L'homosexualité un délit, un crime dans le monde musulman.

Publié le 30 Novembre 2010

          Je me souviens qu'il y a quelques années je me suis fait traité d'homophobe par un opposant de ma ville de Puteaux. Le même, fait chaque année, son acte de soumission à la communauté religieuse. A aucun moment ce brave homme ne dit son dégoût, sa colère que l'on pende, torture des homsexuels dans les pays de la charia. Mais pour lui, je suis un homophobe. C'est tellement plus facile et moins risqué de s'en prendre à un homme qui respecte la liberté de chacun y compros sexuelle que d'affirmer ses convictions ou ses solidarités avec sa communauté première. Mais il est vrai que c'est bientôt les élections. Qu'il faut choer cet électorat! Quelle illusion.

En attendant, ce monsieur devrait en plus féliciter l'ONU car:

 

                Les pays [musulmans] arabes et africains ont réussi mardi à obtenir que l’Assemblée générale des Nations supprime d’un texte de résolution condamnant les exécutions sommaires et extrajudiciaires, l’article spécifique qui concerne les mises à mort dues à l’orientation sexuelle.

                  Un amendement écrit, soumis par le Groupe des États d’Afrique et l’Organisation de la Conférence islamique (OCI), et visant à supprimer la notion de « discrimination, notamment fondée sur les préférences sexuelles », a été retenu à l’issue d’un vote séparé et de nombreuses prises de position des États sur la question.

Les délégations occidentales ont exprimé leur déception lors du vote de la commission des droits de l’homme pour la suppression de l’article.

              La Finlande, la France, la Suisse, en particulier, ont regretté que la discrimination fondée sur la préférence sexuelle ne soit pas explicitement mentionnée cette année. Elles ont rappelé que de nombreuses personnes continuaient d’être victimes de meurtres et de violences en raison de leur orientation sexuelle.

             De leur côté, les défenseurs de l’amendement ont avancé qu’il n’existait pas d’accord international sur cette notion et qu’il serait opportun d’en traiter à l’occasion d’une réunion intergouvernementale.

Source : Reuters,  UN.org

 

 

               À la suite de quoi, la Présidente du Centre Lesbien Gai Bi et Trans de Paris , Madame Christine Le Doaré, s’est fendue d’une étonnante déclaration sur ce sujet,  pour condamner -vous ne devinerez jamais- … les Américains évangélistes ! et pas un seul mot sur l’islam :

Les évangélistes américains ont bien travaillé, ne parvenant à leurs fins dans leur propre pays, ils ont fait de l’Afrique un laboratoire de haine à l’encontre des homosexuels et des lesbiennes, encouragés par un gouvernement indigent incapable de régler ses difficultés économiques et sociales et qui a tout à gagner à occuper sa population avec des boucs émissaires.”

Peut-on se tromper à ce point en toute bonne foi ? personnellement j’en doute.

Tout d’abord, c’est le Maroc et le Mali,  deux pays où la religion officielle est l’islam, qui ont présenté l’amendement,  au nom du Groupe des pays d’Afrique, pour demander la supression de l’article sur les homosexuels (comme l’indique Reuters ici). Quant aux 56 pays de la Conférence islamique qui les ont soutenus, ils sont bien tous musulmans.

On aura beau chercher, on ne trouvera pas la moindre trace de responsabilité d’évangélistes américains dans cette affaire.

Alors pourquoi Christine le Doaré manque-t-elle à son devoir, en tant que Présidente d’un groupe qui prétend défendre les homosexuels, de condamner les vrais responsables, à savoir les pays musulmans et l’islam ?

Dans quel pays chrétien, ou juif, les homosexuels sont-ils condamnés à mort ? réponse : aucun.

En Iran ils sont pendus en public,  au Sénégal ils sont jetés en prison, en Irak ils sont traqués par des milices, et ensuite tués après une torture indescriptible d’une sauvagerie sans nom. Et ceci n’est que quelques exemples. C’est l’ensemble du monde musulman qui est homophobe.

 

            Et c'est des politiques, mêmes homosexuels, qui font semblant de ne rien voir et tendent leurs mains à des hommes qui n'hésiteront pas à leur couper. 

            Alors Monsieur l'opposant qui me traite d'homophobe, que pensez-vous de la charia qui vous enverrez pendre haut et court en haut d'une grue en Iran?

            Comme je vous l'avais dit, si l'on attentait à votre liberté, je serai le premier à vous défendre. Mais vous, c'est quelque chose qui vous est impossible à comprendre.

Gérard Brazon

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Coups de gueule

Commenter cet article