L'abattage rituel islamique, un massacre horrifique au nom d'une religion d'un autre âge

Publié le 12 Décembre 2011


POUR LA PROTECTION

ET LA DEFENSE DES ANIMAUX

avec l'appui sans faille de

FRANCE REVOLUTION

par 

Christianne DEBERNARD, Présidente

10 rue Charles Darwin

19100 Brive la Gaillarde

T/F : 05.55.23.19.97

         09.71.39.86.46

         06.83.01.85.46

Dénoncer tout les endroits de torture et d'abattage rituel de l'horreur

 

v7629v.jpg

 

CREATION ABATTOIR HALAL A GUERET 23

image001112.gif

http://www.france-petitions.com/petition/106/creation-abattoir-halal-a-gueret-23

 

abattage-rituel-OABA.jpg

saignee.jpg

 

Cette pétition sera remise aux destinataires suivants :

  • François FillonFrançois Fillon (premier ministre)
  • Alain JuppéAlain Juppé (ministre de la Défense)
  • chrisdebar@wanadoo.fr

Bonjour à Toutes et Tous,

Nous allons vous raconter une petite histoire vraie, elle n'est pas très belle... nous ne l'avons pas écrite, nous avons laissé ce soin aus politiques, car en plus elle est à répétition !

" Il était une fois une fois une société musulmane qui entend bâtir à Guéret, et le plus vite possible un abattoir exclusivement voué à l'abattage rituel musulman pour le marché français et étranger... ainsi qu'une chaîne complète de transfromation et mise sur la marché.

Si vous vous posez la question : où se trouve la Creuse ? c'est que non seulement vous êtes très mauvais en géographie, ou alors que vous avez une très mauvaise mémoire ! car, lorsque l'on parle de la pauvreté de certains départements c'est toujours à la Creuse que l'on décerne le palmarès de France profonde ...! Seulement même en Creuse on doit connaître les lois et les appliquer.

EN FRANCE ET DANS LES PAYS DE LA CEE :

IL Y A DES LOIS SUR L'ABATTAGE : ELLES DOIVENT ÊTRE RESPECTEES.

Il est dit :" Les bouchers halal en on assez de payer des agences de vérification de la traçabilité des viandes issues d'abattoirs faisant de l'halal et de l'abattage commun, explique Eric Corréïa, le vice-président en charge du dossier à la Com.com. Ils veulent désormais avoir un abattage exclusivement halal qui sera une garantie d'origine pour eux et leur clientèle.. (les lois et les autres ...! on s'en moque...)

Ils sont  interessés par la qualité d'un cheptel bovin et ovin ... et d'autre part la présence d'Abiodis pouvant "consommer" à moindre coût leurs déchets d'abattages et leurs effluents dans son usine de méthanisation, finissent de les séduire ... mais ayant peur de reprendre l'outil existant et vieillissant en raisons d'imbroglio politique : ce sera du matériel du matériel flambant neuf qui verra le jour et il serait envisagé un atelier de transformation (viande hâchee) à proximité.

Ils se veulent modestes avec 3.000 tonnes/an de bovins et ovins, puis évolutif avec 5.000 tonnes/an, pour terminer à 8.000 tonnes/ans, mais ils sont loin des 15.000 et 18.000 tonnes que pouvait réaliser l'ancien abattoir de Guéret.

Monsieur Eric Jeansannetas, vice-président du Conseil général en charge du dossier et probablement en manque de reconnaissance, mais oubliant les lois, nous explique que les sites exclisivement dédiés à l'abattage rituel (nous allons lui transmettre un dossier explicatif, ainsi qu'aux autres intervenants) sont rares en France, mais que la demande de ce type de viande est en forte augmention ..... on se demande pourquoi !

A ce texte nous aimerions ajouter les commentaires de Mr Périco Légase, journaliste gastronomique -et dont  je suis proche quand à sa réflexion- lors de plusieurs émissions/débats sur France 5 (C' dans l'air) il se demandait : "Où sont les défenseurs des animaux ? (Périco : ils sont là, mais ne bougent pas, viandes exotiques, viandes halal, viandes casher ... niet).

SACHEZ QUE CE TYPE DE PROJETS EN FRANCE SONT DE PLUS EN PLUS NOMBREUX

N'OUBLIEZ PAS DE SIGNER CETTE PETITION EN DEMANDANT L'ANNULATION PURE ET SIMPLE DES VIANDES HALAL EN FRANCE.

**********

POUR LA PROTECTION ET LA DEFENSE DES ANIMAUX

10, Rue Charles DARWIN

19100  BRIVE LA GAILLARDE

05 55 23 19 97

 

Ne-vaut-il-pas-mieux-mourir-en-combattant.jpg

Présentation2.jpg

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

island girl 15/12/2011 02:56


Rats,moustiques,islamistes ;meme COMBAT.

Marie-Claire Muller 12/12/2011 20:26


Sur NOVOPRESS:En plus du scandale de laisser faire cette horreur,les dangers de manger cette viande martyrisée


Les risques sanitaires liés à l’abattage Halal – Par Alain de
Peretti, Docteur vétérinaire



Réactions (6)











9


On évoque toujours les problèmes posés en la  matière  par la souffrance animale, et par  la « taxe » de financement occulte de l’islam par les consommateurs.


Ces problèmes sont bien sûrs réels. Il en est un autre qui nous concerne tous et mérite d’être évoqué, une question essentielle et occultée : l’aspect sanitaire et de sécurité
alimentaire.




Alain de Peretti



En effet, rappelons que dans l’abattage halal, l’animal est tourné vers la Mecque, saigné sans étourdissement ;  il est pratiqué une très large incision  de la gorge jusqu’aux
vertèbres, sectionnant tous les organes de la zone, veines jugulaires et carotides pour la saignée, mais aussi la trachée et l’œsophage.Cette pratique entraîne les
conséquences anatomo-physiologiques suivantes :


Une régurgitation du contenu de l’estomac par l’œsophage, lequel se trouve anatomiquement juste à côté de la trachée.

L’animal continue de respirer, même très fort du fait de l’agonie qui peut durer jusqu’à 1/4 h rappelons le, et inspire ces matières souillées riches en germes de toutes sortes.

Ces matières inspirées jusqu’aux alvéoles pulmonaires larguent leurs germes  dans le sang d’autant plus facilement que la paroi des alvéoles pulmonaires est très mince et que la
circulation sanguine, rappelons le, est toujours en cours dans cette période d’agonie, et même accélérée par le stress au niveau des organes  essentiels.

Un risque énorme de contamination en profondeur de la viande est donc encouru.

On observe de plus, du fait du stress intense, 2 phénomènes physiologiques qui  se conjuguent : la chute de tous les mécanismes de défense immunitaires, et la concentration du sang
dans les organes essentiels, on peut dire que l’animal « retient son sang ». C’est un processus naturel de survie qui entraîne vraisemblablement d’ailleurs une saignée moins bonne
contrairement aux allégations des tenants de cette pratique. Il y a de plus une forte production de toxines.

La longueur de l’agonie entraîne enfin des soubresauts violents accompagnés de défécation et émission d’urine, le tout éclaboussant toute la zone d’abattage !!!



On voit donc bien les conséquences pour la sécurité alimentaire des consommateurs.
C’est si vrai que le règlement européen, CEE 853/2004, dans son annexe, chapitre IV intitulé Hygiène de l’abattage, paragraphe 7, alinéa
(a) dit : « LA TRACHÉE ET L’ŒSOPHAGE DOIVENT RESTER INTACTS LORS DE LA SAIGNÉE « ( avec une dérogation pour l’abattage rituel…).


Le problème est que, selon des estimations récentes, 50% environ de la viande consommée est maintenant halal.  Car si les musulmans sont encore minoritaires, ils ne consomment que certains
morceaux, et qu’on ne peut laisser perdre le reste de la carcasse. De plus les industriels trouvent plus simple et plus profitable de n’avoir qu’une seule chaîne d’abattage : ainsi des bêtes
entières qui seront consommées hors du marché halal sont néanmoins égorgées selon ce rite oriental.


Conclusion : On enfreint le sacro saint principe de précaution, pour respecter une pratique exotique irrationnelle, insoutenable sur tous les plans, basée sur une superstition moyenâgeuse
absurde. Dans ces conditions, les actuelles dérogations à la règlementation européenne permettant l’abattage rituel sont elles acceptables ?


La multiplication des cas de toxi-infections alimentaires est en tous cas prévisible… et elle touchera surtout des non musulmans, inconscients de ces risques incontrôlés et dont les
habitudes culinaires les amènent  à  consommer la viande beaucoup moins cuite.


Alain de Peretti, Docteur vétérinaire, pour Novopress France.


:: :: :: :: :: :: :: ::