L'armée algérienne sur les Champs Elysée le 14 juillet ? par Thierry Rolando - Infos-Intox ? Préface Gérard Brazon

Publié le 8 Juin 2014

Gérard Brazon interview3  Des soldats algériens sur les Champs Elysées ? Une insulte au mieux.

Qu'en est-il réellement. Chaque année, y compris sous Nicolas Sarkozy, l'Armée Algérienne serait invitée dit la rumeur. Outre que c'est impensable pour des milliers, si ce n'est plus, de Français qui déjà subissent chaque jour la haine et les drapeaux algériens sur des frontons de Mairie et à toutes les occasions, y compris sur des vêtements, par des français de papiers provocateurs, l'Armée algérienne ne serait pas, c'est une évidence, la bienvenue en France. D'autant plus que ces "français de papiers" en profiteraient pour semer le scandale sur les Champs Elysées, alors même qu'ils n'ont jamais fait aucun service militaire. Ni en France et encore moins en Algérie.

La France n'en a pas fini avec l'Algérie.

La France à travers les patriotes supporte mal les discours de la repentance, de la honte, alors même qu'elle avait pacifiée les départements de l'Algérie avec le soutien de la majorité des Français d'Algérie y compris les musulmans. Cette trahison des politiques de l'époque, du général De Gaulle me désespère encore, moi qui fait partie des admirateurs du libérateur, de celui qui nous a débarrassé de "l'occupation" des troupes américaines dans les années soixante, bien après la guerre, qui nous a donné la Constitution de la cinquième république, la stabilité politique, une armée forte et crainte, la dissuasion atomique, le respect de tous, par tous. Respect l'on peut désormais mesurer avec celui donné par un Hollande aujourd'hui. Quelle pitié, quelle dégringolade ! Pauvre armée, pauvre France.

La France n'en a pas fini avec l'Algérie parce que cette Algérie ne serait rien sans la France d'hier, sans ceux qui sont morts de 1830 à 1962, pour faire de ces terres un pays riche. C'était une terre Ottoman, une terre d'esclavagistes et de pillards, une terre de paysans querelleurs. Même le nom d'Algérie n'est pas issu des dirigeants de ce pays.

Les dominants d'aujourd'hui, sont incapables de l'admettre et s'enrichissent personnellement,  au lieu de profiter de ce qu'ils ont eu quasi gratuitement en pompant le sang des français d'Algérie de toutes religions et origines.

Aujourd'hui, le peuple algérien ne songe qu'à venir dans l'ancienne métropole pour y vivre décemment en profitant des aides sociales et autres... Mais hélas, avec la haine de la France, enseignée dans des écoles algériennes, y compris dans l'hymne nationale. L'Algérien ne peut-être un immigré ordinaire et ne le sera jamais pour un Harkis, un Français de la bas, un soldat de France.

Nous n'en avons pas fini avec l'Algérie parce que l'Algérie ne veut pas reconnaître ce que la France a fait pour elle, un pays devenu indépendant certes, mais par un abandon politicien.

Nous ne devons rien à l'Algérie ! Par contre, elle nous doit son existence. 

Alors que son armée puisse un jour défiler sur les Champs Elysée serait vécu comme une insulte à la France et aux français.

En attendant, il est clair qu'il faudrait en finir avec les rumeurs. Le mieux serait que cette Algérie cesse de mentir à son peuple, cesse de travestir son Histoire.

Qu'elle dise clairement que l'Algérie ne serait pas l'Algérie sans la France d'hier. Qu'elle l'admette serait un bon début.

 

 

Gérard Brazon

*********

Cercle algerianiste

Le Président de la République, François Hollande, a pris la grave décision de convier au défilé prévu le 14 Juillet prochain sur les Champs-Élysées, défilé au relief particulier puisque destiné à commémorer, aussi, le centième anniversaire de la participation des pays alliés à la première guerre mondiale, un contingent de l'Armée nationale populaire algérienne.

Cette décision est pour nombre de français, et de français d'Algérie en particulier, inacceptable, et résonne comme une véritable provocation.

Est-il besoin de rappeler que, lors du conflit de 1914–1918, les soldats algériens ont combattu sous la bannière française, comme l'ensemble des combattants qui constituaient alors l'Empire ?

La symbolique de la présence du drapeau algérien, qui est aussi celui du FLN, intégré dans le défilé officiel du 14 Juillet, est lourde de sens.

Nul ne saurait oublier, qu'au nom de ce drapeau, des dizaines de milliers d'anciens combattants musulmans, de harkis, et de pieds-noirs ont été assassinés, pendant la guerre d'Algérie, dans des conditions indescriptibles.

Une fois de plus, le chef de l'État, après les paroles de repentance qu'il a prononcées en Algérie, après les gestes de réhabilitation de certaines figures du terrorisme FLN, tel Maurice Audin, après la reconnaissance du 19 mars comme date officielle de la fin de la guerre d'Algérie, a choisi de tourner le dos aux français d'Algérie.

Le Président de la République a fait le choix d'une démarche idéologique qui n'a, pour seul résultat, que d'aviver les blessures et les fractures de la Nation, et de marquer le mépris de l'État pour la douleur et les souffrances, des pieds-noirs et des harkis.

Le Cercle algérianiste tient à faire part de sa réprobation la plus totale, et de sa condamnation sans appel, de la démarche du Président de la République, qui, à l'évidence, ne peut plus aujourd'hui se proclamer, Président de tous les Français.

 

Thierry ROLANDO
Président National du Cercle algérianiste

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

mika 08/06/2014 13:49


Ce n'est pas qu'une rumeur...


http://www.algerie-focus.com/blog/2014/06/defile-du-14-juillet-larmee-algerienne-sur-les-champs-elysees-scandale-en-france/


 


Extrait : "L’Algérie a été officiellement invitée par le Président de la
République française, François Hollande, à participer aux festivités du 14 juillet, une fête nationale en France. Selon plusieurs sources médiatiques françaises, l’Algérie figure parmi les 80
pays invités par les autorités françaises à participer au traditionnel défilé militaire du 14 juillet. " 

LA GAULOISE 08/06/2014 13:31


ALORS LA  !!!!!!   SI LA RUMEUR DIT VRAI J ESPERE QUE LES FRANCAIS SAURONT MONTRER LEUR DESACCORD TRES TRES ENERGIQUEMENT.  DEBOUT LA FRANCE  : ON A BAFOUE  SALIT ET
MIT LE FEU A NOTRE DRAPEAU ALORS QUOI ON VA ENCORE  LAISSER HOLLANDE HUMILIER NOTRE PAYS ?