L’Etat français est en faillite totale selon Michel Sapin. Mais je dispense un RMI au 18-25 ans, donne l'APSA, etc.

Publié le 6 Novembre 2013

La France est en faillite ? Nous le savons depuis Fillon. Nous le savons dans nos impôts qui augmentent, dans nos portes monnaies moins à l'aise qu'autrefois car contrairement à tous les politiques, nous payons tout ce que nous consommons. Nous n'avons pas d'indemnités de représentation non indexées à l'impôt sur les revenus, nous payons nos transports, nos restaurants d'entreprise, notre nourriture, nos voitures, notre essence, notre toit pour se reposer et dormir, notre chauffage, nos téléphones, nos abonnements et j'en passe. Bref nous savons ce que coûte la vie globalement et bien entendu, nous ne nous payons pas de mot. François Hollande a pris 15 kg.

Grand bien lui fasse car beaucoup de Français eux vont sans doute maigrir et ce n'est pas par choix. En attendant sachez toute de même qu'il y a :

l'ATA pour les clandestins à la mode de Léonarda. 

Toutes les aides offertes par la CAF pour les familles nombreuses sur présentation d'une facture y compris proforma: les meubles, les appareils ménagers, etc. 

Il y a l'ASPA (minimum vieillesse) pour immigrés de plus de 65 ans sans avoir jamais cotisés.

l'AME pour des clandestins et sans limite de soins. C'est à dire mieux que nos anciens.

La CMU qui permet de se faire soigner gratuitement en permanence et sans critères d'origine.

le RMI pour des jeunes sortant de l'école sans diplôme et sans emploi. Ce qui en fait des assistés en puissance dés l'âge de 18 ans. (voir exemple)

Renseignez-vous, il n'y a qu'à se servir si vous n'êtes pas un "souchien" qui bosse.

La France en faillite ? C'est à pleurer de rage.

Gérard Brazon

*****

Michel Sapin, le ministre du Travail a affirmé ce dimanche sur Radio J que la France était en faillite totale. Il estime que le gouvernement doit impérativement garder le cap du programme de réduction des déficits.

« Il y a un Etat mais c’est un Etat totalement en faillite. C’est la raison pour laquelle il a fallu mettre en place des programmes de réduction des déficits et aucune sirène ne doit nous détourner de cet objectif. »

Le gouvernement de Jean-Marc Ayrault s’est engagé à ramener les déficits publics français à 3% du PIB à la fin de l’année, mais sa politique d’austérité est critiquée par une partie de la gauche, notamment le Front de gauche de Jean-Luc Mélenchon.

L’ancien Premier ministre Michel Rocard a critiqué également dans le « Journal du Dimanche », ce calendrier serré, alors que la consommation des ménages « est en panne » selon lui.

Le ministre du Travail s’est montré plus optimiste, considérant que les chiffres du chômage de décembre témoignent « d’une activité économique pas aussi dégradée que ce que l’on dit » et permet selon lui « d’avoir pour l’année 2013 une vision plus positive que celle que l’on entend habituellement .»

Sources : JDD /La Tribune / Le Journal du Siècle

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Roban 07/11/2013 11:29


"CESSONS DE PAYER LES RETRAITES A CEUX QUI N ONT JAMAIS TRAVAILLE" et aussi aux plus que centenaires algériens (il y en a qui ont 140 ans !) à qui on ne demande même pas de prouver leur existence
...

GERMAIN 07/11/2013 09:09


Fillon l'avait déjà dit, la France est en faillite


au JO du jour :



LA GAULOISE 07/11/2013 08:45


FERMONS TOUS LES ROBINETS D ABONDANCE A  CERTAINES ASSOCIATIONS  , CESSONS DE DONNER A N IMPORTE QUI  TOUTES CES AIDES REFUSEES AUX FRANCAIS  , CESSONS DE PAYER LES RETRAITES
A CEUX QUI N ONT JAMAIS TRAVAILLE POUR LA FRANCE ET BIEN D AUTRES CHOSES ENCORE ET VOUS VERREZ QUE LES TRAVAILLEURS FRANCAIS  LES JEUNES FRANCAIS AU CHOMAGE NOS ANCIENS MALADES ET QUASIMENT
SANS RESSOURCES POURRONS ENFIN SE SENTIR CHEZ EUX CAD DANS UN PAYS QUI SERAIT BEAUCOUP MOINS EN FAILLITE  !

Roban 07/11/2013 00:19


j’écoutais ce soir sur la 3 les infos locales le présentateur interviewait le ministre du travail, Michel Sapin, à propos des contrats aidés pour les jeunes. D’après ce que j’ai lu par ci, par
là, ces contrats ne représentent que 10 à 15 % de leur prévision, ce qui n’a pas empêché notre vaillant ministre de dire que les prévisions seront atteintes et même dépassées à la fin de l’année
!
C’est vrai qu’il n’a pas précisé à la fin de quelle année ?
Je trouve que ça sent vraiment le sapin …

Walker 06/11/2013 19:20


La colère d' un auditeur de Morandini :





ou


http://youtu.be/522Mj_-6Jlw