L'Algérie détruit une église à Tizi Ouzou!

Publié le 6 Octobre 2010

Le préfet de Tizi-ouzou veut démolir l’église.

           En Algérie régne une guerre de religion, sans qu'on ne le dise vraiment, à l'abri des regards occidentaux, même si ceux-ci font aussi semblant de ne rien apercevoir, malgré les appels du pied de beaucoup.

         L'état Algérien si prompte à donner des leçons à la France se comporte comme une dictature de fait envers ses minorités religieuses. Aprés des procès honteux de chrétiens n'ayant pas "rompus" le jeûne puisque non musulmans, ce sont des églises qui sont les cibles.

           Tandis qu'en France, des jeunes "français de papiers" défilent avec le drapeau algérien, brûlent le drapeau français et que des édiles autorisent si non aident à construire des mosquées plus vite que des crèches ou des écoles, l'Algérie étouffe ses citoyens chrétiens. 

          Encore une fois et toujours, où sont nos associations des droits de l'homme et de lutte contre le racisme? Où sont ces bonnes âmes qui hurlent contre les propos des uns et laissent faire l'action des autres! Ou sont ces militants? Comment peuvent-ils accepter de ne rien dire contre des dirigeants en dessous de tout et la risée de tous!

Gérard Brazon

Kabylie.net par Sisyphe 

            L’Eglise de Tizi-Ouzou, affiliée à l’Eglise Protestante d’Algérie (EPA), vient d’être la cible d’une nouvelle menace aussi brutale qu’injustifiée. Sur ordre de M. Le Wali en date du 30/08/2010, la police vient de nous notifier une mise en demeure « d’arrêter les travaux immédiatement et procéder à la démolition des travaux engagés (…) Si dans un délai de huit (8) jours vous n’avez pas obtempéré à cette mise en demeure, l’arrêt de démolition sera dûment exécuté ».

Ces travaux d’extension entamés à l’intérieur de la façade visent à assurer la protection de ce lieu de culte et la sécurité des membres de la communauté contre les agressions récurrentes. Depuis une dizaine d’années, pierres, débris de verre, bouteilles et barres de fer sont jetés contre les fidèles par des délinquants clairement identifiés, mais qui continuent de jouir d’une curieuse impunité. Nos requêtes auprès des autorités locales et nos plaintes auprès de la police sont restées sans suite.

             En janvier 2010, suite à l’expédition punitive contre un autre lieu de culte, l’Eglise Thafath, saccagée avant d’être incendiée, nous avions sollicité une protection policière pour sécuriser le site, au moins les jours de culte. Malgré le risque bien réel qui pèse encore sur les membres de notre communauté, M. Le Wali nous avait opposé une fin de non recevoir.

           Cette attitude discriminatoire n’est motivée que par un seul argument : notre foi chrétienne. Des fonctionnaires et même des magistrats, qui assument l’intolérance au mépris de la légalité, n’ont-ils pas « conseillé » à ceux d’entre nous qui revendiquaient le droit de donner des noms bibliques à leurs enfants, de « changer de pays » ? (Imaginons ce que diraient les "français de papiers" et les droits de l'hommistes si nous faisions la même chose en France? Ndl)

           Nous déplorons cette attitude discriminatoire des autorités locales et ces vexations répétées qui violent les lois de la République et les libertés, notamment la liberté de conscience et de culte garantie par la constitution.

           Nous lançons un appel solennel aux autorités supérieures de l’Etat pour mettre un terme à ces dérives et faire respecter le principe d’égalité des citoyens devant la loi.

           A nos concitoyens musulmans, et à tous ceux qui nous ont soutenus dans les épreuves multiples que nous traversons, nous exprimons notre gratitude fraternelle.

Tizi-Ouzou, le 19 septembre 2010
par Lakhdar Siad
Eglise protestante d’Algérie (EPA)

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Francis CLAUDE 07/10/2010 07:39



bonjour , j'ai eut pas plus tard que hier  l'occasion de croiser un Fançais de souche enfin oui je connait son patronyme (c'est ben d'chez nous) et nous avons engager une conversation qui a
vite tourné aprés le passage prés de nous de 4 "jeunes" vétus de leur uniforme tradittionel c'est a dire un vetment muni d'une capuche et cette capuche relevée sur la téte (il fesait 24/25
degrés) leur regards haineux m'a vivement choqué nous détaillants de la tete aux pieds avec des envies de meurtres clairement exprimés dans toute leur attitude. j'ai osé dire voila la racaille
qui detruits notre pays a ce bon Français de souche; réaction mais monsieur ces pauvres jeunes leur avenir quel est il il n'en ont pas ils sont parqués dans des citées imfames a l'abondon par
leur parents l'education l'etat  alors que voulez vous?, j'ai argumenter 3 minutes pour tenter de lui faire comprendre que nous étions ne France et que malgrés sont discours l'etat fesait
pour eux surement plus que pour nous le troisiéme age point final j'ai changer de file d'attente.


tout ceci pour vous dire que 30 ans de bourrage de crane par nos médiats nos politiques nos gouvernements ont forgés un peuple de veaux pres a etre egorgés sur l'hotel de l'islam conquérant de
l'europe, alors vous pensez bien que les problémes des chrétiens d'algérie ils s'en foutent royalement. ( bien sur il est inutile de vous préciser l'origine des "jeunes".)



Gérard Brazon 07/10/2010 14:52



Vous avez réalisé in situ la difficulté de notre combat qui n'est pas d'exclure mais de faire prendre conscience aux français qu'il est temps de réaliser! Au moins vous le savez et c'est très
bien. Peu à peu d'autres prendront conscience.



muller marie-claire 06/10/2010 17:33



Hé voilà deux poids, deux mesures!!!!!!!!!!


Bouteflka nous impose 54 imams pour"instruire" dans les mosquées (est ce que l'on sait  où ils sont???et ce qu'ils prêchent??(silence radio)3 petits tours et puis s'incrustent!!!! puisque en
Algérie on ne"tolère" pas les chrétiens, pourquoi devrait on tolérer les imams,mosquées halal et toutes les joyeusetées qui empoisonnent notre vie de kouffar???and le soi disant CFCM qui
devrait,d'aprés les dire de Nicolas Sarkosy ,prôner l'islam sauce française(la bonne blague!!)ce fameux commité  est dirigé par un algérien qui n'a rien de pacifique dans ses prétentions!!


M'est avis que les contrats faits avec ce pays,nous ligottent et comme de toute façon nous sommes "LES COLONISATEURS) nous devont être fiers d'être à notre tour coloniser et la fermer et ne
SURTOUT PAS CRITIQUER,les détenteurs de la religion de paix et d'amour qui s'en donnent à coeur joie pour persécuter les chrétiens qui ont le malheur de respirer leur air! A VOMIR!!!!!!!!!!!!!!



Gérard Brazon 07/10/2010 14:53



Ouf, quelle colère! Il semble que des français se réveillent peu à peu pourtant.