L'égalité de la République française vu par le CFCM (Conseil Français du Culte Musulman)

Publié le 20 Août 2011

Comme vous allez pouvoir le lire sur cet article du Parisien autrefois libéré, vous êtes priés de verser une larme sur l'inégalité en France concernant les musulmans.

En effet ceux-ci sont en demande d'égalité de traitement car toutes les villes n'ont pas, au même niveau, les mosquées nécessaires à leurs prières. Hé oui, l'égalité comme nouvelle arme de frappe. Pas l'égalité des sexes dans le monde musulman ou chacun sait bien où se trouve le bonheur et le paradis de la femme, à savoir sous les pieds de son mari, mais l'égalité de traitement envers les musulmans. Dans toutes villes j'imagine.

Beaucoup de français, intellectuels ou non, de gauche comme de droite avaient le sentiment que construire 2000 mosquées en peu de temps et accepter la réclamation de Dalil Boubekeur de monter jusqu'à 4000 mosquées dans toute la France allaient dans le bon sens de la dhimmitude. A noter que la plupart sont des Cathédrales tout confort y compris hammam, bibliothèques islamiques (ne rêvaient pas tout de même), salles de prières pour les femmes, séparées des hommes, des classes (madrasas- écoles coraniques) pour les enfants (filles voilées séparées des garçons), etc, mais... c'est inégal donc injuste!

La République française ne serait donc pas égalitaire! Pas égalitaire avec tous les musulmans bien sûr. Passons sur la laïcité, cette valeur  qui n'intéresse plus personne en France et encore moins nos dirigeants politiques.

Tous les aspects de nos valeurs sont revisités et utilisés contre la République. Le sophisme devient roi. En face, l'inculture de l'islam de nos dirigeants est flagrante. Ils ignorent tout de cette religion, ce système totalitaire ou alors, ils ont renoncé à se battre contre cette dictature qui s'annonce.

 Tolede-et-l-esclavage2.JPGPartout où l'islam s'est installé, aucune culture précédente n'a résisté au rouleau compresseur islamique. Combien de terre autrefois juives et chrétiennes ont succombé à l’islam à commencer par l’Egypte, les cinq pays du Maghreb, l’Espagne, la Turquie, etc. Ce n'est que dans la guerre, la lutte, par l'épée que l'Espagne s'est libérée. Oui, libérée car même si certains nous font les éloges de l'islam espagnol, ils prouvent par là même qu'ils n'ont pas été à Tolède ou les traces des bontés musulmanes sont encore sur les murs de la Cathédrale: Les chaînes des chrétiens libérés encore accrochées sur les façades. 

Les démocraties sont devenues trop faibles. L'islam a compris comment utiliser les valeurs des démocraties, les retourner à son avantage. La taqyia (mensonge et dissimulation en faveur de l’islam) fonctionne à plein. La paralysie des dirigeants semble évidente sinon ce serait tout simplement de la complicité et donc de la trahison pur et simple envers les peuples qu'ils gouvernent. Et là, serait une autre histoire…

Gérard Brazon

**************************************

 

Du Parisien

De la grande mosquée de Créteil aux caves de Thiais en passant par les pavillons de L’Haÿ-les-Roses, les conditions de prière divergent complètement dans le Val-de-Marne. Le conseil régional du culte musulman (CRCM) a recensé 21 lieux de culte très différents dans le département.

« Cette inégalité s’explique par les différentes politiques de la ville
A Créteil par exemple, la mairie finance la partie culturelle de la mosquée », explique Khaled Bouchama, président du CRCM. Une subvention de 1 million d’euros qui a permis aux musulmans de construire une grande mosquée de 4000 m2 au bord d’un lac, avec parking, restaurant, bibliothèque et hammam.

Aucun lieu de culte à Thiais

« D’autres villes, comme Orly ou Champigny, disposent de lieux confortables. Ce n’est malheureusement pas le cas de Limeil-Brévannes, ou Valenton. Dans le Val-de-Marne, on continue de prier dans des caves, notamment à Thiais, qui n’a aucun lieu de culte », déplore Khaled Bouchama. Thiais est le point noir du département selon les musulmans du département. « On est la seule ville du Val-de-Marne où il n’y a aucun lieu pour prier, alors que nous sommes au moins 3000 musulmans », regrette Marouane Rachem, membre de l’association des musulmans de la ville. L’Association des musulmans de Thiais souhaite bien acquérir un terrain. « Mais ceux que nous trouvons sont gelés par la mairie ou l’Etat, alors qu’ils sont inutilisés », dénonce Nordine Kourichi, président de l’association. Pour le député-maire Richard Dell’Agnola, pas question d’aider à la construction de la mosquée : « S’ils veulent un terrain, ils doivent en trouver par eux-mêmes », estime-t-il.

Malgré cette situation particulière, Karim Benaissa, président de l’Union des associations musulmanes de Créteil, reste confiant : « Il y a des progrès dans le département. A Choisy, Valenton et Villejuif, la mairie et les associations travaillent ensemble pour mener à bien un projet de construction. »

Le Parisien

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

L'En SAIGNANT 20/08/2011 22:37



Oui les "dignitaires" islamistes ont du lire MAURRAS: "La démocratie je m'en sers pour mieux l'étouffer"



Claude Germain V 20/08/2011 17:44



Mais personne ne les a autorisé a rentrer en France pour construire des mosquée ,ils sont venu ici il parait pour travailler et si possible repartir au pays avec toutes leurs coutumes et le reste
.


"Ils" cherchent quoi au juste , ,les mosquée c'est là bas ,les eglises c'est ici .



LES YEUX OUVERTS 20/08/2011 17:32



Interview de Joseph fadelle, musulman convert au christianisme et sous le coup d'une fatwa :


Extrait :


"Vous avez déclaré lors d'une interview à l'Aide à l'Église en détresse (AED) que votre but était de détruire
l'islam…"


 


"C'est une phrase choquante, en effet, sur laquelle je ne reviens absolument pas, mais qui mérite d'être bien comprise. Je
veux détruire l'islam, d'abord pour sauver les musulmans. La distinction entre les deux est encore une fois primordiale. C'est le salut des musulmans qui m'importe. Le fondement est le Coran, il
faut pousser les musulmans à comprendre le Coran, et plus seulement l'apprendre par cœur, car il ne peut pas être parole de Dieu. Voilà un moyen bien concret, mais difficile à mettre en place, je
le sais. Tout doit commencer dans la prière. Nous sommes des instruments, ce n'est pas nous qui détruirons l'islam et les sauverons, mais bien la main de Dieu !"


 


L'intégralité de l'interview :


http://www.citeetculture.com/article-interview-de-joseph-fadelle-chretiens-francais-reveillez-vous-61708795.html


 



mika 20/08/2011 13:51



Reportage vidéo...http://www.dailymotion.com/video/x7lrsx_islam-la-mosquee-de-creteil-ouvre-s_news



Hosteen 20/08/2011 12:33



Les mahométans commencent à nous gonfler sérieusement ou pour reprendre l'expression d'un regretté dialoguiste de cinéma, à " nous les briser menu " !