L’Arabie Saoudite finance des écoles radicales en Belgique.

Publié le 22 Août 2012

Emblème de l'Arabie saouditeL’Arabie Saoudite finance en Belgique « une dizaine d’écoles » où l’on enseigne la langue arabe et une version radicale de la religion islamique.

La ministre de la Justice Annemie Turtelboom (Open Vld), se basant sur des données de la Sûreté de l’Etat, attire l’attention sur cet état de fait mardi dans le journal De Tijd. « Dans certains cas, les écoles sont créées à la demande expresse du régime grâce à des fonds provenant d’Arabie Saoudite », indique la ministre. « Cela correspond à la volonté affichée par les autorités de ce pays de diffuser la forme officielle de l’islam en vigueur là-bas, le wahhabisme. Cette doctrine se base sur une interprétation stricte de la religion islamique, comme elle était enseignée du temps du prophète ». [...]

Par: François de Souche

 

Par: L'information in situ: 7sur7.be

L'Arabie Saoudite finance en Belgique "une dizaine d'écoles" où l'on enseigne la langue arabe et une version radicale de la religion islamique. La ministre de la Justice Annemie Turtelboom (Open Vld), se basant sur des données de la Sûreté de l'Etat, attire l'attention sur cet état de fait mardi dans le journal De Tijd.

"Dans certains cas, les écoles sont créées à la demande expresse du régime grâce à des fonds provenant d'Arabie Saoudite", indique la ministre.  "Cela correspond à la volonté affichée par les autorités de ce pays de diffuser la forme officielle de l'islam en vigueur là-bas, le wahhabisme. Cette doctrine se base sur une interprétation stricte de la religion islamique, comme elle était enseignée du temps du prophète".

La Sûreté de l'Etat ne peut pas fournir de chiffre exact à propos du nombre d'élèves fréquentant ces écoles. "Nous estimons qu'il doit y en avoir quelques dizaines", précise la ministre Turtelboom.  "En investissant dans ce type d'écoles, le régime espère ainsi recruter des étudiants pour ses universités afin qu'ils y poursuivent leur enseignement religieux. L'objectif est qu'ils puissent à leur tour enseigner et diffuser le wahhabisme".

La Sûreté de l'Etat estime que ces écoles ne sont pas sans danger. Elles constituent un problème dans le cadre de la lutte contre le radicalisme.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

S. Dekerle 23/08/2012 08:54


Déclaration d'un leader musulman: « Grâce à vos lois démocratiques, nous vous envahirons ; grâce à nos lois religieuses, nous vous dominerons. »

Suzanne 23/08/2012 08:38


Vous avez raison, S.Dekerle, mais il serait temps qu'ils ouvrent enfin les yeux.


C'est la démocratie qui nous lie les mains et qui nous perdra.

S. Dekerle 22/08/2012 15:14


@ Suzanne.


L'Europe et l'occident tout entier sont actuellement gouvernés par des schizophrènes!

Suzanne 22/08/2012 14:52


La Sûreté de l'Etat estime que ces écoles ne sont pas sans
danger.


Quel euphémisme !  Moi je dirais plutôt que ces
écoles sont éminemment dangereuses et qu'elles devraient être interdites !


Essayez donc de faire l'inverse
!!!

Claude Germain V 22/08/2012 14:14


Li midame en photo ,li jouir qui on avoir li pouvoircharia ,li dam ille va si fair di chiveus blancs ,ille sira pluis du toui chiveus noirs ..... y noui rigolo tri forte ........