l'Antisionisme prétexte à l'antisémitisme à Cologne. Ecoeurant !

Publié le 22 Janvier 2011

 

De Jérusalem Post

Antisemite-a-Cologne.jpg

Cela fait un an que les habitants de Cologne peuvent admirer au cœur historique de leur ville, la place de la cathédrale [!],  une exposition antisémite et anti-israélienne. (Cologne a autorisé une exposition antisémite).  Nous avons déjà évoqué cette affaire
Le Jerusalem Post indique que le maire de Cologne Jürgen Roters et que les villes jumelées Cologne-Tel Aviv et Cologne-Bethlehem, ainsi que des personnalités religieuses allemandes ont co-signé une résolution contre l'exposition :

"La représentation antisémite et anti-Israël du soi disant "Mur des Lamentations de Cologne" propage la haine contre des êtres humains et alimente le ressentiment contre Israël" et demandent le décrochage de l'installation.
L'ambassade d'Israël a déclaré :

"Lorsqu'on montre un personnage avec un drapeau israélien dévorant un enfant palestinien, ça nous rappelle les accusations les plus calomnieuses de meurtre rituel de l'antisémitisme européen ... Nous n'intervenons pas dans les décisions des autorités judiciaires allemandes.  Mais dans le même temps, nous sommes convaincus que la caricature est de nature incontestablement antisémite et incite à la haine et la violence. L'affirmation selon laquelle il faut distinguer entre la haine du peuple juif et la haine de l'État d'Israël est tout à fait inappropriée et laisse un  goût amer."
Certains observateurs estiment que le sentiment anti-israélien est fort à Cologne et permet d'expliquer le manque de réaction de la société civile.  D'autre part, on se rappelera que récemment le romancier et essayiste allemand Peter Schneider écrivait dans Le Monde au sujet du conflit israélo-palestinien que "l'Allemagne est encore pétrifiée par la notion de culpabilité" ...
____
"L'exposition montre la caricature d'un homme arborant une étoile de David qui dévore un jeune garçon palestinien. Sa fourchette est drapée dans un drapeau américain et son couteau porte les mots "bande de Gaza". A côté, un verre plein semble contenir le sang de l'enfant.  [...] la caricature d'un Juif buvant le sang d'un enfant, véhicule clairement des clichés antisémites."

Source: article de Benjamin Weinthal, The Jerusalem Post (02/03/2010)

Une exposition anti-israélienne au cœur de la ville allemande déclenche la polémique. Rainer Wolf, porte-parole du procureur de Cologne a rapporté que des plaintes avaient été déposées pour incitation à la haine raciale. La poursuite entamée par Gerd Buurmann, directeur non-juif d'un théâtre de la ville, risque cependant d'être rejetée. Ce dernier s'est dit "horrifié" par cette perspective et prévoit de se retourner contre l'exposant Walter Herrmann [il a commencé à diaboliser Israël en 2004].
La raison : l'exposition montre la caricature d'un homme arborant une étoile de David qui dévore un jeune garçon palestinien. Sa fourchette est drapée dans un drapeau américain et son couteau porte les mots "bande de Gaza". A côté, un verre plein semble contenir le sang de l'enfant.
Wolf a confié que six ou sept plaintes avaient déjà été déposées. Depuis des particuliers jusqu'aux associations judéo-chrétiennes.  Prié de dire si la caricature reflète l'antisémitisme moderne, Wolf a déclaré qu'il ne s'agit pas "d'hostilité envers les Juifs, mais d'une critique de la situation à Gaza". Et d'ajouter que l'objectif de l'exposant, Walter Hermann, est de "dénoncer". L'emploi du dessin serait une façon sarcastique d'évoquer l'armée israélienne à Gaza.

Le docteur Marcus Meier, toutefois, est formel. A la tête de l'association pour les relations judéo-chrétiennes à Cologne, il a choisi de porter plainte car la caricature d'un Juif buvant le sang d'un enfant, véhicule clairement des clichés antisémites. Il s'agit, selon lui, des stéréotypes de la tradition chrétienne, selon lesquels les Juifs mangent les bébés chrétiens.
L'exposition "Le mur des lamentations de Cologne" a été jugée antisémite par les critiques, au sein du conseil de la ville, et par un chroniqueur du quotidien Kölner Stadt grand-Anzeiger.
Lire la version anglaise plus longue de l'article de Benjamin Weinthal:
Cologne tolerates 'anti-Semitic’ exhibit

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Coups de gueule

Commenter cet article

Chantal Macaire 22/01/2011 16:57



Tout simplement HONTEUX !


On cherche des poux dans la tête à un Zemmour parce qu'il a dit que "la plupart des Noirs et les Arabes sont des délinquants" -ce qui est la vérité vraie, comme chacun le sait-  et on
accepte à Cologne que soit exposée une caricature clairement antisioniste et antisémite, qui ne traduit pas la réalité, mais n'est que l'interprétation personnelle de Walter Hermann  -lequel
n'a jamais vu les photos et vidéos de Gaza, qui montrent richesse et prospérité  (des marchés regorgeant de marchandises, des édifices magnifiques, un grand magasin luxueux, un parc de jeux
aquatiques etc etc .), et n'a jamais lu l'article d'un journaliste égyptien, appelant de ses voeux un blocus israëlien sur l'Egypte, pour jouir d'un choix de denrées aussi colossal et de prix
aussi bas qu'à Gaza !


Le Hamas, classé terrorriste par de nombreux pays, a inscrit la destruction d'Israël dans sa Charte. Qui soutient le pouvoir palestinien (donc le Hamas, largement majoritaire) adhère donc à la
disparition de l'état hébreu !


Pour ma part, attachée aux valeurs démocratiques, je soutiens Israël, seule démocratie dans ce Moyen-Orient où dominent les régimes soumis à la Charia...