L’Église catholique dénonce la prise de pouvoir total par les Frères Musulmans en Égypte

Publié le 26 Novembre 2012

Daniel Hamiche
Observatoire de la Christianophobie
Légalement élu, le Président égyptien Mohamed Morsi, qui est le faux-nez des Frères Musulmans, vient d’un trait de plume de changer par décret la Constitution en plaçant sa fonction présidentielle hors d’atteinte de tout tribunal y compris de la Cour suprême : il vient de se déclarer dictateur. Les Frères Musulmans disposent aujourd’hui de tous les pouvoirs en Égypte : « L’Égypte est en grand danger. Les Frères Musulmans contrôlent désormais tous les pouvoirs : le législatif, l’exécutif et le judiciaire. Personne n’est en mesure de les arrêter », vient de déclarer le Père Rafic Greiche, porte-parole de la Conférence épiscopale catholique d’Égypte. Il a dénoncé les derniers amendements constitutionnels signés par le Président Morsi« une initiative qui donne aux Frères Musulmans et aux salafistes la mainmise sur le pouvoir ». Pour lui, les Frères Musulmans poursuivent méthodiquement leur plan pour établir la charia dans toute l’Égypte. Il s’agit, au bout du compte, de chasser les chrétiens d’Égypte ou de les réduire à un statut de dhimmis. Cela pourra sembler à certains exotique et loin de chez nous. Il serait temps de se réveiller. Voyez ci-dessous ce qui s’est passé hier en Belgique et qui se passera demain chez nous dans le Nord Pas-de-Calais et ailleurs…

Source : Asia News (23 novembre)

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

Claude Germain V 26/11/2012 16:37


P.t... !!!! on dirait plutot une bande de poivrots !!! pardon pour P.t... mais il y a de quoi se poser des questions ................. ce ne sont pas des belges souchiens qui ont voté pour
ça ??? ...  dites moi que je reve .................