L’avenir injurié. Par Chantal DELSOL de l'Institut

Publié le 25 Juin 2012

Liberté Chérie Nice

Par Chantal DELSOL

On s’extasie sur l’idée de "développement durable". L’expression traduit simplement une évidence immémoriale : si pour vivre on mange son capital, on n’établit pas la vie dans la durée. Nos ancêtres savaient bien qu’on ne pêche pas les poissons trop petits, et tous les ancêtres de la terre le savaient bien, si l’on regarde les comportements des tribus traditionnelles. Il suffit d’avoir un minimum de jugeote pour comprendre que nous avons à prendre en compte non pas seulement le moment présent, mais la suite de l’histoire, pour nous et pour nos enfants et la suite. S’il est vrai que nous sommes en train de ruiner la terre au point de priver nos descendants du nécessaire, alors il faut évidemment tenter de changer nos habitudes.

 

Aussi peut-on s’étonner de voir à quel point le dit "développement durable" ne concerne qu’un seul domaine, celui de la nature. On se demande par quelle incohérence les socialistes au pouvoir neuf ont entrepris tout aussitôt d’aliéner le futur au présent. Que signifie une loi sur les retraites qui ramène la retraite à 60 ans pour une partie importante de la population, alors que les autres pays d’Europe effectuent le mouvement contraire, hissant plutôt l’âge de la retraite à 67 ans ? Que signifie la promesse d’embaucher encore une multitude d’enseignants, ou encore les annonces d’allocations supplémentaires, ici ou là ? Il s’agit de consommer le capital, autrement dit de faire exactement le contraire de ce qu’on appelle le "développement durable", tout en jurant alliance et fidélité aux partis écologistes. Lesquels d’ailleurs semblent juger tout à fait normal qu’on pense à l’avenir quand il s’agit de la terre mais pas quand il s’agit du budget du pays. Voilà un gouvernement qui à peine élu, s’empresse de mettre en place un développement éphémère, que dis-je, un développement extrêmement transitoire.

 

Si l’on va plus profond, cela signifie réduire la vision du monde à l’espace et abolir le temps. Les socialistes sont égalitaires, mais dans l’espace seulement. Dans l’instant t, l’instant présent et même très présent, le gouvernement suscite l’égalité entre les citoyens d’aujourd’hui. Mais en ce qui concerne ceux de demain, tant pis pour eux ! Ce sont eux qui vont payer, puisqu’il s’agit de retraite par répartition. Vu notre nombre et vu le train que nous menons, ils seront pauvres. Pour promouvoir l’égalité entre ceux qui votent aujourd’hui, on organise une inégalité flagrante avec ceux qui, aujourd’hui en culottes courtes, n’ont pas voix au chapitre. Les socialistes ne parlent que de justice sociale. Mais il ne s’agit pas seulement d’être juste pour les adultes qui votent. Il faut aussi être juste envers les enfants d’aujourd’hui : ne pas appauvrir leur avenir pour notre plaisir. Les socialistes parlent sans cesse de solidarité. Mais il existe la solidarité entre les générations, certainement la plus importante de toutes, parce qu’elle indique le partage avec des faibles intrinsèques : les enfants, les vieillards. Une société civilisée s’intéresse d’abord aux faibles.

 

Comment qualifier un politique indifférent au temps, traitant les questions au jour le jour ? De la même façon qu’on qualifie un particulier qui dépense tout son salaire le premier soir du mois : irresponsable. Etre responsable signifie "répondre". Notre gouvernement ne répond pas du futur des enfants. Il est focalisé exclusivement sur le présent. Il injurie l’avenir.

 

Seul l’enfant peut se permettre d’oublier le futur, de vouloir tout, tout de suite – parce qu’il n’a pas encore appris à être responsable, et cela s’apprend comme le reste. L’enfant vit sous le règne du principe de plaisir. Ainsi de trop de nos gouvernants, et pas seulement de gauche. C’est être esclave du principe de plaisir que de creuser encore le puits des dettes, avec autant de légèreté, alors que l’Europe se trouve au bord du gouffre financier, et cela pour plaire à l’électeur. En tout cas pour lui plaire sur le moment, car demain c’est lui, l’électeur, qui supportera les conséquences. On peut comprendre que les socialistes fassent du socialisme ! Ils veulent l’égalité avant la liberté, question d’opinion. Mais ici, c’est question non plus d’opinion, mais de responsabilité : injurier l’avenir, revient à défaire d’avance les principes du socialisme, aussi. Nous ne sommes plus dans un choix de société, mais dans l’incohérence objective.

 

Il y a probablement chez nos nouveaux gouvernants un mélange de désinvolture, pour certains ; d’idéologie, pour d’autres, qui s’imaginent qu’on gouverne un pays comme on écrit un livre de doctrine ; de naïveté (coupable), pour d’autres encore, qui croient que la croissance va revenir par magie et nous délivrer de nos soucis, ou qui imaginent chez les riches Français des ressources infinies d’impôts qu’il suffira de lever.

 

La question est : pourquoi la France se retrouve-t-elle si seule en Europe à n’avoir pas compris qu’en ce moment il vaudrait mieux (c’est un euphémisme) élever l’âge de la retraite plutôt que la baisser ? Chose élémentaire que même les pays les plus providentialistes, comme la Suède, ont intégré. C’est probablement à la Grèce que nous ressemblons le plus, en terme d’irresponsabilité. La comparaison n’est pas très flatteuse. Mais enfin les Français ont élu des gouvernants rose-vert. Pour l’écologie, on fera du développement durable ; pour l’économie, on fera du développement très éphémère.

 

Chantal DELSOL

(Paru dans Le Figaro, 19 juin 2012 sous le titre Développement durable et développement éphémère)

 

 

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Marie-claire Muller 25/06/2012 17:19


Des irresponsables en matiére de gestion et d'économie ,des irresponsables en matiére de justice.Nous avons élu des irresponsables qui emménent notre Pays dans le mur,joyeusement car il est
entendu "qu'ils sont les seuls à l'aimer!!!!"Nous sommes devenu la risée des autres Pays mais ça ne fait rien ces donneurs de leçon vont continuer dans leur lancée puiqu'ils sont les meilleurs
DES NULS!!!!