Katia, la compagne d'Estoban Morillo persécutée par les médias et les nazis rouge!

Publié le 12 Juin 2013

Les racailles qui ont agressé des voyageurs dans le RER, sont condamné avec du sursis et d'autres à 70 heures de travaux d'intérêt général, Pendant ce temps là, d'autres qui n'ont pas agressé des innocents se retrouvent persécutés par les nazis de gauche quasi innocentés par les différents pouvoirs et les médias.

Ces condamnations sont le scandale de cette justice. Entendre des avocats affirmer que 70 heures, c'est beaucoup me révulse littéralement.

Katia, la compagne d'Estéban Morillo est persécuté dans l'indifférence des médias et de la justice. Je suis choqué d'avoir vu une photo de cette jeune femme en gros plan sachant qu'elle sera l'objet d'une vengeance immédiate du fait qu'elle était la compagne d'Estoban Morillo. 

Lu sur la page Facebook de soutien d'Esteban Morillo justement: "Katia a été attendue à son travail par un groupe de nervis d'extrême-gauche à la sortie de son travail. Elle a pu éviter le lynchage de justesse grâce à une voiture venue la chercher. Elle est de surcroît visée par une procédure abusive de licenciement pour "mauvaise image donnée à l'entreprise" !

Info confirmé par Pierre S. de fdesouche.com sur Twitter.

Katia (32 ans) est la compagne d'Esteban. Elle a été mise en examen pour "complicité de violence en réunion" alors qu'elle n'a pas participé à la rixe ! Elle serait "complice" uniquement pour avoir téléphoné à Esteban et d'autres amis parce que les antifas dont Clément Méric l'avait menacée lors de la vente privée et les attendaient à la sortie. Elle ne cherchait qu'à se défendre, à sauver sa peau.

Katia était "pistée" par les antifas depuis des mois.  http://veganantifa.wordpress.com/2012/12/01/les-fascistes-de-la-protection-animale/

Les médias ont été infects. Ils ont montré la photo de Katia au JT de 20 heures. Et dans ce reportage vidéo de BFMTV, http://www.bfmtv.com/societe/mort-clement-meric-esteban-katia-un-couple-parmi-suspects-533958.html, on donne son nom, on montre son visage, on dit qu'elle habite à Saint-Ouen, on filme son immeuble, on dit qu'elle travaille dans un crématorium, etc.

 

Bref non seulement la vie familiale et professionnelle de Katia est désormais brisée, mais en plus les médias la livre aux antifas. Et elle ne bénéfiera d'aucune protection policière...

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Faits Divers- Sociétés

Commenter cet article

marée 12/06/2013 20:34


Cette jeune Katia ne risque pas de faire la une de nos JT.


A quand une télé libre et indépendante?


 

Pivoine 12/06/2013 18:12


Si un drame se produit, on saura que les merdias sont responsables !

Polux 12/06/2013 15:36


Je remarque que les médias sont beaucoup plus discret lorsqu'il s'agit d'un vladimir...!!!

mika 12/06/2013 10:41


http://www.ndf.fr/poing-de-vue/11-06-2013/damien-theillier-la-democratie-est-devenue-un-instrument-de-controle-de-la-sphere-privee


 


Extrait sur la démocratie..."Celle-ci est souvent assimilée à la paix, à la prospérité, à la
tolérance, à la solidarité et à la liberté, mais dans les faits elle apporte au contraire mécontentement, tensions sociales, hausse des impôts et de la dette, et de moins en moins de liberté
économique et personnelle."