L'ETAT du MINESOTA en CESSATION de PAIEMENT- par Nancy Verdier

Publié le 15 Juillet 2011

L'ETAT du MINESOTA en CESSATION de PAIEMENT, un parmi les 11 états en faillite aux USA.
Nos médias sont fantastiques. Ils nous bassinent depuis des années avec les Palestiniens que nous Européens, entretenons financièrement depuis plus de 60 ans, mais qui seraient dans une misère noire et que la Flotille pour Gaza serait venue sauver. Alors que Gaza croulent sous les vivres et que les enfants y deviennent obèses ou sont utilisés par le Hamas pour s'entraîner au terrorisme. Et que la Cisjordanie a une croissance de plus de 5% par an. 
Nous savons maintenant que l'Europe est au bord du gouffre, que la Grèce est pratiquement en faillite et que d'autres pays vont suivre,  mais qu'Angela Merkel ne veut rien entendre (l'Allemagne ne va évidemment pas payer pour tout le monde). Angela est en vacances...avec son téléphone portable toutefois.....
Pendant ce temps, des réalités moins joyeuses ont couvé depuis longtemps de l'autre côté de l'Atlantique, et trouvent leur épilogue. L'Etat Fédéral américain est au bord de la faillite, et malgrè les 8000 milliards versés aux banquiers de Wall Street après la crise des subprimes de 2008,  des centaines de banques régionales ont déposé le bilan. 
Des régions entières sont désertées faute d'emplois. Les industries locales se meurent. Les retraités et fonctionnaires régionaux ne sont plus payés. A 75 ans, des couples de retraités qui touchent le minimum social doivent reprendre un emploi comme enseignants ou gardiens. 
Cette fois, nos médias n'ont pu nous cacher la triste vérite : les USA sont en cessation de paiement. Le montant de la dette va dans les prochains jours atteindre le plafond. La note des USA auprès des organismes de notation a baissé. Et nos médias de nous repasser sans cesse la même scène montrant que la discussion s'est engagée entre Obama et les démocrates d'un côté face aux républicains de l'autre. Un accord interviendra dans les jours prochains, car le pays le plus puissant au monde ne peut s'écrouler sous les yeux de la planète entière.
Finies les dépenses militaires et les guerres non probantes. Le Dollar va encore perdre de sa valeur, mais qu'importe. Les USA se refermeront sur leur coquille et se referont une santé en l'espace de 5 ans. Quant à nous Européens, il va falloir changer radicalement...car la récession et la faillite sont à nos portes........
  
Nancy VERDIER
*****************************

Par RFI

Faute de pouvoir équilibrer son budget, comme le lui ordonne la Constitution, l'État américain du Minnesota a été forcé de fermer la plupart des services publics. Peuplé de 5,3 millions d’habitants et grand comme la moitié de la France, le Minnesota présente un trou de 5 milliards de dollars dans ses caisses.

Avec notre correspondant aux Etats-Unis, Jean-Louis Pourtet

Triste week-end de fête – celle de l’Indépendance américaine lundi 4 juillet 2011 – pour les habitants du Minnesota. Les parcs nationaux, les musées et le zoo sont fermés ainsi que les aires de repos sur les autoroutes. Impossible aussi de pêcher dans les lacs de l’Etat, les services délivrant les permis étant fermés. En faillite, le gouvernement a dû mettre la clé sous la porte, renvoyant chez eux 22 000 fonctionnaires, et suspendant les activités de la majorité des services publics. Avant de rouvrir, ceux-ci devront attendre la fin de la bataille entre le gouverneur démocrate et la législature républicaine.

Choix politique

Le Minnesota est en faillite : il a un trou de 5 milliards de dollars dans son budget. Or au 1er juillet, date du nouvel exercice fiscal, l’État devait – selon sa Constitution – avoir comblé son déficit. Pour ce faire, le gouverneur Mark Dayton voulait augmenter les impôts des riches, et les républicains voulaient couper les dépenses publiques. C’est le même débat qui se tient en ce moment au niveau national entre Obama et les élus républicains du Congrès. Personne ne voulant céder, Dayton a décidé de mettre le gouvernement à l'arrêt, comptant sur le mécontentement populaire pour forcer les républicains à accepter une augmentation des impôts pour les plus aisés.


Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Topaze06 16/07/2011 09:09



Ô l'idée est très bonne;..peut-être qu'avec les dividendes sociaux, ils feraient (ces Américains des USA...!) un Eldorado de la Seine St Denis....!


Et le vert brun aurait moins cours ?



Robert le Miro 15/07/2011 20:00



Et si on disait aux Américains du Minnesota de venir se réfugier en Seine-Saint-Denis ?


 


Non, j'déconne !