L'échec du Sommet Budgétaire de Bruxelles. Par J.F. Touzé

Publié le 24 Novembre 2012

Proposé par Nancy Verdier      Jean-François Touzé

L'échec du sommet budgétaire des vingt sept qui vient de se terminer à Bruxelles ne pose pas seulement la question des investissements de l'Union, de la stabilité de la zone euro ou de la pérennité de la politique agricole commune.
C'est l'avenir de l'Europe - et plus encore de l'avenir de l'Europe politique qu'appellent de leurs voeux les Nouveaux Républicains - qui est mis en péril.
C'est, à l'évidence, à François Hollande qu'incombe au premier chef la responsabilité de ce fiasco.
A vouloir jouer les "habiles ", en négociant avec les uns et les autres sans jamais chercher à discerner aucune vue de l'ensemble, à avoir voulu isoler le Premier ministre David Cameron, à refuser la cure d'austérité indispensable à une bonne gestion de l'Europe, à tenter, sans en avoir les moyens personnels, d'établir un rapport de force avec la Chancellière Merkel, François Hollande a rompu la solidité du couple franco-allemand et permis l'ébauche de la création d'un axe de substitution germano-britannique dont la France est, de fait, exclu.
Les nuages qui s'accumulent sur l'Europe vont de pair avec ceux qui assombrissent chaque jour un peu plus la situation de notre pays entraîné par la gestion socialiste dans une spirale du pire comme viennent de le souligner les grandes agences de notation qui, toutes, demandent à la France des efforts nécessaires et urgents en matière d'économie et de flexibilité du travail.
Face à ces menaces et à toutes les autres - terrorisme, insécurité, immigration sauvage, effondrement des valeurs nationale et des principes républicains- il est urgent que l'opposition se reprenne et que la droite soit en état de faire son travail de reconquête. La responsabilité de ceux qui, par des manoeuvres inutiles ou par l'expression de leurs ambitions, en retarderaient les effets, serait lourde devant l'Histoire.
Ce n'est pas, en effet, l 'avenir de l'UMP qui est en jeu. C'est celle de la France et de l'Europe politique.
Jean-François Touzé
Président des Nouveaux Républicains

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Europe liberticide

Commenter cet article