L'homosexualité au Maghreb, un désastre des libertés.

Publié le 1 Décembre 2010

          Certains de nos hommes politiques ne sont pas sans ignorer que leur sexualité est condamnable au regard de la charia islamique même s'ils disent "Inch Allah" en publique. Ils feraient tout de même bien de faire attention! Sait-on jamais.

Je présente venu de Wikipédia les législations des pays du Maghreb.

Gérard Brazon

         Lire l'ensemble des pays musulmans dont on connait le penchant pour la paix et l'amour dans l'humanité. ICI

 

 

Algérie

Illégale

Illégale

Code pénal (ordonnance n° 66-156 du 8 juin 1966)

Article 338 – « Tout coupable d’un acte d’homosexualité est puni d’un emprisonnement de deux mois à deux ans et d’une amende de 500 à 2 000 DA [dinars algériens] (voir Droits des personnes LGBT en Algérie). Si l’un des auteurs est mineur de dix-huit ans, la peine à l’égard du majeur peut être élevée jusqu’à trois ans d’emprisonnement et 10 000 DA [dinars algériens] d’amende. »

Tunisie

Illégale

Illégale

Code Pénal (révisé en 1964). Voir Droits des personnes LGBT en Tunisie.

Titre II. - Attentats contre les particuliers. Chapitre premier. - Attentats contre les personnes. Section III. - Attentats aux moeurs. Sous-section II. - Attentat à la pudeur Sous-section II. - Attentat à la pudeur Article 230. – « La sodomie, si elle ne rentre dans aucun des cas prévus aux articles précédents, est punie d'emprisonnement pendant trois ans. »

Maroc

Illégale

Illégale

Code pénal du 26 novembre 1962

Article 489. Toute personne qui commet des actes obscènes ou contre-natures avec une personne du même sexe sera punie d’une peine d’emprisonnement allant de 6 mois à 3 ans et à une amende de 120 à 1 000 Dirhams à moins que les circonstances de la commission des faits ne constituent un facteur aggravant. Voir Droits des personnes LGBT au Maroc.

Mauritanie

Illégale

Illégale

Code pénal de 1984 (Ordonnance no. 83-162 du juillet 1984 portant institution du code pénal) Voir Droits des personnes LGBT en Mauritanie.

Libye

illégale

illégal

Code Pénal de 1953, 3ème Chapitre: Infractions contre la liberté, l’honneur et la moralité Article 408 : Actes obscènes (1) Toute personne qui commet des actes obscènes avec une autre personne selon un des moyens prévus au précédent article sera puni d’une peine d’emprisonnement d’un maximum de 5 ans. (2) La même sanction sera infligée si l’acte a été commis d’un commun accord avec une personne de moins de 14 ans ou avec une personne qui ne pouvait refuser du fait d’une faiblesse psychologique ou physique. Si la victime est âgé entre 14 et 18 ans, l’emprisonnement sera d’au moins un an. (3) Si l’auteur appartient à l’un des groupes d’auteurs prévus aux paragraphes 2 et 3 de l’article 407, une peine d’au moins 7 ans d’emprisonnement sera infligée. (4) Si une personne commet un acte obscène avec une autre personne consentante (hors mariage), les 2 parties seront punies d’une peine d’emprisonnement.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Francis CLAUDE 01/12/2010 10:36



 la Gérard je ne peux m'empécher de rire un grand coup cet article est surement lun des plus grands mensonges que
ces braves musulmans nous mettent sur le devant de la scéne. au risque de merépeter j'ai vécu toute ma vie au Maghreb et en Afrique noire aussi vous pouvez quand méme penser que vu mon métier
j'ai fréquenter dans ces pays ben des notables qui non seleument sont souvent des alcoliques mais également des je dirait bi sexuels puisqu'ils labourent les femmes pour la reproduction et
prennent des plaisirs sexuels avec de jeunes voir trés jeunes hommes les hamans et autres bains de vapeur ou  salon de massages ne sont en fait que des lieux de plaisirs ou les hommes
pratiquent toutes les spécialités homosexuelles mais la vapeur cache tout surement?!. tous les Français ayant vécu dans ces régions vous le confirmerons et nos politiques ayant ces penchants ne
risquent rien car: celon que vous soyiez....vous connaissez la suite