L'armée du Califat en formation à Gaza ?

Publié le 30 Août 2012

La 1ère université du terrorisme a ouvert ses portes à Gaza

Les comités de résistance populaire, la troisième organisation terroriste à Gaza, a inauguré une nouvelle académie pour former les terroristes à se battre contre Israël. Cette semaine, la première promotion d’étudiants a été diplômée.

Le pouvoir des terroristes à Gaza s’articule entre trois organisations-clé : le Hamas, le Jihad islamique et les Comités de Résistance populaire. Chaque organisation tente d’enrôler plus de membres dans ses unités militaires et de remporter le soutien de la population.

La branche armée des Comités de Résistance populaire, les Brigades al-Nasser Sahal ad-Din, dispose désormais de sa propre académie militaire. (en référence à Saladin qui était Kurde et non arabe et qui a conquis Jérusalem après avoir défait les royaumes chrétiens latins. Ndlr Gérard Brazon) Cette semaine, la première promotion “d’étudiants” a été diplômée. La formation de cette année était notamment spécialisée dans la destruction de blindés et l’utilisation de missiles anti-tanks.

Les Comités de Résistance populaire forment ses prochains terroristes

Ce centre porte le nom d’Imad Hamad, tué par l’armée israélienne à Rafah le jour de la triple attaque terroriste près d’Eilat le 18 août 2011 dans laquelle 8 Israéliens ont été assassinés. Hamad est aussi connu pour avoir été le premier terroriste à interroger Gilad Shalit pendant sa captivité.

“Affronter l’ennemi sioniste”

Les dirigeants des Comités de Résistance populaire soutiennent  que le but de cette académie est d’inculquer aux “étudiants” des techniques de guerre et d’améliorer leurs compétences sur le terrain à force d’entraînements intensifs. (A ce propos, il serait intéressant de savoir si l'Europe qui finance les écoles "palestiniennes" finance également ce type d'académie. La question mériterait d'être posée à nos dirigeants politiques. Ndlr Gérard Brazon)

Selon Abu Suhain, l’un des responsables de l’organisation terroriste, le cursus comprend des entraînements physiques, des cours de défense et de stratégie militaire et d’utilisation de missiles anti-tanks. L’accent est également mis sur la transmission de valeurs religieuses “pour qu’ils puissent se confronter à l’ennemi sioniste en s’appuyant sur une foi totale dans le triomphe de Dieu.

Toujours selon Abu Suhaib, les Comités de Résistance populaire s’efforcent de recruter le plus grand nombre de membres possible afin qu’ils suivent le chemin des terroristes qui ont précédé et qui ont “sacrifié leur vie.”

Les Comités de Résistance populaire forment ses prochains terroristes

Les CRP ont été créés en septembre 2000, au moment du début de la Deuxième Intifada. Les CRP agissent comme sous-traitant de l’Iran dans la bande de Gaza et sont soutenus, financés et encouragés par le Hamas.

En autorisant les CRP à opérer comme un groupe indépendant en apparence, le Hamas parvient à exécuter des attaques terroristes contre des Israéliens tout en maintenant une posture officielle de “retenue”. En plus du financement mensuel, le Hamas fournit aussi aux CRP des armes et des entraînements au combat. (Petit rappel: c'est la politique du tout halal en France, au Canada et partout en occident qui finance en partie le hamas. Ndlr GB)

Ils sont notamment responsables de la triple attaque terroriste du 18 août 2011, près d’Eilat dans laquelle 8 Israéliens ont été tués.

Source : Ynetnews.com 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article