L’Arabie Saoudite expulse 35 Éthiopiens chrétiens d’un coup ! Ceux-là, au moins, ne seront pas décapités.

Publié le 5 Août 2012

Mais pourquoi ce silence sur nos radios et télévisions? Pourquoi aucune protestation de la LDH, (ligue des droits de l'homme à la mode française), Le MRAP,(mouvement contre le racisme et l'amitié entre les peuples) La LICRA (Ligue contre le racisme et l'antisémitisme), SOS Racisme, le CRAN (Comité réservé aux personnes noirs et qui en manque souvent (de cran) lorsque ce sont des blancs mais là, les chrétiens sont noirs) et bien d'autres qui traînent en justice des bloggeurs pour un pet de travers, une phrase, un mot.

Silence des biens pensants! Ah oui, j'oubliais, les jeux Olympiques! Grand discours sur la provocation de l'Arabie Saoudite avec sa judoka ceinture bleu et des journaleux trouvant que le port du voile en compétition sportive relève du culturel! Faut-il que les Français soient bien endormis pour ne rien voir, ni entendre. Pauvre France!

Gérard Brazon

Christianophobie

Imaginez un instant, juste un seul instant, chers amis lecteurs, qu’au détour d’un bulletin d’informations sur une radio ou une chaîne de télévision, vous appreniez que 35 travailleurs musulmans ont été expulsés manu militari du territoire national, 35 travailleurs musulmans possédant un titre de séjour, un permis de travail, payant leurs impôts rubis sur l’ongle et n’ayant commis aucun délit ou crime sur le sol national, au seul motif qu’ils s’étaient réunis au domicile privé de l’un d’entre eux pour prier selon ce que leur religion leur prescrit… Qu’en diriez-vous ? Et qu’en diraient les médias, la classe politique et les professionnels des différentes officines que vous savez ? Vous imaginez par avance, le hourvari, le brouhaha et, si je puis me permettre, le ramdam que cela ferait…

À présent je vous demande d’être très attentifs aux journaux que vous lisez, aux radios que vous écoutez, aux chaînes de télévision que vous regardez, pour me signaler dès que possible quel organe de presse va vous signaler que 35 travailleurs Éthiopiens chrétiens ont été expulsés manu militari le 1er août d’Arabie Saoudite, bien que disposant d’un titre de séjour, d’un permis de travail, ayant avoir payé leurs impôts et n’ayant commis aucun crime ou délit susceptibles de leur valoir une telle sanction dans un pays civilisé. Vous me direz que l’Arabie Saoudite n’est pas un pays civilisé, ce dont je conviens très volontiers… Vous pouvez vous économiser un timbre-poste ou un coup de téléphone, aucun organe de la großpresse n’en pipera mot. Et pourtant…

Ces 35 chrétiens éthiopiens avaient été arrêtés au domicile privé de l’un d’entre eux le 15 décembre 2011 par une palanquée d’agents de la sécurité saoudite, et flanqués en prison sans autre forme de procès. Pendant 20 mois ! Le motif ? Ils s’étaient réunis pour prier, comme la religion chrétienne le prescrit aux disciples de Jésus-Christ. 20 mois de souffrances, d’humiliation, de coups de pressions pour qu’ils se convertissent au mahométanisme. Ils ont refusé de le faire et leur cas a été rendu public par International Christian Concern (ICC) des États-Unis dès le 17 décembre 2011. Nous en avions parlé dès le lendemain, signalant l’arrestation de 42 chrétiens éthiopiens (7 ont du être relâché depuis…). Comme aux États-Unis on ne rigole pas comme en France de ces incidents, l’ambassade d’Arabie Saoudite avait été assaillie d’appels, de lettres, de courriels de simples particuliers, mais aussi de députés et de sénateurs du Congrès, du ministère des Affaires étrangères (State Deparment), etc. Thank You Folks ! L’ambassade s’était emmêlée les pinceaux prétextant d’abord que ces personnes avaient été arrêtés parce que leur réunion était mixte – ce qui est interdit là-bas : les hommes d’un côté, les femmes, les ânes et les chameaux de l’autre). Devant les hurlements de rire et les haussements d’épaule, les diplomates wahhabites s’étaient ravisés et avancèrent d’autres raisons : séjour non autorisé, trafic de drogue, trafic d’êtres humains… Ils auraient pu aussi rajouter importation illégale de saucissons pur porc ! Que des mensonges.

La haine antichrétienne des wahhabites est sans limite. Heureusement, ces infortunés Éthiopiens sont désormais rentrés sains et saufs chez eux. Comme le déclarait l’un d’entre eux : « Nous pensons que notre libération est due aux pressions d’ICC et d’autres. Les officiels saoudiens ne tolèrent aucune autre religion que l’islam. Ils considèrent que tous ceux qui ne sont pas musulmans sont des mécréants. Ils débordent de haine contre les non musulmans ». La religion de la haine vous dis-je, et non pas la R.A.T.P.

Le directeur régional pour l’Afrique de ICCJonathan Racho, a, de son côté, déclaré :« Les responsables Saoudiens ont parfaitement manifesté leur total mépris pour la liberté religieuse en arrêtant, maltraitant et expulsant des chrétiens pour avoir tenu une réunion de prière. Les Saoudiens mentent à la communauté internationale en prétendant promouvoir la tolérance entre les disciples de croyances différentes. Toutefois, et en vérité, ils ne tolèrent aucune autre religion que l’islam wahhabite. La communauté internationale doit faire pression sur l’Arabie Saoudite pour qu’elle respecte la liberté religieuse ».

Faites-moi souvenir de protester auprès de l’ambassade Saoudite à Paris à la plus prochaine incartade qui me sera signalée. Et je serai honoré de vous voir participer à ma protestation.

D.H.

Source : International Christian Concern

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

la 05/08/2012 18:13


on expulse quand les islamistes ???