L'Irak laïc de Saddam était plus libre pour les Chrétiens!

Publié le 22 Août 2011

Certains peuvent se dire que Saddam Hussein était un dictateur de la pire espèce, une ordure de première qu'il fallait éliminer. Pour autant, de son temps, ce genre de choses n'existaient pas. Les femmes étaient bien plus libre et toutes les religions étaient respectées. Alors entre le choléra et l'islam les américains ont choisi !

Gérard Brazon

**************************

En Irak, une autre église de Kirkouk visée par un attentat

 

La police irakienne inspecte l'église détruite par une bombe, lundi 15 août à Kirkouk.

AP/Emad Matti

La police irakienne inspecte l'église détruite par une bombe, lundi 15 août à Kirkouk.

 

Dans la nuit du dimanche 14 au lundi 15 août, l’église syrienne-orthodoxe Saint-Ephrem, dans le centre de la ville pétrolière de Kirkouk (nord de l’Irak), a été gravement endommagée par un engin explosif de forte puissance. L’attentat ayant eu lieu vers 1 h 30 du matin, personne n’a été blessé, mais une grande partie du toit s’est effondrée à l’intérieur de l’édifice.

Déjà mardi 2 août, au début du Ramadan, un attentat à la voiture piégée devant l’église syrienne-catholique de la Sainte-Famille à Kirkouk avait fait une vingtaine de blessés, dont le curé de la paroisse, le P. Imad Yalda.

« FAIBLESSE DES AUTORITÉS, INCAPABLES DE GARANTIR LA SÉCURITÉ ET LA STABILITÉ »

Mgr Louis Sako, archevêque chaldéen (catholique) de Kirkouk, déclarait alors dans un entretien à La Croix : « Nous ne comprenons pas le message politique de ce nouvel attentat. S’ils ont des requêtes à faire ou des droits à revendiquer, il existe d’autres moyens pour cela que les bombes et les attentats ! »

De son côté, Mgr Yohanna Petros Mouche, archevêque syrien-catholique de Mossoul, déclarait alors qu’une telle attaque ne pouvait s’expliquer que par la « faiblesse des autorités, incapables de garantir la sécurité et la stabilité ».

Cet attentat contre l’église Saint-Ephrem est à resituer dans la série d’attaques à la bombe du 15 août dans une quinzaine de villes irakiennes – Kout, Tikrit, Bagdad, Taji, Nadjaf, Ramadi, Kerbala, Mossoul… – qui a fait au moins 66 morts et plus de 230 blessés (bilan provisoire). Cette vague de violences est la plus sanglante depuis le début de l’année, alors que l’armée américaine tente de négocier le maintien d’un contingent limité après 2011.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

Nancy VERDIER 22/08/2011 20:13



Merci Marie pour votre intervention.
Je sais bien que le Pape a formulé quelques remarques et prières récemment à Madrid. Mais pour moi, ce n'est pas suffisant. Il faudrait des prises de position à la fois du Pape et du Clergé ou de
laïques très impliqués. Voyez les dangers que courent les Coptes aujourd'hui ??
Il y a  eu avec la Papauté un Concile très important en octobre 2010 et je crois bien que les conclusions furent décevantes. Quelque chose comme : "les chrétiens d'Orient doivent rester en
Orient. Il est de leur devoir de servir d'intermédiaire entre les Chiites et les Sunnites. " Mais et cela se comprend, beaucoup sont tentés de fuir, alors qu'ils furent les premiers chrétiens et
qu'il s'agit de leurs Terres d'origine....
Cette conclusion est selon moi,  une déviation du message du Christ, car demander à des Chrétiens d'être "martyrs" et de servir de bouclier à d'autres causes et en pure perte, est presqu'une
hérésie.....
Il est un fait que la Charia n'accepte pas les autres ou les transforme en dhimmis tôt ou tard. Cela, personne ne peut l'accepter que l'on soit chrétien, croyant, ou athé. Et c'est pourquoi, je
trouve que le message du Pape et de l'Eglise en général - afin de sauvegarder les chrétiens d'Orient - est beaucoup trop fade, trop résigné....



Marie 22/08/2011 18:32



Bonjour Nancy, je ne
suis pas d’accord avec vous lorsque vous dites « le fait que le Pape n’a jamais dit un mot sur tous ces attentats contre les chrétiens. ». Il a parlé des violences et attentats lors des audiences
publiques le mercredi et aussi lors de ses prises de parole le dimanche lors de l’Angélus. Il invite les chrétiens à prier… et les hommes de bonne volonté, les responsables politiques à tout
faire pour arrêter ces violences. Evidemment ceci n’est pas ou presque pas relayé par les médias.


De plus lorsque les
médias lui « laissent la parole » c’est très souvent en coupant ses discours afin de créer une polémique.


On l’a vu lors du
discours de Ratisbonne. Tous les médias se sont empressés d’extraire une partie de ce discours sur « Foi et raison ».Et le résultat a été un soulèvement dans les pays arabes et de nouvelles
violences contre les chrétiens : attentats dans plusieurs pays contre des lieux de culte chrétiens, meurtre d’une religieuse en Somalie, un chrétien assassiné à l’arme blanche en Irak, sur un
marché…


Pour moi, il est
pratiquement certain qu'en Syrie, à la chute de Bashar al-Assad, qui est un tyran, des persécutions auront lieu à nouveau contre les minorités, comme ce qui s'est passé en Irak, car d'après un
jeune séminariste syrien, si les sunnites majoritaires prennent le pouvoir c'est sur la charia qu'ils s'appuieront pour faire de la Syrie un vrai pays musulman. Ceci est source d'inquiétude pour
les communautés chrétiennes.Les chrétiens syriens ne savent pas de quoi leur avenir sera fait... Ce séminariste actuellement au Liban en formation ne sait pas s'il pourra retourner un jour dans
son pays.


Ces révoltes dans les
pays arabes ne sont pas « le beau printemps arabe » présenté par les médias pour les populations…



Nancy VERDIER 22/08/2011 11:35



Il faut constater les échecs de l'Occident en Afghanistan et en Irak. Et le fait que le Pape n'a jamais dit un mot sur tous ces attentats contre les chrétiens. Pas de soutien à ces chrétiens
(sans doute pas de son ressort, de sa Chapelle).
Les Américains, l'OTAN et la France ont poursuivi l'expérience en Libye. On sait à présent que parmi les rebelles "libyens", beaucoup sont des djihadistes d'Al Qaeda et qu'ils ne s'entendent pas
entre eux. Cela promet. Après Khadafi, qui prendra le pouvoir ??? Ce sera plutôt la Guerre civile et le retour aux clans tribaux, les seules réalités de cette région.  Idem pour la Syrie,
Bachir El Assad est un excécrable tyran. La suite risque d'être pire et d'enflammer le Proche-Orient. Mais c'est peut-être ce que voulaient les USA, foutre la "merde" et après que le meilleur
gagne ou à nouveau une paix arrangée et contrôlée par les USA.....s'ils y arrivent. On voit bien qu'en Irak et Afghanistan, la seule chose à faire pour les Occidentaux est de foutre le
camp....en laissant le terrain aux islamistes. Les euls qui y auraient gagné un peu, ce serait les Kurdes au Nord???



francis Claude 22/08/2011 10:42



oui il faut les illiminés mais ne pas s'arréter a Sadam, tous les autres KHadifi et Cie sont de la méme veine...des tyrans mais des tyrans pour qui et pourquoi...les leurs alors avec notre bonne
éduction et ntre connerie produigieuse nous aidons tous ces peuples tyranisés a ce liberer de ces tyrans BRAVO. mais demain a leurs place qui auront nous? ben facile sans etre sorti d'HEC les
islamistes pur et dur avec leurs constitutions émmantes de la charia et de leur relligion de paix d'amour et de liberté



germon 22/08/2011 09:16



Oui, ce fut une erreur gravissimme que de donner le pouvoir aux Chiites aux dépens des laïcs de Saddam. Nous en payons le prix fort et surtout des milliers de morts américains, une haine contre
l'Occident, un islamofascisme qui nous arrive comme un tsunami et naturellement nos ONG des "droits de l'homme" sont ravis. Idem pour l'Afghanistan, nous n'avons RIEN à faire dans cette partie du
monde; les Anglais, les Soviétiques s'y sont cassé le nez et c'est ce qui nous arrive; plus un soldat français ne doit mourir pour des tribus qui se massacrent depuis des centaines d'années.



Gérard Brazon 22/08/2011 18:30



Je partages



Epicure 22/08/2011 08:53



Il faut "comprendre" ces pauvres irakiens qui n'ont plus de juifs ni de chiites  cette fois bien armés et protégés qu'ils assaillent quand même, mais c'est bien  plus difficile...!


Les cousins ethniques chrétiens sont cordialement détestés depuis des siècles (comme les sunnites chiites se détestent et je ne vois pas de  cessation de la haine archaïque avant quelques
siècles de chemin vers la Fin de la Religion en général...


Je suis laïque et ne crois pas une secionde que quelque religion que ce soit, territorialisée et nantie d'assez de pouvoir puisse s'amender: partout les Vrais religieux qui ne sont que des
hystéro-paranoïaques, veulent se rassurer et dominer la pensée d'autrui dont la liberté affole leur fragilité mentale.


On ne pourra jamias compter sur un catho, un orthodoxe, un juif orthodoxe, un musulman parfait, un Hindouiste complet, un Taoiste et ce que vous voudrez....sans nuance de Relativisme pour
s'entendre avec le voisin différent. A la rigueur Vivre à Côté est peut-être possible mais Hors Crises socio-économiques...On l'a vu en Europe, des siècles durant...


Il va vous falloir vous battre et patienter quelques mutations millénaires pour voir les choses changer!



marco 22/08/2011 08:40



Il n'est pas impossible que le respect pour les chrétiens et le autres religions demeure,dans ce pays,tout dépend des hommes qui prendront le pouvoir.Qu'ils ne se laissent pas manipuler per les
frères musulmans.