L'affiche de la vérité.

Publié le 14 Janvier 2014

ILS NOUS MEPRISENT !

Extrait de l'édito de Cyrano

Valls et ce gouvernement d’islamo-collabos notoires, amis du Qatar et de l’Arabie saoudite, ne pouvaient rêver mieux. Dieudonné, autre islamo-collabo, ami, lui, de l’Iran, vient d’annoncer, après son interdiction de Nantes, sa volonté de participer à « Jour de Colère », le 26 janvier prochain. Au cœur d’un affrontement grotesque, où l’Etat socialiste a violé les règles de droit les plus élémentaires pour le faire taire, Dieudonné entend continuer à jouer son rôle de rebelle, sans se rendre compte qu’il n’est qu’un idiot utile de ce gouvernement.  En effet, ce régime voyait avec une grande inquiétude converger sur Paris, le 26 janvier prochain, des colères patriotiques complémentaires comme celle des Bonnets rouges, des Contribuables associés, de ceux qui ne veulent pas du Grand Remplacement, ni d’une immigration de peuplement, et pas davantage de l’islamisation de notre pays.

Bien sûr que Valls et sa clique écolo-socialiste préfèrent voir descendre dans la rue des racailles, souvent islamisées, multipliant les quenelles, qui, à cause de l’imbécillité de ce gouvernement, et de la stupidité de trop d’élites juives, ont transformé un humoriste sur le déclin en héros de la liberté d’expression.

Bien évidemment qu’en interdisant les spectacles de Dieudonné, avec l’appui d’un seul magistrat du conseil d’Etat, s’appuyant sur le concept flou de « dignité humaine », Valls et ce régime préparent d’autres interdictions. On peut faire confiance à la communauté musulmane, après le spectacle offert par le Crif et la Licra, pour demander à leur tour des sanctions contre toute critique de l’islam, qui, bien évidemment, blesserait les croyants, au nom du même respect de la « dignité humaine ».



Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Pivoine 15/01/2014 14:03


C'est embêtant que les commentaires ne s'affichent pas tout de suite (quand c'est le tout premier).

Pivoine 15/01/2014 13:24


Quand la dictature communiste s'est installée en Union Soviétique, et qu'elle a muselé le peuple, ce dernier l'a supporté pendant 70 ans. On peut en dire autant pour l'Iran, et d'autres pays au
régime autoritaire. Si les habitants s'en sont accommodés pendant si longtemps, c'est parce qu'avant... ils n'avaient pas de liberté d'expresssion !


On ne peut pas souffrir du manque de ce qu'on n'a pas connu, n'est-ce pas


Tandis qu'en France, c'est différent. Interdire la liberté d'expression à un peuple qui n'y est pas habitué, depuis au moins deux siècles, va être dur, très dur