L'affaire al Doura: Mensonges et vérités. Philippe Karsenty se bat pour la vérité contre France 2 et Charles enderlin

Publié le 25 Janvier 2010

                  Vous vous souvenez sans doute de l'affaire Mohamed Al Doura. Cet enfant qui fût présenté par la presse française et notoirement par Antenne 2 comme ayant été le martyr de la guerre de "Libération de la Palestine". La presse française ne s'était pas trop embarrasser si j'en juge Philippe Karsenty de rechercher la vérité. Pire semble t'il, le petit Mohamed al Doura ne serait pas une victime.
Philippe Karsenty est de moins en moins seul face au rouleau compresseur d'une certaine presse qui a, dirait-on; choisi son camp.
Je fais partie de ceux qui pense que cette guerre pourrie tout le Moyen-Orient depuis des dizaines d'années. La guerre est toujours monstrueuse. Particulièrement celle qui met des enfants en avant. Que ce soit les enfants soldats comme ces guerres d'Afrique ou les enfants bombes du Hamas. Dans cette affaire, le petit Mohamed a été l'enfant témoin. Un "enfant témoin" mis en avant pour une guerre psychologique tournée vers l'Occident. Démontrer l'horreur d'une armée. Le barbarie de l'armée israélienne bien sûr.
      1/ Par l'image ?
      2/ Même s'il faut tricher avec les images ?
        C'est tout le débat et la bataille que mène Philippe Karsenty. Il a gagné son procès contre Charles Enderlin et contre France 2. L'enfant Mohamed al Doura n'a jamais été tué DEVANT LE CAMERAMAN de France 2 et le reportage EST un faux.  Cependant, la bataille continue. Je vous laisse la possibilité d'en comprendre et d'approfondir les enjeux en vous laissant lire cette communication. 
Gérard Brazon

 Chers amis,

 Aujourd’hui, Reuven Pedatzur, une des figures les plus respectées du quotidien israélien Haaretz, a publié un article remarquable sur l’Affaire al Doura :

 Mohammed al-Dura – Israel’s greatest PR failure


Pour lire la version française
(traduite de l’hébreu par Menahem Macina), cliquez ici : «
 Mohamed n’est pas mort ».


Pour mémoire, Charles Enderlin a reçu la légion d’honneur le 14 juillet 2009 sur le contingent de médailles remises par le ministère des Affaires étrangères français
.
J’ai alors informé les services de Bernard Kouchner de l’imposture médiatique que couvrait Charles Enderlin et j’ai pu présenter les preuves à certains membres de son cabinet ainsi qu’à de nombreux diplomates français en poste à l’étranger. Cela n’a rien changé.

France 2, c’est la voix de la France.
Charles Enderlin a été honoré par l’Etat français malgré sa responsabilité écrasante dans l’imposture al Doura.

 

Je vous invite donc à contacter le cabinet de Bernard Kouchner pour leur exprimer votre déception et votre réprobation (01 43 17 53 53).

 

Enfin, si vous avez des amis à Londres que vous souhaitez sensibiliser à l’Affaire al Doura, vous pouvez les informer que je ferai une présentation al Doura au Parlement anglais ce mercredi 27 janvier à l’invitation de la Henry Jackson Society et de la Baroness Cox.

S’ils souhaitent y assister, ils peuvent m’écrire directement (philippe@karsenty.fr) et je leur donnerai les détails pour s’y inscrire et y assister.

Je compte sur vous pour agir et pour diffuser ce message le plus largement possible.

Merci.

Philippe Karsenty

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Coups de gueule

Commenter cet article