L’Histoire de France à la sauce du vivre-ensemble...

Publié le 4 Octobre 2012

-

PARIS (NOVOpress) – « Les débuts de l’islam », « L’Empire Monomotapa », « La puissance des empires africains », « L’exemple de Kanga Moussa »… Le programme d’Histoire des collégiens du Mali s’annonce chargé cette année. Problème, l’étude de ces chapitres n’est pas destinée à de jeunes africains, mais à des collégiens français de 5ème depuis 2010 ! L’Histoire, qui est l’ADN de la culture française, est menacée selonl’enquête de Dimitri Casali, publiée chez JC Lattès sous le titre : « L’Histoire de France interdite, pourquoi nous ne sommes plus fiers de notre histoire ? ».

 

Au nom de la repentance, du politiquement correct et d’une idéologie de gauche véhiculée par de nombreux professeurs et inspecteurs de l’Education nationale, ces nouveaux programmes multiculturalistes ont liquidé les principaux héros de l’Histoire française : Clovis, Saint-Louis, Charles Martel… il faut « éviter tout problème avec les communautés  musulmanes » et ne pas « braquer les populations d’origine étrangère », déplore Dimitri Casali.

Désormais, ces nouveaux programmes  privilégient l’ouverture au monde au nom du vivre-ensemble. « La France n’a plus d’âme, elle est devenue un simple espace géographique », constate l’historien. Une erreur majeure. Car, « dans ce monde globalisé, où les identités se dissolvent et la mémoire devient courte, la profondeur historique apparaît comme une nécessité », souligne l’auteur.

Les élèves doivent plancher sur des exercices édifiants. Comme sur ce texte de l’obscur Usâma (1095-1188), baptisé : « Des enseignements de la vie ». Il met en scène un médecin musulman et un autre venu du « Royaume des Francs en Occident ». Le premier sait guérir ses patients, l’autre est un vrai boucher. Suite au récit, les élèves doivent répondre à trois questions qui sentent bon la discréditation de la civilisation française. Première question : « Quel est le résultat du traitement du médecin franc pour les malades ? ». Réponse de l’enfant : « Ses patients sont tous morts ». Deuxième question : « Le médecin syrien part en disant qu’il a appris beaucoup de la médecine occidentale. Est-ce un apprentissage positif ? ». Dernière question : « Si tu avais vécu au XIIème siècle, à quel médecin aurais-tu confié ta santé, au Syrien ou au Franc ? ».Une belle manipulation des esprits. Médecine, sciences exactes… le message qu’il faut faire passer aux élèves est donc que les Européens sont les héritiers de la culture arabo-musulmane. Un mythe que Serafin Fanjul, le plus célèbre arabiste espagnol, met d’ailleurs en pièce dans le numéro 62 de la Nouvelle Revue d’Histoire.

Transformer les jeunes en « citoyens du monde », oublieux de leurs racines nationales, peut entraîner des conséquences dramatiques. A la fin de l’ouvrage, Malika Sorel-Sutter, membre du Haut Conseil à l’Intégration, a accordé une interview à Dimitri Casali. Voici sa mise en garde : « La nation, qui est en réalité la maison commune, se trouve attaquée de toutes parts dans ses fondements. C’est un fait, les hommes se regroupent selon des affinités et des intérêts communs. Cela est lié à un besoin de sécurité intérieure et est vécu comme un droit fondamental. La sagesse consisterait à accepter que rien ni personne ne pourra détruire cette liberté fondamentale. Tenter de le faire, comme c’est malheureusement le cas depuis plus de trente ans, finira tôt ou tard par engendrer une contre-réaction dont la violence sera à la hauteur de la frustration subie par les individus et du ressentiment finalement engendré chez les peuples concernés ».

[cc] Novopress.info, 2012. Les dépêches de Novopress sont libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine. La licence creative commons ne s'applique pas aux articles repris depuis d'autres sites [http://fr.novopress.info/]

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

LA GAULOISE 04/10/2012 13:19


Pardonnez moi d'avoir pour heros : Vercingetorix, , Jeanne D'Arc , Napoleon  , le général  de Gaulle et surtout    : CHARLES MARTEL !!   Qui va sortir
du rang pour rendre à la France ce qu'elle perd un peu chaque jour , à savoir : sa  DIGNITE et sa  GRANDEUR d'antan!