L’Allemagne en lutte contre les islamistes radicaux. Traduction Nancy Verdier

Publié le 25 Mars 2013

headshotPar Soeren Kern Nancy2013 (2)Traduction Nancy Verdier

Sources : Germany vs. Radical Islamists

 

 

 

Plus récemment, les salafistes ont proféré des menaces de mort contre des hommes politiques allemands, dont la chancelière allemande Angela Merkel. "Ces groupes visent à changer notre société de façon agressive et belliqueuse  afin de remplacer la  démocratie par un système salafiste, et l'état de droit par la Charia." - Hans-Peter Friedrich, Ministère de l'Intérieur, de l'Allemagne.

 

 

L'Allemagne a interdit trois groupes musulmans salafistes ultra-conservateurs  qui selon le ministère de l'Intérieur  - veulent renverser la démocratie et installer un système fondé sur la Charia islamique.

L'interdiction, est entrée en vigueur dans l’état de Hesse à l’ouest du pays et dans celui de Westphalie en   Rhénanie du Nord le 13 Mars, dans un climat de menaces de mort proférées par des islamistes contre des hommes politiques allemands - et quelques jours seulement après que les services de renseignement allemands eurent  annoncé que le nombre de salafistes en Allemagne avait fait un bond par rapport à celui de l’année dernière.

Le ministère de l'Intérieur a décrété l’interdiction des groupes "DawaFFM» et «Islamische Audios", ainsi que "Un Nussrah-», qui fait partie de la "Millatu Ibrahim" groupe qui a été interdit en Juin 2012.

Des centaines de policiers allemands ont été mobilisés pour mettre en œuvre cette mesure, les maisons des islamistes radicaux à Düsseldorf, Francfort, Gladbeck et Solingen ont été investies et des ordinateurs, téléphones portables et dispositifs de stockage électroniques saisis ainsi que de l'argent, des documents et des vidéos de propagande islamique en arabe et en allemand.

Le Ministre de l'Intérieur allemand Hans-Peter Friedrich a déclaré: «Le salafisme, tel que représenté dans les associations qui ont été interdites aujourd'hui, est incompatible avec notre ordre démocratique libre. Les groupes visent à changer notre société de manière agressive et belliqueuse  pour que la démocratie soit remplacée par un système salafiste, et l'état de droit remplacée par la Charia. "

Le salafisme est une branche de l'islam radical basé en Arabie Saoudite, dont le but est d’établir un empire islamique (Califat) à travers tout le Moyen-Orient, l’Afrique du Nord et l’Europe - et finalement le monde entier. Le Califat serait régi exclusivement par la charia islamique, qui s'appliquerait à la fois aux musulmans et aux non-musulmans.

Aussi connus sous le nom de wahhabites, les salafistes croient  - entre autres doctrines anti-occidentales - que la démocratie doit être détruite et remplacée par une forme de gouvernement islamique.

Hans-Georg Maaßen, le chef de l'agence allemande de renseignement intérieur, le Bundesamt für Verfassungsschutz (BfV), a déclaré à l’hebdomadaire  allemand Focus  le 10 Mars que le nombre de salafistes impliqués  en Allemagne était passé à 4.500 en 2012, contre 3800 en 2011.

Bien que les salafistes ne représentent qu'une fraction des quelque 4,3 millions de musulmans en Allemagne, les autorités s'inquiètent du fait que la plupart de ceux qui sont attirés par l'idéologie salafiste sont de  jeunes musulmans  manipulables  et particulièrement susceptibles de commettre des attentats suicides au nom de l'islam.

Maaßen a déclaré que la menace salafiste en l'Allemagne est en hausse et il a averti que si de «nouvelles mesures décisives contre les islamistes violents » ne sont pas prises par le gouvernement, les groupes salafistes "vont continuer à croître et la menace de violence va augmenter." Il a également demandé si les salafistes devaient être autorisés à continuer à «effectuer des événements de propagande sur les marchés. »

Maaßen faisait allusion à une campagne sans précédent par des salafistes  du pays pour convertir les non-musulmans en distribuant 25 millions d'exemplaires du Coran à tous les ménages en Allemagne, gratuitement.

La campagne de prosélytisme de masse – le Projet «LIRE!" - a été lancé en Avril 2012 et depuis est mis en œuvre par des dizaines de groupes salafistes  dans les villes et villages à travers l'Allemagne (ainsi qu'en Autriche et en Suisse).

La campagne, qui en est à son douzième mois, est en bonne voie. Plus de 100 «kiosques d'information» salafistes  ont été mis en place dans les marchés du centre-ville dans des dizaines de villes allemandes, en particulier dans les régions de Westphalie en Rhénanie du Nord, Basse-Saxe, Hesse et Hambourg. On estime que des millions d'exemplaires du Coran ont été distribués à ce jour.

Certains analystes de la sûreté d’état disent  que la campagne est un ‘truc’ de relations publiques destinée à persuader les Allemands que les salafistes sont transparents et "proches des citoyens." Mais les autorités allemandes disent voir dans le projet Coran une campagne de recrutement  des «plus inquiétantes» en faveur de l'islam radical.

La campagne pour placer un Coran dans chaque foyer allemand est dirigée par un salafiste basé en Rhénanie, Ibrahim Abou-Nagie, un palestinien prédicateur de haine qui dirige un groupe islamique radical appelé «La Vraie Religion» [Die Wahre Religion].

En Septembre 2011, les procureurs allemands ont lancé une enquête sur Abou-Nagie après ses appels à la violence contre les non-croyants via des vidéos postées sur Internet. Dans ses sermons, Abou-Nagie glorifient le martyre islamique et dit que la Charia islamique est au-dessus de la Constitution allemande. Il dit aussi que la musique devrait être interdite, les homosexuels devraient  être exécutés, et les personnes coupables d’adultères, lapidées.

Abou-Nagie a des dizaines de milliers d'adeptes à travers l'Allemagne. Parmi eux, deux Allemands convertis  à l’islam et présumés  terroristes. Ils ont été formés par Abou-Nagie et récemment arrêtés à Douvres, en Angleterre, après une fouille de la police des frontières britanniques qui a trouvé dans leurs bagages un document intitulé «Comment fabriquer une bombe dans la cuisine de votre mère, » un article du magazine en ligne et de langue anglaise " Inspire ", produit par Al-Qaïda au Yémen.

La propagande salafiste a un impact. En Mars 2011, Arid Uka, un islamiste de 21 ans en provenance du Kosovo, a tué par balles deux soldats américains à l'aéroport de Francfort alors qu’ils se rendaient en Afghanistan par l'Allemagne. L'attaque a constitué le premier assassinat réussi  par un extrémiste islamique sur le sol allemand. Les procureurs allemands disent que Uka a été radicalisé par la propagande salafiste qu'il a vu sur l'Internet.

Plus récemment, les salafistes ont proféré des menaces de mort contre des hommes politiques allemands.

En Février 2013, le quotidien allemand Die Welt a rapporté qu'un salafiste allemand qui se fait appeler Abou Azzam avait menacé d'attaquer Berlin cet été et de tuer la chancelière allemande Angela Merkel. Selon le journal, une vidéo de trois minutes diffusée sur Internet montre Azzam disant: « Nos troupes sont déjà là-bas [en Allemagne], vous allez saigner, et vos têtes vont rouler ... Ô Allah, donne au peuple allemand ce qu'il mérite ! »

Dans ce document que le renseignement allemand considère comme  une «menace inhabituelle directe contre l'Allemagne et le chef du gouvernement,» Azzam  dit aussi: "Après le  Printemps Arabe, nous attendons avec impatience un Eté Européen. Nous voulons voir Obama et Merkel morts. "

Le 13 Mars 2013, la police allemande a annoncé avoir déjoué un complot d'assassinat islamiste contre Markus Beisicht, le chef du parti anti-immigration PRO NRW [Rhénanie du Nord-Westphalie (NRW)].

La police a arrêté au total quatre salafistes impliqués dans le complot. Deux des suspects ont été appréhendés à Leverkusen près de Cologne, où ils étaient apparemment postés pour observer Beisicht. Deux autres ont été arrêtés à Essen et à Bonn, où la police a découvert une arme à feu chargée et des ingrédients pour fabriquer des explosifs. La police a également trouvé une "liste noire" avec les noms de huit individus marqués en rouge.

Les suspects sont deux Allemands d'origine turque d’une vingtaine d’années, un Albanais de 43 ans et un Allemand de 25 ans.

Le tabloïd allemand Bild a rapporté que l'une des personnes arrêtées avait été impliquée dans un attentat à la bombe manqué à la gare centrale de Bonn le 10 décembre, bien que la police plus tard ait contesté cette affirmation.

Beisicht et PRO NRW ont été impliqués dans de violents affrontements avec les salafistes au cours de la dernière année.

En mai 2012, par exemple, plus de 500 salafistes ont attaqué la police allemande à coups de bouteilles, de clubs, de pierres et d'autres armes dans la ville de Bonn, pour protester contre les caricatures qu'ils trouvaient  «offensantes».

Les affrontements ont éclaté lorsque 30 partisans de PRO NRW, opposés à la propagation de l'islam en Allemagne, ont participé à un meeting de campagne en vue des élections régionales en Westphalie.

Suite à la mêlée, dans laquelle 29 agents de police ont été blessés, une vidéo a été mise en ligne sur Internet par un terroriste connu, d'origine allemande Yassin Chouka, un membre du Mouvement islamique d'Ouzbékistan de la région frontalière entre l'Afghanistan et le Pakistan.

Dans la vidéo en langue allemande, Chouka, également connu sous le nom d'Abou Ibrahim, lance un appel au meurtre contre des membres de PRO NRW et des médias allemands. Il exhorte également les salafistes à s'éloigner des confrontations de rue, où le risque d'être arrêté est grand, et recommande à la place de cibler les membres PRO NRW dans leurs maisons et sur leurs lieux de travail.


 "Pas de doute. L’Islam prévaudra et la victoire est déjà très proche ... Nous vous avertissons PRO NRW. Prenez garde, quand à la nuit tombée vous allez vous mettre au lit ! ... Restez en forme, faites beaucoup de sport, préparez votre corps ... En Allemagne, nous allons faire trembler le sol et uniquement pour Allah ... Des grêlons  de pierres vont s’abattre sur les kouffar [infidèles], car ils ne craignent pas Allah ... La guerre et la mort viendront  en  Allemagne, des voitures piégées exploseront! Vous avez été avertis, mais n’en avez pas  tenu compte. Ils viendront du monde entier pour mourir, ils sont les élus ... Nous combattons la démocratie, le plus grand mensonge des kouffar. La noble épée de la Charia est venue pour vous vaincre ici. Pas de fin en vue, nous apportons  la guerre et la mort au seuil de votre porte"


Une autre vidéo, qui a été produite après des affrontements salafistes avec la police dans la ville allemande de Solingen, déclare effectivement la guerre sainte à l'Allemagne. Produite par un ex-rappeur Deso Dogg, un Allemand converti à l'islam salafiste, les paroles (qui riment en allemand) disent ceci :

 

 

Labbayk ! signifie  « A ton service ! » (En parlant d'Allah)

 [...] A ton service ! Allahu Akbar ! La mort en martyr ou la victoire ! A ton service !

Pour notre Oumma nous sommes toujours prêts, nous sommes toujours prêts ! Nous défendrons l’honneur de Mahomet jusqu’à la mort ! L’honneur de Mahomet ! Nous attaquons le front sans crainte des koufars ! La vie n’a aucune valeur pour nous quand le prophète est tourné en dérision. A ton service !

Réveille-toi serviteur d’Allah, et emprunte la noble voie du compagnon. Nous ne nous apaiserons jamais et nous vengerons Mahomet. Il n’y a aucun doute que l’islam dominera et que la victoire est très proche. Nous ne sommes pas leurrés par le monde matériel et nous remplissons notre obligation. A ton service ! La jeunesse retourne à l’islam, et ne cherche plus son honneur ailleurs que dans l’islam. Elle attaque les tyrans de satan et les combat. L’Allemagne a été prévenue mais elle n’en a pas tenu compte. Maintenant, récoltez ce que vous avez semé, et observez comment la situation s’intensifie. Soyez prévenus, Pro NRW (le parti nazi allemand) ! Soyez prudents quand vous allez au lit le soir.

Ne sois pas insouciant, noble frère, et fais l’acquisition de connaissances. Sois studieux et récite souvent le coran. Cesse de tant manger, rire ou dormir, mon frère, et prends soin de ton imam (crois !). Fais beaucoup de supplications, jour et nuit. Sois discret, mon frère. Garde la forme mon frère, fais du sport et prépare ton corps. Cette Oumma (nation) souffre beaucoup, nous n’avons pas le temps de nous divertir.

 A ton service ! Pour le prophète, nous sommes toujours prêts. Nous combattons et défendons l’honneur du prophète. En Allemagne, nous nous mobilisons uniquement pour l’amour d’Allah. Les koufars reçoivent une pluie de pierres parce qu’ils ne craignent pas Allah.  Nous venons de toutes les villes pour nous rassembler, motivés par la jalousie et la bravoure. À ton service !


 Dans une interview avec le journal Neue Osnabrücker Zeitung, Wolfgang Bosbach, un haut responsable du parti des démocrates chrétiens d'Angela Merkel (CDU) et expert en politique intérieure au parlement, dit qu'il aimerait faciliter l'expulsion des extrémistes religieux.

Pour Bosbach: "Interdire les groupes salafistes est important parce que les structures organisationnelles seront détruites. Mais ce n'est qu'une étape dans la lutte contre le salafisme. Les idées radicales ne disparaissent pas tout simplement en interdisant certains groupes..."

Et d’ajouter: "Il est incompréhensible que les lois d'expulsion s'appliquent uniquement aux fauteurs de violence à motivation politique et non à ceux qui agissent pour des motifs religieux fanatiques."

Conformément à l'article 54 de la loi sur les résidents, les personnes reconnues coupables d'appeler à la violence pour atteindre des objectifs politiques peuvent être expulsées. Mais la loi dans sa forme actuelle ne s'applique pas aux personnes reconnues coupables de promouvoir la violence à des fins religieuses.


Selon Bosbach  puisque la plupart des personnes concernées sont des citoyens allemands, «nous avons besoin d'augmenter la pression en évaluant rapidement la propagande salafiste sur Internet et dans d'autres médias et avoir une application uniforme du droit pénal. »

 

 

Soeren Kern is a Senior Fellow at the New York-based Gatestone Institute. He is also Senior Fellow for European Politics at the Madrid-based Grupo de Estudios Estratégicos / Strategic Studies Group. Follow him on Facebook.
Originally published in Europe-Israël 
www.europe-israel.org

<iframe width="420" height="315" src="http://www.youtube.com/embed/FJZ3Igyw8Hk" frameborder="0" allowfullscreen></iframe>

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Israël: une démocratie

Commenter cet article

Pivoine 25/03/2013 17:27


Malheureusement, cette prise de conscience n'empêchera pas la poursuite de l'immigration... musulmane, ainsi que la construction de mosquées...  Serait-ce de la comédie de la part de ces
poliitiques, qui savent que la population est exaspérée par l'islamisation rampante du pays ? ? ?

FRANHENJAC 25/03/2013 16:54


Tiens l´Allemagne se réveille, après avoir nourri, et instruit ces criminels? Certainement,  parcequ´ils menacent maintenant les hommes politiques !


Il y a quelques temps encore,   les activistes de Pro NRW furent "persécutés" de part ce même gouvernement, mandat d´arrêt injustifié, etc...


Quand les allemands comprendront-ils que l´Islam n´est pas admissible dans une démocratie ?


Quand les allemands comprendront-ils qu´avec les mosquées c´est "SCHLUSS" !


Pourquoi que PRO RNW, est considéré comme extrême droite, encore aujourd´hui dans la presse allemande ?


L´Allemagne récoltera ce qu´elle a semé. J´espère seulement que ce sont les responsables, qui en récolteront les dégâts !