"L'élite mondiale", la "World Cie" et le peuple alors? Le groupe Bilderberg

Publié le 3 Juillet 2011

Un article que me signale Nancy Verdier. Les guignols de l'info vous ont fait rire, la World Cie, une blague ou une réalité? Et si des femmes et des hommes nous mettaient en musique avec l'aide de la presse faisant les paroles.

Ce Monde est-il le nôtre ou est-il une illusion. Ces crises, ces printemps arabe ou non, ces guerres incompréhensibles que l'on nous vend au nom des droits de l'homme, de la société libre, des démocraties et que sais-je encore, ne sont-ils en fait que des mises en scènes montées par la finance, les chefs d'entreprises, les seigneurs (saigneurs?) du jour.

Et si les politiques n'étaient que des marionnettes, des pantins qui, en échange d'un confort, ne feraient qu'obéir aux ordres de la World Cie. Peut-on imaginer aujourd'hui un dirigeant politique souhaiter retrouver les pleins pouvoirs sans se heurter de front à ce gouvernement mondial qui considère la démocratie comme un soporifiqueau mieux, un écran de fumée ?

Gérard Brazon 

********************************

de Syti.net

L'élite mondiale de la finance, de l'économie, de la politique et des médias s'est rassemblée au grand meeting annuel du Groupe de Bilderberg qui s'est tenu du 9 au 12 juin au palace 5 étoiles Suvretta House à St Moritz en Suisse.

Voici la liste des invités par pays. On notera la présence pour la première fois de participants chinois, ainsi que la présence renforcée de représentants des pays où un transfert de richesses intensif est en cours de la population ordinaire vers les multinationales et les banques (Grèce, Irlande, Portugal, Espagne)...


Gouvernement mondial


David Rockefeller, ex président de la Chase Manhattan Bank, co-fondateur du Groupe de Bilderberg et de la Commission Trilatérale, ex président du Council on Foreign Relation (CFR)
Henry Kissinger, président de Kissinger Associates, ex ministre des affaires étrangères, ex directeur de la Sécurité Nationale
Pascal Lamy, directeur général de l'OMC (Organisation Mondiale du Commerce), ex commissaire européen chargé du Commerce
Robert Zoellick, président de la Banque Mondiale
James Wolfensohn, président de Wolfensohn & Company, ex président de la Banque Mondiale
Jean-Claude Trichet, président de la Banque Centrale Européenne
Joaquín Almunia, vice-président de la Commission Européenne
Neelie Kroes, vice-présidente de la Commission Européenne
Herman van Rompuyprésident de l'Europe (président du Conseil Européen)
Frans vanDaele, directeur de cabinet d'Herman van Rompuy
Javier Solana, ex secrétaire général de l'OTAN, président du think tank Center for Global Economy and Geopolitics
Josette Sheeran, directrice exécutive du programme alimentaire mondial des Nations Unies

Allemagne
Josef Ackermann, président de la Deutsche Bank
Thomas Enders, président d'Airbus
Peter Löscher, président de Siemens
Matthias Nass, rédacteur en chef de politique internationale au quotidien Die Zeit
Peer Steinbrück, député au Bundestag; ex ministre des finances

Autriche
Werner Faymann, chancellier d'Autriche
Walter Rothensteiner, président du directoire de la Banque centrale autrichienne
Rudolf Scholten, directeur exécutif de la Oesterreichische Kontrollbank
Oscar Bronner, Directeur et rédacteur en chef de Standard Medien

Belgique
Etienne Davignon, président du Bilderberg, président de la Société Générale de Belgique, ex PDG de Suez Tractabel
Luc Coene, gouverneur de la Banque centrale de Belgique
Thomas Leysen, PDG de Umicore

Canada
Mark J. Carney, Gouverneur de la Banque centrale du Canada
Edmund Clark, président de TD Bank Financial Group
Frank McKenna, administrateur de TD Bank Financial Group
James Orbinksi, professeur de médecine et de sciences politiques à l'université de Toronto
J. Robert S. Prichard, président de Torys LLP
Heather Reisman, président des éditions Indigo Books & Music Inc. Center, Brookings Institution

Chine
Ying Fu, vice-ministre des Affaires étrangères
Yiping Huang, professeur d'économie au China Center for Economic Research, Université de Pékin
Cheng Li, directeur de recherche de John L. Thornton China

Danemark
Anders Eldrup, président de DONG Energy
Ulrik Federspiel, président de Haldor Topsoe
Peter Schütze, directeur exécutif de Nordea Bank

Espagne
Juan Luis Cebrián, président de PRISA
María Dolores de Cospedal, secrétaire général du Parti Populaire (principal parti de droite en Espagne)
Bernardino León Gross, secrétaire général de la présidence espagnole
Juan María Nin Génova, président de la banque La Caixa
Sofia, reine d'Espagne

Etats-Unis
Alexander Keith, directeur de la NSA
Roger C. Altman, président de Evercore Partners Inc.
Jeff Bezos, fondateur et président de Amazon.com
Timothy C. Collins, président de Ripplewood Holdings
Martin S. Feldstein, professeur d'économie à l'université de Harvard
Reid Hoffman, co-fondateur et directeur exécutif du réseau social professionel LinkedIn
Chris R. Hughes, co-fondateur de Facebook
Kenneth M. Jacobs, président de la banque Lazard
James A. Johnson, vice-président de Perseus
Vernon E. Jordan Jr., directeur de la banque Lazard
John M. Keane, général à la retraite de l'US Army
Klaus Kleinfeld, président de Alcoa (leader mondial de l'aluminium)
Henry R. Kravis, vice-président de Kohlberg Kravis Roberts & Co.
Marie-Josée Kravis, directrice du think tank Hudson Institute
Craig J. Mundie, directeur de recherche et conseiller en stratégie chez Microsoft
Peter R. Orszag, vice-président de Citigroup Global Markets
Richard Perle, ex conseiller à la Défense de l'administration Bush, membre du Project for a New American Century (PNAC, think tank néo-conservateur), directeur du think tank American Enterprise Institute
Charlie Rose, rédacteur en chef et chroniqueur à Charlie Rose
Robert E. Rubin, vice-président du Council on Foreign Relations, ex secrétaire d'état au Trésor
Eric Schmidt, président de Google
James B. Steinberg, vice secrétaire d'état (vice ministre des affaires étrangères auprès de Hillary Clinton)
Peter A. Thiel, président de Clarium Capital Management
Christine A. Varney, procureur général pour l'application de la loi anti-trust
James W. Vaupel, directeur du Max Planck Institute for Demographic Research
Kevin Warsh, ex membre du directoire de la FED (banque centrale américaine)

Finlande
Matti Apunen, directeur du think tank Finnish Business and Policy Forum
Ole Johansson, président de la Confederation of the Finnish Industries (fédération du patronat finlandais)
Jorma Ollila, président de Royal Dutch Shell, ex président de Nokia
Mikael Pentikäinen, rédacteur en chef de Helsingin Sanomat

France
Nicolas Baverez, membre du comité directeur de l'Institut Montaigne (think tank libéral), avocat, éditorialiste au Point, membre du "comité d'éthique" du MEDEF, 
Nicolas Bazire, directeur du management chez LVMH, ex directeur de cabinet du premier ministre Edouard Balladur
Henri de Castries, président d'AXA
Maurice Lévy, président du groupe Publicis
Thierry de Montbrial, président de l'IFRI (think tank, équivalent français du CFR américain)
Olivier Roy, professeur de sciences sociales et politiques à l'European University Institute

Grande-Bretagne
Marcus Agius, président de la banque Barclays
Douglas J. Flint, président de la banque HSBC Holdings
John Kerr, membre de la Chambre des Lords, vice-président de Royal Dutch Shell
Richard Lambert, directeur de l'agence de publicité Ernst & Young
Peter Mandelson, ex commissaire européen au Commerce, membre de la Chambre des Lords, président de Global Counsel
John Micklethwait, rédacteur en chef de The Economist
George Osborne, chancellier de l'Echiquier (ministre des Finances)
Rory Stewart, député du Pari Conservateur
J. Martin Taylor, président de Syngenta International (multinationale de biotechnologies)

Grèce
George A. David, Chairman, président de la filiale grecque de Coca-Cola
Gikas A. Hardouvelis, économiste en chef et directeur de recherche à Eurobank EFG
George Papaconstantinou, ministre des finances
Loukas Tsoukalis, président de ELIAMEP Grisons

Irlande
Paul Gallagher, ex procureur général
Michael McDowell, ex vice premier ministre
Peter Sutherland, président de Goldman Sachs International, directeur non exécutif de la Royal Bank of Scotland, ex commissaire européen chargé de la Concurrence, ex président de British Petroleum (BP)

Italie
Franco Bernabè, président de Telecom Italia
John Elkann, président de Fiat
Mario Monti, ex commissaire européen chargé du Marché intérieur, président de Univers Commerciale Luigi Bocconi
Paolo Scaroni, président de ENI
Giulio Tremonti, ministre des finances

Norvège
Egil Myklebust, ex président du directoire de SAS Hydro
Haakon, Prince héritier de Norvège
Ole Petter Ottersen, recteur de l'université d'Oslo
Erna Solberg, leader du Parti Conservateur

Pays-Bas
Marc J. Bolland, directeur excécutif de Marks and Spencer Group
Marc E. Chavannes, éditorialiste politique à NRC Handelsblad, professeur de journalisme
Victor Halberstadt, professeur d'économie à l'université de Leiden, ex conseiller de la Reine Beatrix
Uri Rosenthal, ministre des Affaires étrangères
Jaap W. Winter, professeur de management et de gouvernance d'entreprise

Portugal
Francisco Pinto Balsemão, président de IMPRESA (principal groupe de presse portugais), ex premier ministre
Clara Ferreira Alves, président de Claref LDA, écrivain
António Nogueira Leite, membre du directoire à José de Mello Investimentos SGPS

Russie
Alexey A. Mordashov, président de Severstal

Suède
Carl Bildt, ministre des Affaires étrangères
Ewa Björling, ministre du Commerce
Jacob Wallenberg, président de la banque d'investissement Investor AB

Suisse
Peter Brabeck-Letmathe, président de Nestlé
Hans Groth, Senior Director, Healthcare Policy & Market Access, Oncology Business Unit, Pfizer Europe
Barbara Janom Steiner, Head of the Department of Justice, Security and Health, Canton
André Kudelski, président de Kudelski Group
Doris Leuthard, Conseillère fédérale
Martin Schmid, président du gouvernement cantonal de Grisons
Rolf Schweiger, Member of the Swiss Council of States
Rolf Soiron, président du directoire de Holcim Ltd et Lonza Ltd.
Daniel L. Vasella, président de la multinationale pharmaceutique Novartis
Jürg Witmer, président de Givaudan SA et de Clariant AG

Turquie
Süreyya Ciliv, président de Iletisim Hizmetleri
Tayyibe Gülek Domac, Former Minister of State
Mustafa V. Koç, président de Koç Holding
Pekin Sefika, Founding Partner, Pekin & Bayar Law Firm

 Toutes les infos sur le Groupe de Bilderberg


Comme à la réunion de l'année dernière à Sitges en Espagne, des manifestants étaient présents. Ils ont été maintenus à bonne distance par la police. Pour la 2è fois depuis la création du Bilderberg Group en 1954, le secret qui entoure leur meeting annuel est désormais éventé. Quelques médias (encore rares) commencent à en parler, notamment l'édition suisse de "20 minutes".

Mario Borghezio, un député italien de la Ligue du Nord, et son assistant ont tenté de pénétrer dans le palace des Bilderbergers. Ils ont été violemment arrêtés et expulsés par la police suisse et les agents de sécurité privés. (plus d'infos)

-


Interview de Flore Vasseur, écrivain et chroniqueuse à France Inter à propos du Bilderberg Group et de sa réunion 2011:



 Thèmes: Nouvel Ordre Mondial

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Claude Germain V 03/07/2011 17:32



Rappelez vous il y a quelques mois ,je me suis fait traiter de paranoïaque par un commissaire du peuple qui se promenait sur le forum .Tout cela parce que j’avais parlé de « loges noires et
loges blanches » .D’une « certaine » franc-maçonnerie ou groupes occultes qui  dirige le monde .Vous voulez parler d’un sujet ou il faut faire attention ou
on met les pieds .


Simple anecdote ,mais je n’ai plus l’ordre des choses dans ma tète ,rappelez vous pendant la première guerre mondiale vers les régions frontalières de Hapach en Moselle et surement d’autres zones
frontalières d’Alsace ou lorraine , des convois de trains se croisaient ils partaient de France ou d’Allemagne des usines DeWendel  ,Krups et bien d’autres , « moi je
te livre les douilles d’obus ,moi je te livre les pointes ,moi je te livre les charges » …….et ainsi de suite …..Si ce n’était pas du mondialisme à l’époque qu’est ce que c’était ?...


Et pendant ce temps là ,les pauvres et braves types des deux bords ,crédules se re-balançaient sur le coin de la figure les obus fabriqués la veille dans les usines du futur Marché-Commun.


Quand vous voyez depuis 1981 environ la destruction organisée de la morale sociale Française par     LA PIRE ENGEANCE QUE L’HUMANITE BIEN PENSANTE AIT PU CREER :
LE SO.CIA..LIS.ME. avec la suppression dans l’enseignement public, laïque et républicain  des cours de morale ,suppression de l’étude de la Géographie de la France, suppression
voire pire : interdiction TOTALE ET ABSOLUE par le système éducatif socialiste d’apprendre l’HISTOIRE de France ,de notre France,aux dernières générations.


Depuis 30 ans ou plus les pays de la pseudo Europe ont fabriqué « SUR ORDRE » des générations d’incultes et de crétins  .


Nous avons actuellement ,je pense ne pas être loin des bons chiffres ,deux ou trois générations et cela depuis les années des voyous de Mai soixante huit que nous connaissons tous ,soit au moins
40 à 50 % de deux générations de 45 ans à 5 ans en 2011 ,qui sont quasiment FOUTUT socialement et intellectuellement ,tout cela grâce à une éducation de TYPE SOCIALISTE
ACHARNEE  dont les générations qui arrivent aujourd’hui vont encore subir les conséquences voulues ,acharnées et organisés par le SYSTEME EDUCATIF SOCIALO-STALINIEN à la
Française .J’annonce : destruction de la famille par le manque de leçons de morale ,destruction par le manque de véritable amour familial ,destruction par le manque de justes punitions
,destruction par le libéralisme parental abusif ,démagogique et je m’en-foutiste , destruction par la création abusive et socialisante d’association de parents d’élèves inutiles, destruction par
la création de caprices ,tels portables, voiuture sans l'avoir méritée ,scooter pareil ,destruction par le système éducatif débridé moral et physique .On pousse les jeunes d’une façon
bobo-socialisante vers une pseudo culture vulgaire et violente tel que rap ,tag ,drogue ,sexe forcé sous excuses de modes ,éviction de tout effort moral et physique ,mauvaise pub en ce qui
concerne le travail manuel ,rêves de réussites sociales  a travers des émissions TV irréalistes tout une façon de vivre qui souille et perverti une jeunesse ……..et j’en passe et
j’en passe…..


Pour finir j’en reviens à mes 40 à 50 % de jeunes devenus violents, autoritaires, fainéants,  égoïstes ,exigeants ,sales et je m’en foutistes et cela ne va faire que continuer
,voila d’ailleurs ce qui doit réjouir notre système socialiste qui arrive a ses fins : destruction sociale sur ordre du Bilderberg ,trilatérale et autres loges noires qui minent
volontairement les peuples,sur ordres donnés aux politiques de tous bords, pour les transformer en robots déshumanisés ,consommateurs et soumis .La violence de ces hordes pouvant résulter de cet
état de fait est un autre problème qui éventuellement sera vite réprimé par la force .Mais cela n’est pas encore a l’ordre du jour pour « la pointe de la Pyramide »demain sera un autre
jour .Pour le moment « ILS » laissent murir .


En ce qui concerne le billet de un dollar ne faites pas trop de fixations sur la pointe de la pyramide ,cela c’est vers ou « ON » veut vous diriger .Allez fouiller à droite du billet
VERT vers les 13 étoiles au dessus de l’Aigle .


Quelques personnes m’avaient demandé des renseignements au sujet « DES  QUARANTE-CINQ » du général de Gaulle ,j’ai donné les chemins que je connaissais ,je ne suis
rien du tout ,je suis tout petit , au lecteur de chercher un peu .Ce que je peux dire par contre ,c'est que le triangle de la pyramide du billet de 1 dollar est strictement négatif ,il est
predateur ,la pointe de la pyramide concentre ce quelle pompe à la base ,la pointe recupére ,vole ,pille ,elle ne rend pas .


A l'inverse l'étoile de David ,le Maguen David ou exagramme de Salommon est merveilleusement positif car il est la protection de Dieu a travers ses deux triangles inversés ,l'energie monte par la
pointe d'un triangle et elle est redistribuée a égale force sur terre ,sur la matiere, par la pointe de la pyramide inversée.Comme le dit l'adage TOUT CE QUI EST EN HAUT EST COMME CE QUI EST EN
BAS .En nous se trouve l'etincelle divine pour lutter contre la pyramide du billet de 1 dollar .


Voila déjà que Mondialisme rime intégralement avec Socialisme.


Bonne soirée .


Le monde ne sera sauvé ,s'il peut l'etre,que par des insoumis.Sans EUX,c'en est fait de notre civilisation,de notre culture,de ce que nous aimions et qui donnait a notre présence sur terre une
justification secrete.Ils sont,ces insoumis,le"sel de la terre" et les responsables de D.IEU ANDRE GIDE.