L’agresseur de la famille juive de Marseille est un iranien et un admirateur de Merah

Publié le 7 Avril 2012

 

Rappel des faits :

C’est à MARSEILLE, qu’un étudiant de 24 ans, a agressé pour des raisons antisémites dimanche dernier une famille à la sortie de la synagogue. Il a donne un coup violent au père de famille, et a pris la fuite.

Il a été déféré vendredi en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel de Marseille, selon  le parquet de Marseille.

Cet étudiant en doctorat de sciences physique avait été interpellé jeudi. Il étudie au sein du campus universitaire de Luminy. Il a aussi une double nationalité française et iranienne. Au moment de son interrogatoire, il s’est revendiqué musulman et a présenté Mohamed Merah, le responsable des tueries de Toulouse et Montauban, comme «un résistant» précise-t-on de source proche de l’enquête.

Il encourt au titre des «violences commises à raison de l’appartenance à une race, une ethnie ou une religion» une peine qui peut aller jusqu’à cinq ans de prison ferme et 75.000 euros d’amende.

Le mythe de Merah a commencé, les familles juives doivent être prudentes pour les fêtes de Pessah, lors des sorties après les offices des synagogues et éviter tout rassemblement devant les portes.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

Valhante 07/04/2012 23:54


Gérard, quels sont les obstacles au rétablissement de la double peine ?


Que pouvons-nous faire, concrètement ?

DURADUNE 07/04/2012 15:45


A lui retirer rapidement la nationalité française, à le condamner sévèremement et ensuite à réexpédier dans la republique islamique imbécile de son pays sans aucun  espoir de retour.

Epicure 07/04/2012 09:39


Que fait cet Iranien cinglé" en France????????