L’ancien maire PS d’Asnières a effacé les données des disques dur de la mairie.

Publié le 2 Juin 2014

Disques durs. L’ancien maire socialiste d’Asnières-sur-Seine a été accusé en avril dernier d’avoir dérobé les disques durs de la mairie qu’il avait occupée. Cela concernait 14 ordinateurs fixes et portables. Valeurs Actuelles est en mesure de confirmer que l’ancien maire socialiste a effacé toutes les données.

Valeurs Actuelles

L’ancien maire socialiste d’Asnières-sur-Seine est accusé par son successeur, Manuel Aeschlimann d’avoir dérobé les disques durs de la mairie qu’il a occupé entre 2008 et 2014. Cette accusation concerne 14 ordinateurs fixes et portables. Valeurs Actuelles le confirme: l’ancien maire socialiste a bien effacé toutes les données informatiques présentes sur les disques durs de la mairie.

L’ancien maire socialiste a supprimé toutes les données des disques durs

L’ancien maire socialiste d’Asnières-sur-Seine,  Sébastien Pietrasanta, a supprimé toutes les données qui figuraient sur les disques durs lorsqu’il était en fonction.

Au mois de janvier dernier, Sébastien Pietrasanta était accusé d’avoir volé quatorze ordinateurs fixes et portables. Face à l’ampleur de la médiatisation, l'ex-maire PS avait restitué les disques durs à la nouvelle équipe municipale, affirmant qu’il voulait seulement effacer des données personnelles. Or, selon un document confidentiel (une note d'un expert informatique près de la cour d'appel de Paris), l’ancien maire a bien effacé toutes les données de tous les disques durs. Cela représente six années de documents, dossiers, et données détruites.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

island girl 03/06/2014 02:48


Il ne devait pas etre très clair ...c'est un SOCIALISTE ,donc les médias se taisent ...s'il se fut s'agit d'un maire FN cela aura été relaté en boucle!