua même combat, quand l'une aguiche l'autre s'éclipse et
c'est toujours Mustapha ou Jean François qui se tend. Pour vendre des clous ou des dessous, la catin cambrée et lubrique pose de la même façon..." dans la Mecque Puket de Saphia
Azzeddine


Je dirais, c'est le regard pervers de l'homme qui pousse une femme soit à jouer du pouvoir qu'elle a grâce à une mini-jupe, et je pense que même si la jupe n'est pas mini, elle
garde quand même du pouvoir... soit elle se couvre jusqu'aux orteils pour ne donner aucune satisfaction à un homme étranger. 


Je cherche la notion de respect de la femme quand on utilise son corps pour vendre n'importe quoi. Femme-objet voici ce que les pubs et les films renvoient comme images. Peu d'hommes
montent au front pour défendre le respect de la femme quand il s'agit de ne plus utiliser son corps dénudé pour faire vendre des yaourts.  C'est moins plaisant pour eux, cela ne m'étonne
pas... Celles qui m'étonnent ce sont les femmes qui ne se révoltent pas...



Karima C 04/12/2010 14:55



"Qu'on se voile ou qu'on se dévoile, finalement c'est le regard de l'homme qui détermine notre surface à abriter. Minijupe ou burqua même combat, quand l'une aguiche l'autre s'éclipse et
c'est toujours Mustapha ou Jean François qui se tend. Pour vendre des clous ou des dessous, la catin cambrée et lubrique pose de la même façon..." dans la Mecque Puket de Saphia
Azzeddine


Je dirais, c'est le regard pervers de l'homme qui pousse une femme soit à jouer du pouvoir qu'elle a grâce à une mini-jupe, et je pense que même si la jupe n'est pas mini, elle
garde quand même du pouvoir... soit elle se couvre jusqu'aux orteils pour ne donner aucune satisfaction à un homme étranger. 


Je cherche la notion de respect de la femme quand on utilise son corps pour vendre n'importe quoi. Femme-objet voici ce que les pubs et les films renvoient comme images. Peu d'hommes
montent au front pour défendre le respect de la femme quand il s'agit de ne plus utiliser son corps dénudé pour faire vendre des yaourts.  C'est moins plaisant pour eux, cela ne m'étonne
pas... Celles qui m'étonnent ce sont les femmes qui ne se révoltent pas...



Lumieres Contemporaines 02/10/2010 16:03



Très bien de dénoncer cela devant un parterre de fanatiques aveuglés par leur idéologie. Mais si vous combattez cela, vous êtes immédiatement taxés d'islamophobe, de raciste par les démagogues de
l'antiracisme et du multiculturalisme qui ont tout laissé passer au nom de la liberté et du droit à la différence culturelle. Courage donc à cette jeune femme.



Gérard Brazon 02/10/2010 19:59



Courage à Karima. Je l'ai eu au téléphone il y a peu, elle va bien mais être femme dans cette position est très difficile!



Jean Pavée 26/09/2010 02:43



Bonjour, lorsque vous aurez pris contact avec Karima, vous serait-il possible de m'informer brièvement par mel (car je me doute que vous êtes très occupé), de ce qu'elle pense réellement de RL ?


Merci. Jean Pavée.



Jean Pavée 22/09/2010 09:58



Bonjour,


il est bien que cette jeune femme entreprenne ce combat ; toujours est-il que son émancipation me semble encore limitée, et qu'elle reste encore dans un débat musulman ; elle n'a pas encore
compris la logique de rupture qu'elle devrait effectuer contre l'islam.


De plus, elle est dans une ligne d'opposition à Riposte Laïque, si j'en juge sa participation à un article incendiaire contre RL, qui était sorit dans le Soir, avec la complicité des Fourest
& Sifaoui : http://www.lesoir.be/debats/cartes_blanches/2010-07-06/le-discours-identitaire-raciste-vaut-il-mieux-que-le-discours-identitaire-integriste-780167.php


Ce qui m'avait amené à faire cet article pour RL : http://www.ripostelaique.com/Le-mauvais-usage-du-terme.html


Si vous êtes en bonne relation avec Karima, ce serait bien que vous lui fassiez bizn comprendre la justesse du combat de RL, et que ce n'est pas par l'entremise d'une Fouest ou d'une Geerts
qu'elle fera progresser son combat.


Cordialement. Jean Pavée.



Gérard Brazon 23/09/2010 18:54



Je n'étais pas au courant de cet article. Je vais prendre contact avec elle! Merci