L'équipe de campagne de François Hollande

Publié le 2 Février 2012

 

 

- Chef de Cabinet         : Faouzi LAMDAOUI

- Porte parole             : Najat BELKACEM
- Sécurité                 : F. REBSAMEN
- Secrétaire Général      : Nacer MEDDAH
- Chargé de missions      : Safia OTOKORÉ
- Organisation             : J. SIMA
- Représentant             : Ali SOULANE
- Secr. Général du PS    : Harlem DÉSIR
- N° 2                     : Malek BOUTIH 

 

 

Faouzi Lamdaoui: né le 14 novembre 1962 à Constantine (Algérie). (double nationalité franco-algérienne)
 
 

 

Najat Belkacem :née le 4 octobre 1977 à Beni Chiker au Maroc,

6e adjointe au maire de Lyon. Membre du conseil de la communauté marocaine à l’étranger depuis décembre 2007.   (double nationalité franco-marocaine)

> > > >  

 

François Rebsamen né à Dijon, maire de Dijon. A été condamné par le tribunal administratif de Dijon à 1 an d'inéligibilité pour avoir utilisé le bulletin municipal "Dijon, notre ville" pour ses intérêts personnels.
François Rebsamen a démissionné de son siège d'administrateur de la banque soutenue par l'argent public quand Le Canard enchaîné eut révélé le montant de ses jetons de présence, 20 000 euros en 2007

 

 

Nacer MEDDAH : double nationalité franco-algérien, préfet limogé il rejoint l'équipe de François Hollande,  il est nommé secrétaire général de la campagne.

> > >  
 

 

Safia Otokoré (née le 17 octobre 1969 à Djibouti) double nationalité franco somalienne.
Spécialiste du parachutage elle déclare : «
Le parachutage fait partie de notre culture, au PS : Jospin, Hollande, Ségolène, Lang, Montebourg tous ont été parachutés. L'ancrage se fait après. Si je suis désignée à Trappes, je prends l'engagement de m'y implanter ». Sur son blog, le député-Maire d’Elancourt (78), Jean-Michel Fourgous s’interrogeait ainsi malicieusement : « Au fait, est-il exact que Mme Otokoré touche toujours des émoluments de la Région Bourgogne alors qu'elle déclare habiter Elancourt depuis un an ? Qu'en pensent les contribuables Bourguignons ?
»
 
> > > >
  Harlem DÉSIR : ancien président de sos racisme, De novembre 1986 à octobre 1987, alors qu'il est président de SOS Racisme, il est également salarié par l'« Association régionale pour la formation et l'éducation des migrants », basée à Lille en tant que « formateur permanent » et il perçoit pour cet emploi fictif, un salaire mensuel brut de 10 500 francs soit 2 666 euros en valeur actualisée1617. Cela lui vaut d'être condamné, le 17 décembre 1998, à 18 mois de prison avec sursis et 30 000 francs d'amende pour recel d'abus de biens sociaux18.Harlem Désir aurait également bénéficié de la clémence de François Mitterrand : une amnistie concernant une dette de 80 000 francs au Trésor public, relative à des amendes de stationnement (décision de justice du 9 mai 1992) alors qu'il était président de SOS Racisme19. 

 

 

 

Malek BOUTIH : double nationalité franco-algérien, ancien président de sos racisme, battu aux législatives de 2007.

 

 Photo de famille :   

 


Lettre de François Hollande à l'occasion de l’Aïd-al-Fitr  

 

Madame, Monsieur, chers amis, Il y a plus d’un siècle, Jean Jaurès définissait par ces mots sa vision du vivre-ensemble entre citoyens issus des deux rives de la Méditerranée : « l’action socialiste se produira, en chaque pays, avec d’autant plus de force et d’autorité qu’elle sera universelle et universellement probe, et que nul ne pourra y soupçonner un piège ». Ces jours-ci, nous célébrerons la grande fête de solidarité et de partage qu’est l’Aïd-al-Fitr. A l’issue du mois de jeûne du Ramadan, temps fort de joie, d’échange de vœux et de présents, elle illumine la vie et les demeures de millions de nos compatriotes de culture musulmane. Issue d’une longue tradition et porteuse de riches héritages culturels, par les valeurs qu’elle porte et l’idéal social qu’elle vise, elle s’inscrit pleinement dans cette démarche d’universalité. A nous tous, élus, citoyens, d’y œuvrer, pour reprendre les termes de Jaurès, par la probité de notre action, veillant à l’égalité devant la loi, aux droits et à la dignité de chacun. Alors seulement, toute la richesse culturelle de notre pays retrouvera sa place au cœur de notre société.Je souhaite, à chacune et à chacun, une très bonne fête de l’Aïd-al-Fitr. 
François Hollande  
  

Tous les français ont pu voir que l'islam "s'inscrit pleinement dans une démarche d'universalité au moment des "printemps arabes", "révolutions de Jasmin" avec l'instauration systématique de républiques islamiques fondées sur  la charia, et le sort "très enviable" réservé aux chrétiens dans ces nouvelles "démocraties" comme partout ailleurs dans les pays musulmans.Tous les français ont pu voir que les "tunisiens de France" ont voté massivement pour les candidats islamistes tunisiens.Dans le même élan, Vincent Feltesse, (Président socialiste de la Communauté Urbaine de Bordeaux et responsable de la campagne de François Hollande sur internet) en rajoute une louche en direction des musulmans, sur son compte twitter : « A l’occasion de l’Aïd el-Fitr, Aidkoum Moubarak à tou-te-s ! »Il aurait pu tout aussi bien ajouter : "Allah Akbar les amis !François Hollande et ses amis sont prêts à tout pour être élus, flatter dangereusement les musulmans, s'assoir sur le principe de laïcité partout en France - qu'en aurait dit Jaurès !!?? - et même à passer des coups de fil anonymes : http://www.dailymotion.com/video/x5o73s_hollande-demasque-coup-de-fil-anony_news?start=0#from=embediframe 

 

La classe non !? 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

Roger Korda 02/02/2012 17:53


Oui, en effet car comme le disait madame Bat Ye'or dans son livre Eurabia, nous sommes depuis juin 1973 sous le joug de la Ligue Arabe qui après sa défaite cuisante contre Israël n'a trouvé rien
de mieux que de charger l'Europe d'attaquer Israël par tous les moyens, notamment par des complaisances sans fin dans les médias avec les thèses du Hezbollah, de Khadafy, de Moubarak, les
partenaires préférés du pouvoir UMPS. Lis un peu l'article que j'ai rédigé sur un élu de Marseille. Je l'ai proposé à Gérard Brazon pour qu'il le publie dans le site, ceci depuis une semaine et
j'attends toujours sa réponse. Pourquoi elle tarde ? Je n'en sais rien. Je te propose de lui envoyer un e-mail pour lui réclamer cette publication que j'espère en vain depuis. Merci d'avance


                                                                                                     
Marseille le 26 janvier 2012


                                             
Lettre ouverte à Monsieur Caselli
                         Président de la Communauté urbaine Marseille
Provence Métropole


                                                  
Monsieur le Président,


         Le mercredi 26 octobre 2011 nous avons noté que votre organisme figurait dans les panneaux publicitaires annonçant la fête musulmane de l’Aïd.
Ce qui indique votre parrainage de l’établissement public à une manifestation religieuse.
Ce fina    ncement illicite vous met en infraction  avec la loi sur la laïcité de 1905 qui interdit toute participation financière à une religion.
    De plus, cette subvention illégale a détourné de sa destination initiale des fonds publics chargés d’assurer le bien de la  population .
Au lieu de cela elle a servi à faciliter l’installation d’une doctrine politique tyrannique à vocation djihadiste terroriste, la guerre Sainte, en conflit permanent avec notre société qui
s’avance masqué sous l’aspect d’une religion.
Mais il y a pire, Monsieur Caselli que cette démarche calamiteuse qui va à l’encontre des intérêts fondamentaux de la Nation.
 Vous vous efforcez selon la presse d’organiser des transports publics vers le site du projet de la Grande Mosquée de Marseille, quartier Saint Louis, aux abattoirs, lieu combien symbolique
pour la circonstance.
C'est-à-dire qu’avec le montant de nos impôts qui atteint cette année des sommets, générant des problèmes de fin de mois aux Marseillais, vous assurez le transport des pèlerins musulmans vers les
lieux de rassemblement, de mise en condition islamique et de bourrage de crâne.
Mais Monsieur Caselli, Marseille n’est pas la Mecque.
C’est plutôt la ville de la Bonne Mère, ne vous en déplaise
Monsieur le Président, vos démarches en faveur du permis de construire de la Mosquée-cathédrale avec salle de conférence, restaurant semble ignorer  superbement ce qu’est l’idéologie de
l’islam professé dans ces Mosquées.
Il est défini dans le Coran livre de haine et la Sunna, la Sira,  vie criminelle du faux-prophète Mahomet d’où est issu la Charia droit coranique d’actes de mutilations, peine de mort pour
blasphème et apostasie, lapidation, peine de fouet et de bâton pour des motifs les plus futiles.
Ce code coranique  est  totalement incompatible à notre code pénal  républicain    par  son apologie du crime, son incitation à la guerre, à la discrimination
contre les femmes et les non-musulmans.
La complicité à sa diffusion par les élus tombe sous les coups des articles du Code pénal qui prévoient et répriment l’atteinte à la Sureté de l’Etat, aux intérêts fondamentaux de la Nation, mise
en danger d’autrui art. 411-2, intelligence avec une puissance étrangère hostile art. 411-4
complot contre la République art.412-1.
C’est dans le livre de Wahib Atallah, professeur honoraire de l’Université de Nancy, qui a pour titre « biographie du prophète Mahomet de Ibn Hicham » éditions Fayard que vous avez toutes
informations utiles sur la vie délictueuse du fondateur de l’islam, Mahomet.
Là sont détaillés tous ses crimes, pillages, viols, égorgements, actes de torture et de barbarie, exécution d’opposants, génocide dans le cadre d’association de malfaiteurs.
Le problème réside dans le fait que tous ces actes forment l’éthique de l’islam,  le modèle à imiter. Et ils le sont fidèlement depuis 14 siècles à travers les attentats terroristes, les
meurtres, les massacres en masse, les exécutions sommaires, les lapidations, les attentats suicides.
Il tue, je tue, il égorge j’égorge, il rackette, je rackette  ( 7 français enlevés actuellement pour rançon actuellement par le Djihad Maghrébin Islamique).
Et tout ce que vous trouvez à faire, Monsieur Caselli, est de donner votre  tacite approbation à cette idéologie où apparemment rien ne vous choque, les foulards, la viande Hallal par le
fait de votre action en faveur de son installation dans la cité marseillaise ?
Quelques modestes exemples significatifs de la barbarie musulmane :

Les Banu Quraydha sont égorgés (Sira II 240-241)
« Le Prophète ordonna de faire descendre de leurs fortins les Banu Quraydha et de les enfermer.
.Le Prophète ne cessa de les égorger jusqu’à leur extermination totale. »

Le trésor des Banu Nadir (Sira II, 336-337)
.Vois-tu, Kinana, lui dit le prophète, si nous trouvons le trésor chez toi, je te tuerai.
Le Prophète ordonna alors à Zubayr de le torturer jusqu’à ce qu’il livre son secret. Zubayr lui brulait sans cesse la poitrine.
Voyant qu’il était à bout de souffle, le prophète livra Kinana à Muhammad qui lui trancha la tête. »
Dans le code coranique  ses actes criminels pour nous sont par contre catalogués chez les musulmans en djihad,  Guerre  Sainte, devoir fondamental  permanent chez tous les
membres de cette communauté, ce qui rend  à l’évidence la cohabitation des deux Codes totalement  incompatibles, n’est-ce pas Monsieur Caselli ?
Auquel il faut ajouter l’ordre de Mahomet : si vous voyez un juif, tuez-le (Sira ll 58-60 )
Ainsi que le fameux pacte-racket avec les juifs de Khaybar , an 628 (Sira II 328-370 ) qui sert toujours de jurisprudence à l’heure  actuelle sur les  spoliations des hordes musulmanes
pillardes le long des deux rives de la Méditerranée pendant quatorze siècles : la vie sauve en échange de l’abandon de tous les biens, ou le maintien sur place au prix du racket par les musulmans
de la moitié des récoltes : ceci en se réservant le droit de l’expulsion à tout moment des propriétaires selon le bon plaisir des djihadistes.
Ce qui fut d’ailleurs exécuté par le troisième Calife, Omar, (égorgé par ses opposants dans une lutte interne comme les deux précédents Califes ainsi que les deux suivants dans ce qui semble être
leur morale : égorgez-vous les uns les autres).
Passons brièvement au Coran livre consacré à la haine de l’autre, à son exclusion, livre de menaces, de terreur pour celui qui s’aventurerait à  désobéir au chef.

Sourate 5 verset 51 : « Vous qui croyez, ne prenez pas des juifs et des chrétiens pour amis.
Ils sont amis entre eux. Qui les prend pour amis sont des leurs, mais Dieu ne conduit pas le peuple coupa

Loly 02/02/2012 12:28


Douce France, beau pays de mon enfance.....! Où es-tu ????????????????????????????