L'intelligence dominant à la bêtise ou Finkielkraut dominant Caron

Publié le 5 Novembre 2013

J'ai vu cette émission et si même je ne partage pas les précautions oratoires du philosophe envers Marine Le Pen, j'ai pu constaté l'état d'énervement mais aussi de maîtrise du langage face à son contradicteur, véritable commissaire politique de la pensée correct, un beau gosse d'un rouge-haineux, qui a réussi à mettre mal à l'aise, son alter égo que l'on ne peut pas  soupçonner  d'être proche du FN.

Gérard Brazon

****

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Du côté des médias

Commenter cet article

Marie-claire Muller 06/11/2013 16:56


Le titre de cette rubrique est un symbole :





Rubrique inaugurée par mon article sur le pari pris que NKM serait
élue Maire de Paris, voici aujourd’hui la vague bleue Marine…





  La vague bleue Marine


Par Alexandre Goldfarb


Mars 2014, élections municipales en France, et ce sera une vague nettement bleue Marine.


Les faits sont là : le peuple français est désabusé et fataliste. Il traîne son spleen entre deux augmentations d’impôts et surtout il est devenu plus morose que rose. Les promesses du
candidat Hollande se sont évaporées. Le changement promis s’est transformé en déroute. On peut parler de Promesses et mensonges hélas.


L’opposition s’est engluée dans des querelles de personnes et ne s’est pas opposée convenablement à ce pouvoir incompétent.


Le centre vient en ce premier dimanche de novembre de sceller sa propre défaite. Je comprends bien le calcul fait par Borloo qui en s’alliant avec Bayrou espère au moins passer au dessus du seuil
de remboursement, le fameux 5 % mais de là à tuer son mouvement !  On se demande parfois ce que ces politiciens ont dans la tête.


Donc le peuple qui en a marre a décidé cette fois d’écouter une autre voix. Quelqu’un qui lui a dit : avec les autres, tu n’as rien eu et moi je vais te mettre tout cela autrement. Le grand
chambardement est espéré sinon attendu donc Marine représente cette possibilité.


Alors le peuple s’est dit pourquoi pas ?


Mais il lui fallait un déclic, car le peuple ne peut pas suivre quelqu’un qui serait minoritaire. Question d’habitudes et de coutumes. Comme on dit il lui faut quelqu’un de "crédible".


Marine Le Pen jusqu’à maintenant n’avait jamais pu gagner au second tour d’une élection mais Brignoles a été la clé pour ouvrir la vanne bleue à venir.


Du jamais vu, le candidat du Front National qui élimine la gauche au premier tour et triomphe ensuite de l’UMP au second et sur un score sans discussion avec  53,90 % !


"Je pense à mes électeurs, à tous ces bannis, à ce peuple modeste", a réagi le nouvel élu à l’annonce de sa victoire. "Je suis très heureux, c’est un score sans ambigüité",
a-t-il encore dit, qualifiant sa victoire de "divine surprise". A ses côtés la députée FN Marion Maréchal-Le Pen s’est dite "fière" du candidat de son parti : "Il a réussi
malgré l’alliance UMP-PS", a-t-elle déclaré.


La porte ouverte, le peuple va s’y engouffrer trop heureux de punir les notables du coin, ces élus loin de lui, pédants et prétentieux et même méprisants.


J’ose prédire une vague bleue Marine aux prochaines municipales parce que la gauche est en faillite et que l’opposition est bien pâle.


Je crois que la combine usuelle des grands partis, PS, UDI et UMP, est condamnée désormais à foirer. Le fameux pacte républicain vient d’exploser en vol.


La situation est tellement catastrophique en France, bien que masquée par des médias propagandistes, que le peuple va sauter le pas et la digue des notables va sauter tout court.


Certaines villes vont tomber et changer de couleur pour passer au bleu Marine.


Marseille pourrait bien être bleue Marine en mars 2014…


Ce coup de tonnerre dans le paysage politique de la bonne mère  est rendu possible par l’âge du capitaine actuel, et son usure naturelle, et par la division à gauche sans oublier par le
ras-le-bol ambiant.


Curieusement d’autres vont revenir grâce aux triangulaires à une gauche pourtant minoritaire.


L’UMP qui n’a pas voulu accepter d’assumer d’être à droite risque fort de payer cela en mars 2014. Certaines grandes villes comme Le Havre, Nancy, Reims, Orléans, Auxerre, Aix-en-Provence, Nîmes,
Mulhouse, Perpignan ou Melun peuvent passer à gauche de ce fait… En pleine déconfiture électorale, le PS risque de gagner des villes importantes parce que l’opposition est non seulement absente
mais a raté le coche de faire une alliance de toutes les forces de droite.


Ce qui prouve que le pacte républicain est une fumisterie qui ne sert que les intérêts de la gauche et jamais ceux de la droite.


La droite qui ne s’assume pas est condamnée à perdre même lorsque la gauche lui offre autant d’arguments. Mais comme cette droite en perdition ne les entend ni ne les voit, elle n’en profite pas.


Pire, elle ne fait rien ou quand elle ouvre la bouche c’est pour des sujets qui n’intéressent quasiment personne.


Ce décalage entre le  peuple et ses élus est énorme et se creuse davantage depuis que la gauche au pouvoir a failli.


La droite ne propose rien, elle n’offre aucun programme qui pourrait séduire. Elle attend que le fruit pourrisse et tombe de l’arbre en 2017 pour revenir aux affaires.


Je rends compte d’une situation comme pour le précédent article sur NKM que je vois gagner Paris donc là j’explique pourquoi forcément il y aura une
vague…


C’est le résultat d’une opposition qui a oublié l’essentiel : s’opposer !!!


Mauvais calcul !


Sarkozy maintenait l’UMP, Copé et Fillon la détruisent.


En prime, Sarkozy pourtant battu en mai 2012 conserve un fort potentiel électoral envers et contre tout.


Le peuple, qui est autant de gauche que de droite, va du coup s’abandonner au vote bleu Marine comme une évidence et certainement avec délectation.


Il faut donner une leçon aux donneurs de leçon.


C’est le bon moment.


Dans une logique du réel, le peuple est exaspéré par ces politicards qui à part augmenter taxes et impôts ne font jamais rien de concret. Parler oui, agir non !


Nous sommes à l’ère du tout communication et l’information circule désormais en dehors des médias traditionnels trop partisans et usant et abusant de la langue de bois.


Marine Le Pen est très présente sur le Net.


Pour « les tu crois », « t’es sûr » et autres « c’est pas vrai » et "la télé l’a dit" :


Allez visiter le ou les sites qui roulent pour elle et vous pourrez le constater.


Par contre en visitant ceux de l’UDI ou de l’UMP c’est d’une rare tristesse et totalement figé…


Le peuple dont la vie est de plus en plus difficile financièrement et compliquée humainement ne veut plus de cette Europe de la bureaucratie qui étouffe toute créativité.


Le chômage et l’insécurité qui sont bien réels précipitent cette décision…


Tant que les médias continueront à travestir la réalité pour faire leur désinformation, la vague bleue Marine emportera les digues traditionnelles.


Il suffit de constater comment est traitée l’information ou plutôt maltraitée, pour s’en convaincre.


Maintenant reste à savoir si la vague attendue se transformera politiquement.


C’est là la vraie interrogation…

Walker 06/11/2013 12:37


Ce commentaire s' adresse à Gérard Brazon :

Que veut dire ceci ?  http://ripostelaique.com/toulouse-le-fn-nest-pas-aujourdhui-le-bon-outil-pour-se-debarrasser-de-cohen.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+ripostelaique%2FznSM+%28Riposte+Laique%29


Si maintenant des sites qui pronent la VRAIE FRANCE, celle que nous défendons avec vous, (celle sans immigration et sans ce gouvernement actuel de pantins) commencent à se tirer
dans les pattes nous allons vite ressembler aux UMP-PS qui adorent se rendre ridicule par leurs guéguerres incessantes...

Je trouve que depuis quelques temps RL s' éparpille un peu trop.

Bref se critiquer entre sites "voisins" est du plus mauvais goût !!!

A faire savoir à Pierre Cassen

island girl 06/11/2013 11:29


Ce vieux bonhomme est ennuyeux ,je le verrai bien dans un fauteuil roulant !