L'annexion de la France par le Qatar

Publié le 20 Octobre 2012

Riposte Séfarade

qatar

Traduction d’un article du Gatestone institute du 10 octobre 2012, dont la version originale se trouve ici . Merci une nouvelle fois à Marc pour sa traduction.


Certains politiciens français tels que le Président François Hollande espèrent que les fonds du Qatar vont aider à lutter contre la pauvreté dans les quartiers musulmans défavorisés. Ils pensent que la pauvreté est la cause des problèmes sociaux de la France, ce qui est évidemment faux. Car les problèmes des banlieues de Seine-Saint-Denis et d’ailleurs ne sont pas causés par la pauvreté, mais par la réticence de nombreux musulmans à s’intégrer dans la société française.


Le Qatar a annoncé en février dernier, alors que Nicolas Sarkozy était encore le président de la France, qu’il était prêt à investir 50 millions d’euros (65 millions de dollars) dans les banlieues françaises, où vivent la grande majorité des six millions d’immigrants musulmans de France. Depuis, le Qatar a doublé la somme à 100 M d’euros, qui seront vraisemblablement dépensés par l’intermédiaire d’un fonds d’investissement en faveur de petites entreprises appartenant à des musulmans. Le mois dernier, le gouvernement français a approuvé le fonds, que le quotidien français Libération décrit comme une «perfusion qatarie pour les quartiers». 


Certains politiciens français, dont le Président Hollande, espèrent que les fonds du Qatar vont aider à lutter contre la pauvreté dans les quartiers musulmans défavorisés. Ils pensent que la pauvreté est la cause des problèmes sociaux de la France, ce qui est évidemment faux.

Les banlieues musulmanes autour de Paris sont principalement situées dans le département de Seine-Saint-Denis. En 2005, des émeutes ont éclaté dans ce département, où l’islam est la religion majoritaire. Le gouvernement français semble avoir perdu le contrôle de cette zone où la police française n’ose plus s’aventurer et où le droit civil français est remplacé par la charia.

La Seine-Saint-Denis est le 15ème département le plus riche des 96 départements de France. Les plus pauvres sont le Cantal, L’Ariège et la Creuse – des zones rurales n’ayant pratiquement aucun immigrant. Les problèmes des banlieues de Seine-Saint-Denis et d’ailleurs ne sont pas causés par la pauvreté, mais par la réticence de nombreux musulmans à s’intégrer à la société française.

Alors que M. Hollande peut penser qu’il a trouvé une solution pour atténuer les tensions dans les banlieues françaises, l’influence du Qatar menace de radicaliser davantage la population musulmane.

Le gouvernement français rejette la crainte que le Qatar veuille imposer un califat musulman de facto dans les banlieues. Le Président Hollande dit que, avec l’aide de pays comme le Qatar, la France sera capable de repérer des talents entrepreneuriaux dans les banlieues – une chose que les autorités françaises ne sont sans doute pas capables de faire de leur propre chef.

Le Qatar, bien que se présentant comme une nation pro-occidentale, souscrit à la secte musulmane radicale wahhabite qui rejette l’intégration des musulmans en Occident et encourage activement le djihad contre les non-musulmans.

Le Qatar est un grand partisan des combattants wahhabites qui se sont emparés du pouvoir en Libye et tentent de faire la même chose en Syrie. Il est également un des principaux sponsors du Hamas et des Frères musulmans. En outre, le Qatar accueille la chaîne de télévision controversée Al-Jazeera, qui compte parmi ses présentateurs le Sheikh Yusuf al-Qaradawi, doyen de la Faculté de la charia et des études islamiques (Faculty of Sharia and Islamic Studies) de l’Université du Qatar, qui est connue pour son éloge des attentats suicides et d’autres activités terroristes.

Comme Soeren Kern l’a déjà souligné , l’émir du Qatar, qui dirige son pays comme un dictateur, a promis de «n’épargner aucun effort» pour répandre les enseignements fondamentalistes de l’islam wahhabite dans «le monde entier».

L’action menée dans les banlieues n’est qu’une étape dans la stratégie globale du Qatar. L’émirat du Qatar, qui finance également la construction de méga-mosquées en Sicile et en Irlande, a déjà investi massivement dans l’économie française. Le Qatar a acheté des actions de grandes entreprises françaises telles que Louis Vuitton Moët Hennessy (LVMH), le plus grand conglomérat mondial de produits de luxe, la compagnie pétrolière française Total et le groupe de médias Lagardère. Le Qatar possède également le club de football français Paris Saint-Germain (PSG) et l’Hôtel Carlton sur la Croisette à Cannes.

Grâce à sa participation de 13 pour cent à Lagardère, le régime wahhabite du Qatar détient une participation dans le groupe EADS, l’European Aeronautic Defence and Space Company. Lagardère détient 7,5 pour cent d’EADS, la maison mère d’Airbus, premier constructeur mondial d’avions commerciaux. Le Qatar espère également acquérir une participation directe de 7,5 pour cent d’EADS par le constructeur automobile allemand Daimler. Il est ironique de constater que le promoteur de l’islam wahhabite, qui a déjà détourné et fait exploser des avions civils, soit en train d’acquérir une participation dans la société qui construit des avions de ce type.

Hors de France, la Qatar Investment Authority  détient une petite participation dans la Royal Dutch Shell, qu’elle a annoncé vouloir élever à 7 pour cent. Elle est également propriétaire des grands magasins Harrods de Londres et est le principal actionnaire de la chaîne de supermarchés britannique Sainsbury. Elle a également fait partie du groupe d’investissement qui a acheté en Décembre 2010 le géant de l’industrie cinématographique américaine Miramax, s’assurant ainsi que Miramax ne fera jamais un film critique de Mahomet ou de l’Islam.

Il est à noter que le premier dirigeant étranger à être reçu par le président français François Hollande à l’Elysée au lendemain de son élection en mai dernier était le cheikh Hamad bin Khalifa al-Thani, l’Émir du Qatar – événement qui illustre l’importance pour Hollande de cette émirat du golfe Persique à peine aussi grand que la Corse.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

Aaron 21/10/2012 17:38


Ce n'est pas du tout dans l'intérêt de ce pays.

jp 20/10/2012 14:50


si le qatar veut les aider ,que tout les musulmans en FRANCE se rendent au qatar et qu'ils y restent .