L’anti-judaïsme fait partie du logiciel de la religion musulmane. Par Hamdane Ammar

Publié le 21 Juin 2012

Hamdane Ammar - Riposte-Laïque

L’article de Maurice Vidal paru sur RL N° 255 intitulé : « Que BHL lise le coran… », me donne l’occasion de montrer que l’anti-judaïsme est largement développé dans le coran.
Ainsi, il est écrit dans la sourate 5, verset 13 : « Et puis, à cause de leur violation de l’engagement, Nous les avons maudits et endurci leurs coeurs : ils détournent les paroles de leur sens et oublient une partie de ce qui leur a été rappelé. Tu ne cesseras de découvrir leur trahison, sauf d’un petit nombre d’entre d’entre eux. Pardonne-leur et donc oublie leurs fautes. Car Allah aime certes les bienfaisants. »
Pour comprendre la portée de ce verset, il faut savoir que Mahomet a émigré à Yathrib en 622, après avoir fui la Mecque. A cette époque, il y avait trois puissantes tribus juives les Banu Nadir, les Banu Qurayza et les Banu Qaynaqa qui dominaient la vie politique et économique de Yathrib (Médine) aux côtés de deux autres clans Arabes les Aws et les Khazraj. Les rivalités qui existaient entre les deux parties furent une aubaine pour Mahomet, qui, dès son arrivée à Médine, décida d’établir une sorte de fédération entre les divers antagonistes qui étaient épuisés par des conflis incessants.
Une sorte de constitution fut rédigée par Mahomet où il confirma les Juifs dans leur religion et leurs possessions en leur assignant des droits et des devoirs mais en réalité, ce n’était qu’une ruse de guerre, pour mieux se préparer à les attaquer, car il avait dès le début, une défiance envers les Juifs et cet accord lui avait permis de neutraliser l’influence politique de ces derniers mais il voulait surtout gagner du temps en attendant une opportunité pour les soumettre par le glaive.
Il avait agi prudemment, car les Médinnois ne l’avaient pas tous accueilli avec enthousiasme et sa situation financière n’était pas réluisante. Comme il n’était pas encore en position de force, il avançait en cachant son jeu. Il saisit une opportunité d’une rixe pour assièger le camp fortifié de la tribu juive des Banu Qaynaqa. Les Qaynaqa finirent par se rendre et furent bannis de Médine et allèrent s’installer en Syrie. Son armée se partagea leurs biens et lui-même s’octroya une part royale du butin.
Le verset 12 de la sourate 5 fut révélé pour confirmer la haine que nourrissait Mahomet à l’égard des Juifs qui ne voulaient pas se soumettre à sa nouvelle religion dont une bonne partie des rites religieux étaient puisés dans le patrimoine judaïque.
« Dis à ceux qui ne croient pas :  » Vous serez vaincus bientôt; et vous serez rassemblés vers l’Enfer. Et quel mauvais endroit pour se reposer! »
Et il leur avait dit pour les terroriser encore plus : « Si vous n’embrassez pas l’islam, je vous déclare la guerre. »
Puis ce fut le tour des Banu Nadir de subir les foudres de Mahomet qui avait besoin d’une victoire pour consolider son pouvoir sur Médine et qui avait alors déclaré : « Tuez les Juifs qui tombent entre vos mains! »Prétextant que Dieu l’avait informé que les Juifs projetaient de l’assassiner, il leur ordonna alors de quitter la ville sous peine de mourir. Après un siège qui dura plusieurs semaines, les Banu Nadir se rendirent et furent autorisés à rejoindre l’oasis de Khaybar où ils furent massacrés deux ans plus tard.
Mahomet fit main basse sur leurs biens ce qui le rendit financièrement indépendant et plus conquérant encore.
C’est durant cette période que les versets 2 à 4 de la sourate 59 furent révélés :
« C’est lui qui a expulsé de leurs maisons ceux parmi les gens du Livre qui ne croyaient pas, et ils pensaient qu’en vérité leurs forteresses les défendraient contre Allah. Mais Allah est venu à eux par où ils ne s’attendaient point, et a lancé la terreur dans leurs coeurs. Ils démolissaient leurs maisons de leurs propres mains, autant des mains des croyants. Tirez-en une leçon, ô vous qui êtes doués de clairvoyance. »
« Et si Allah n’avait pas prescrit contre eux l’expatriation, ils les aurait certainement châtiés ici-bas; et dans l’au-delà, ils auront le châtiment du feu. »
« Il en est ainsi parce qu’ils se sont dressés contre Alalh et son Messager. Et quiconque se dresse contre Allah, alors vraiment Allah est dur en punition. »
Le sort de la tribu des Banu Qurayza fut scellé en 627 quand Médine fut attaquée par les Mecquois. Ce siège qu’on appela par la suite la Bataille du Fossé en référence à Salman le Perse qui eut l’idée de creuser un fossé autour de Médine pour la protéger des attaques des Mecquois. Les Juifs des Banu Qurayza avaient mollement participé à la défense de leur ville mais Mahomet les soupçonna de trahison, en fait, ce n’était qu’un prétexte pour se débarrasser d’eux. Il marcha contre eux, une fois que le siège fut terminé. Comprenant qu’ils étaient condamnés, ils acceptèrent de se rendre à condition de pouvoir quitter Médine mais Mahomet ne voulait rien entendre malgré l’intervention des Aws, alliés des Banu Qurayza.
Mahomet décida la mise à mort des hommes adultes des Banu Qurayza et la vente de leurs femmes et leurs enfants comme esclaves. Il prit ensuite possession de leurs biens.
Il ordonna de décapiter les sept cent à huit cent Juifs des Banu Qurayza et de précipiter
leurs corps dans une fosse commune avant d’aller se consoler avec les charmes de Rayhana, celle-là même dont le mari, et tous les parents mâles venaient juste de périr sous ses ordres.
Et les versets 26 et 27 de la sourate 33 furent révélés pour justifier sa démarche:
« Et Il a fait descendre de leurs forteresses ceux des gens du Livre qui les avaient soutenus (les coalisés) et Il a jeté l’effroi dans leurs coeurs; un groupe d’entre eux, vous les tuez, et un autre groupe, vous les faites prisonniers. »
« Et Il vous a fait hériter leur terre, leurs demeures, leurs biens, et aussi une terre que vous n’aviez point foulée. Et Allah est Omnipent. »
Après avoir éliminé physiquement les Juifs de Banu Qurayza, Mahomet lança en 628-629, des expéditions contre la riche oasis de Khaybar à 150km au nord de Médine où se trouvaient une importante communauté juive d’Arabie. Après avoir torturé et tué les chefs juifs de Khaybar et notamment Hayay Ibn Akhtab des Banu Nadir, il épousa Safia , la femme du rabin Kinaa Ibn Al-Rabi après l’avoir fait assassiné. Il permit ensuite aux habitants ( les Juifs) de l’oasis de continuer à cultiver les jardins à condition qu’ils lui donnent la moitié de leurs récoltes mais en se réservant le droit d’annuler ce traité et de les expluser quand bon lui semblerait. Ce traité fut appelé le dhimma et ceux qui l’acceptèrent les dhimmis. Et par la suite, tous les non-musulmans qui subirent la domination musulamne et qui s’engagèrent à payer un tribut en échange de la protection de l’islam furent appelés les dhimmis.
Les Juifs furent définitivement chassés d’Arabie par le deuxième Calife Omar en 640 qui s’était appuyé sur un hadith de Mahomet qui affirme: » Il ne peut y avoir deux religions sur le territoire des Arabes. »
Dans le coran, beaucoup de versets justifient la haine envers les Juifs:
Sourate 2 verstes 65, 72, 74, 75, 76, 79, 81, 87, 91, 246 :
« Vous avez certainement connu des vôtres, qui transgressèrent le Sabbat. Et bien, Nous leur dîmes : « Soyez des singes abjects! »
« Puis, et en dépit de tout cela, vos coeurs se sont endurcis; ils sont devenus comme des pierres ou même plus durs encore, car il y a des pierres d’où jaillissent les ruisseaux, d’autres se fendent pour qu’en surgisse l’eau, d’autres s’affaissent par crainte d’Allah. Et Allah n’est certainement jamais inattentif ce que que vous faites. »
« Et bien, espérez-vous Musulmans, que des pareils gens Juifs vous partageront la foi? Alors qu’un groupe d’entre eux, après avoir entendu et compris la parole d’Allah, la falsifièrent sciemment. »
« Et quand ils rencontrent des croyants, ils disent: » Nous croyons » et une fois seuls entre eux, ils disent: » Allez-vous confier aux musulmans ce qu’Allah vous révélé pour leur fournir, ainsi, un argument contre vous devant le Seigneur! Êtes-vous donc dépourvus de raison? »
« Malheur, donc à ceux qui de leurs propres mains composent un livre puis prétendent comme venant d’Allah pour en tirer un vil profil! Malheur à eux, donc, à cause de ce que leurs mains ont écrit, et malheur à eux à cause de ce qu’ils en profitent. »
« Bien au contraire! Ceux qui font mal et qui se font cerner par leurs péchés, ceux-là sont des gens du Feu où ils demeureront éternellement. »
« Certes, Nous avons donné le Livre à Moïse; Nous avons envoyé des prophètes successifs. Et Nous avons donné des preuves à Jésus Fils de Marie, et Nous l’avons renforcé du saint-Esprit. Est-ce qu’à chaque fois, qu’un Messager vous apportait des vérités contraires à vos souhaits vous vous enfliez d’orgueil? Vous traitiez les uns d’imposteur et vous tuiez les autres. »
« Et quand on leur dit: » Croyez à ce qu’Allah a fait descendre », ils disent: » Nous croyons à ce qu’on a fait descendre à nous. » Et ils rejettent le reste, alors qu’il est la vérité confirmant ce qu’il y avait avec eux. Dis: » Pourquoi donc avez-vous tué les prophètes d’Allah, si vous étiez croyants? » N’as-tu pas su l’histoire des notables, parmi les enfants d’Israël, lorsqu’àprès Moïse, ils dirent à un prophète à eux: » Désigne-nous un roi, pour que nous combattions dans le sentier d’Allah. » Il dit: » Et si vous ne combattez pas, quand le combat vous sera prescrit? » Ils dirent: » Et qu’aurions-nous à ne pas combattre dans le sentier d’Allah, alors qu’on nous a expulsés de nos maisons et qu’on a capturé nos enfants? » Et quand le combat leur fut prescrit, ils tournèrent le dos, sauf un petit nombre d’entre eux. Et Allah connait bien les injustes. »
Dans la sourate 3 verset 112, il est écrit:
« Où qu’ils se trouvent, ils sont frappés d’avilissement, à moins d’un secours providentiel d’Allah ou d’un pacte conclu entre les hommes. Ils ont encouru la colère d’Allah, et voilà frappés de malheur, pour n’avoir pas cru aux signes d’Allah, et assassiné injustement les prophètes, et aussi pour avoir désobéi et transgressé. »
Dans la sourate 4, versets 78, 155, 160, 161, il est écrit :
« Où que vous soyez, la mort vous atteindra, fussiez-vous dans des tours imprenables. Qu’un bien les atteigne, ils disent: » C’est de la part d’Allah. » Qu’un mal les atteigne, ils disent: » C’est dû à toi Muhammed. » Dis: » Tout est d’Allah. » Mais qu’ont-ils ces gens, à ne comprendre aucune parole? »
« Nous les avons maudits à cause de leur rupture de l’engagement, leur mécréance aux révélations d’Allah, leur meurtre injustifiée des prophètes, et leur parole: » Nos coeurs sont enveloppés et imperméables. » En réalité, c’est Allah qui a scellé leurs coeurs à cause de leur mécréance, car ils ne croyaient que très peu. »
« C’est à cause des iniquités des Juifs que Nous leur avons rendus illicites les bonnes nourritures qui étaient licites, et aussi à cause de ce qu’ils obstruent le sentier d’Allah, ( à eux-mêmes) et à beaucoup de monde. »
« Et à cause de ce qu’ils prennent des intérêts usuraires- qui leur étaient pourtant interdits- et parce qu’ils mangent illégalement les biens des gens. A ceux d’entre eux qui sont mécréants Nous avons préparé un châtiment douloureux. »
Dans la sourate 5, versets 51, 52, 60, 64, 66, il est écrit:
« Ô croyants! Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour alliés devient des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes. »
« Tu verras, d’ailleurs, que ceux qui ont la maladie du coeur se précipitent vers eux et disent: » Nous craignions qu’un revers de la fortune nous frappe. » Mais peut-être qu’Allah fera venir la victoire ou un ordre émanant de lui. Alors ceux-là regretteront leurs pensées secrètes. »
« Dis: » Puis-je vous informer de ce qu’il y a de pire, en fait de retribution auprès d’Allah? Celui qu’Allah a maudit, celui qui a encouru Sa colère, et ceux dont Il a fait des singes, des porcs, et même celui qui a adoré le Tagut ( le tyran), ceux-là ont la pire des places et sont des égarés du droit chemin. »
« Et les Juifs disent: » La main de Dieu est fermée! » Que leurs propres mains soient fermées, et maudits soient-ils pour l’avoir dit. Au contraire, Ses deux mains sont largement ouvertes: Il distribue Ses dons comme Il veut. Et certes, ce qui a été descendu vers toi de la part de ton Seigneur va faire beaucoup croître parmi eux la rébellion et la mécréance. Nous avons jeté parmi eux l’inimité et la haine jusqu’à la résurrection. Toutes les fois qu’ils allument un feu pour la guerre, Allah l’éteint. Et ils s’efforcent de semer le désordre sur la terre, alors qu’Allah n’aime pas les semeurs de désordre. »
« S’ils avaient appliqué la Thora et l’Evangile et ce qui est descendu sur eux de la part de leur Seigneur, ils auraient certainement joui de ce qui est au-dessus et de ce qui est est sous leurs pieds. Il y a parmi eux un groupe qui agit avec droiture, mais beaucoup d’entre eux, comme est mauvais ce qu’ils font! »
Dans la sourate 7, versets 163 et 166, il est écrit:
« Et interroge-les au sujet de la cité qui donnait sur la mer, lorsqu’ils transgressaient la Sabbat! Que leurs poissons venaient à eux faisant surface, au jour de leur Sabbat, et ne venaient pas à eux le jour où ce n’était pas le Sabbat! Ainsi les éprouvions-Nous pour la perversité qu’ils commettaient. »
« Puis, lorsqu’ils refusèrent par orgueil d’abandonner ce qui leur avait été interdit, Nous leur dîmes: » Soyez des singes abjects. »
Dans la sourate 9, versets 30, 31, 34, il est écrit :
« Et les Juifs disent: » Uzayr est fils d’Allah » et les Chrétiens disent: » le Christ est fils d’Allah. » Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent les dires des mécréants avant eux. Qu’Allah les anéantisse! Comment s’écartent-ils de la vérité? »
« Ils ont pris les rabbins et leurs moines, ainsi que le Christ fils de Marie, comme Seigneurs en dehors d’Allah, alors qu’on ne leur a commandé que d’adorer un Dieu Unique. Pas de divinité à part Lui! Gloire à Lui! Il est au-dessus de ce qu’ils Lui accordent. »
« Ô vous qui croyez! Beaucoup de rabbins et de moines dévorent, les biens des gens illégalement et obstruent le sentier d’Allah. A ceux qui théraurisent l’or et l’argent et ne les dépensent pas dans le sentier d’Allah, annonce un châtiment douloureux. »
Dans la sourate 33, versets 57, 60, 31, 62, il est écrit:
« Ceux qui offensent Allah et son Mesager, Allah les maudit ici-bas, comme dans l’au-delà et leur prépare un châtiment avilissant. »
« Certes, si les hypocrites, ceux qui ont la maladie du coeur, et les alarmistes ( semeurs de troubles) à Médine ne cessent pas, Nous t’inciterons contre eux, et alors, ils n’y resteront que peu de temps à ton voisinage. »
« Ce sont des maudits. Où qu’on les trouve, ils seront pris et tués impitoyablement:
 » Telle est la loi établie par Allah envers ceux qui ont vécu auparavant et tu ne trouveras pas de changement dans la loi d’Allah. »
Les versets cités ci-dessus sont les preuves de la haine développée dans le coran envers les Juifs.
Mahomet a bient dit : « Qu’Allah maudisse les Juifs et les Chrétiens, car ils ont élevé les lieux de prière sur les tombes de leurs prophètes. » Où encore: » Quand le Jour du Jugement viendra pas avant que les Musulmans ne combattent les Juifs et quand les Juifs se cacheront derrière les rochers et les arbres, les rochers et les arbres crieront: » ô muslim, ô Abdellah, il y a un Juif derrière moi, viens le tuer. Seul l’arbre de Gherhkad ne les dénoncera pas, c’est un arbre juif. »
L’anti-judaïsme fait partie du logiciel de la religion musulmane depuis 622 de l’ère chrétienne jusqu’à nos jours et qui s’est en plus amplifié par le conflit israélo-palestinien à partir de 1948, date de la création de l’état d’Israël.
Dans le coran la haine vis-à-vis des Juifs est minutieusement décrite et Mahomet ne s’était pas gêné pour les massacrer au nom du djihad en les diabolisant et en les spoliant au nom du butin. Il est écrit dans la sourate 9 verset 69 : « Nourrissez-vous des biens licites de votre butin et craignez Allah. Il est clément et miséricordieux. »
N’en déplaise à ceux qui affirment sur les plateux de télévision qu’il y a eu un islam des lumières, l’histoire musulmane est jalonnée de pogroms contre les Juifs. Il suffit d’ouvrir les manuels d’histoire et de lire les chroniqueurs musulmans pour s’en apercevoir.
D’ailleurs chaque vendredi, lors de la prière, dans la plus part des mosquées à travers le monde, les imams répètent inlassablement cette litanie : « Qu’Allah maudisse les Juifs et les Chrétiens jusqu’à la Résurrection! »
Qui doit-on croire? Le coran, les hadits et les exégètes islamiques dont le dernier en date, le vénéré Cheikh Youcef El Karadaoui a déclaré que les Musulmans doivent terminer le travail commencé par Hitler contre les Juifs ou bien les falsificateurs de l’histoire qui prétendent que l’islam est une religion de paix, d’amour et surtout de tolérance?
Hamdane Ammar

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article