L'islam aura-t-il la peau des hôpitaux ? - par Jean-Patrick Grumberg

Publié le 13 Janvier 2011

LEVYisabelle3a.jpg

Isabelle Lévy, écrivain et conférencière, spécialiste du milieu hospitalier, et auteur de “ La religion à l'hôpital ” (2004) et “Menaces religieuses sur l’hôpital” (à paraître en février 2011) pousse un cri d’alarme sur RFI, ci dessous dans la vidéo.


Ce crime d'alarme sera entendu : le Ministre de la Santé va diffuser des circulaires demandant, 


- que les hommes médecins des hôpitaux ne s'approchent plus des femmes musulmanes, afin d'apaiser la situation,


- que l'on forme beaucoup plus de médecins accoucheurs femmes, et d'urgentiers femmes,


- qu'il soit toléré que les infirmières portent le voile s'il ne couvre pas totalement le visage,


SOS racisme et le MRAP vont accuser Isabelle Lévy d'être une islamophobe d'extrême droite. Ils vont intenter un procès à sa maison d'édition pour faire interdire le livre, et à elle pour la faire taire. Ils vont faire jouer leus relations d'extrême gauche dans les médias (vous vous souvenez, ces jeunes de mai 68 qui hurlaient qu'il est interdit d'interdire, et qui chantaient à tue tête "l'opportuniste" de Dutronc, c'est eux qui sont en charge de la police de la pensée, dans les médias et les ONG), afin de, si un journaliste courageux lui aura offert un temps de parole, soit la museler et de totalement censurer son livre, soit la calomnier et l'accuser de racisme et de discrimination raciale.


Mais il y a heureusement des dizaines d'Isabelles Levy, d'Eric Zemmour, des gens connus ou inconnus, et le barrage de l'islamiquement correct ne pourra que se fissurer avant d'exploser. Sauf -  ou même si, la République française décide d'adopter la loi anti blasphème de l'islam demandée par la sur-puissante OCI (Organisation de la Conférence Islamique), en ces termes : pas de loi, pas d'essence ; pas de loi, pas de protection contre les actes terroristes sur le sol français. Il serait intéressant de connaître l'avis des français sur ce point n'est il pas ?


Jean-Patrick Grumberg

 

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

richa83 15/01/2011 19:26



"""


masquer la faute gravissime de nos gouvernants depuis les années 70 à l'égard des études médicales et du corps médical que l'on a anéanti bêtement parce qu'un groupe de fonctionnaires au chaud
dans leurs petits bureaux et attendant leur salaire garanti à la fin du mois pensait que c'était le nombre de médecins ou chirurgiens qui créait la dépense...


""""


 


sauf erreur de ma part, le numérus clausus existe toujours, même s'il a été " UN PEU" assoupli  !!!



muller marie-claire 14/01/2011 18:46



Commentaire sur DRZZ par petit bonhomme:Vous allez voir combien le mal est profond et que cette situation est voulue!!


Il y a des hôpitaux généraux qui ne fonctionnent qu'avec des maghrébins qui ont passé un petit doctorat trés peinard et quasiment donné à Oran ou Alger mais aussi Rabat ou Tunis et viennent
suivre A NOS FRAIS un "perfectionnement" sous forme de petits DE de deux trois mois tout payé.


L'hôpital va ainsi leur payer des trimestres entiers passés à se perfectionner, trimestres durant lesquels ils sont payés. Leur salaire augmente ainsi en fonction des DE mais ils ne sont d'aucune
utilité pour notre société.


L'astiuce ensuite est de passer ce pseudo diplôme dit de "Praticien hospitalier" au titre de médecin urgentiste sachant que, vu la demande dans cette spécialité, l'on prend tout et n'importe
quoi.


Une fois le titre de "Praticien hospitalier" acquis, l'on se prévaut de ce titre de PH pour des spécialités que l'on n'a pas et le tour est joué !


Le "téléphone" ethnique marche trés bien et les nouveaux arrivants sont vite briefés...


Ils occupent ensuite - le terme est le bon - les services puis pratiquent la cooptation dés qu'un poste est libéré par le médecin français qui l'occupait.


L'on arrive à constituer des services médicaux totalement ethnicisés d'autant que les médecins français de souche n'ont qu'une hâte...se mettre à la charge de la société qui n'en peut mais et
prendre une "retraite bien méritée" (sic)


Ainsi, l'hôpital de Sens est à majorité syrienne, l'hôpital de Mamers (Sarthe) est presque exclusivement kabyle et dés qu'un poste se libère, l'on appelle à Sétif ou à Tizi Ouzou...


L'hôpital de Mayenne (53) comporte un Service de Cardiologie entièrement algérien...


And so on !


Auparavant les CHU des grandes villes étaient épargnés...ce qui n'est plus le cas !


L'on pourrait dire la même chose, les modalités de recrutement mises à part, pour la Gendarmerie et l'Armée...


C'est à rapprocher de l'agenda publié par la Commission dite européenne qui a "oublié" les fêtes chrétiennes mais précise la date du nouvel an mahométant EN LE SOULIGNANT...


NB: Le Nouvel an juif est cité mais NON SOULIGNE !...


Coût 5 millions d'euros à mettre à la poubelle...


Que voulez-vous faire contre des pourritures pareilles sauf avoir des pistolets qui vous poussent au bout des deux mains ?...


J'oubliais...Au terme de 5 à 10 ans, ils demandent la nationalité française mais vomissent sur la France à la moindre occasion et le pseudo vernis taqquiaïste craque trés vite !...


Si vous n'achetez pas de Kalach, achetez au moins des balais sinon, c'est vous qui ne serez plus chez vous mais chez eux et là, finie la rigolade...


Commentaire n°12 posté par Petit
Bonhomme hier à 14h09







 





Pour compléter le commentaire précédent, je viens de prendre connaissance de ce drame chirurgical qui vient de se produire à l'hôpital de l'Aigle (Orne).


Un pauvre petit normand de 8 ans devait subir une simple appendicectomie qui est un geste simple et pourtant il s'est retrouvé avec une effraction de l'aorte ET de l'artére fémorale, ce qui est
une véritable "prouesse" de la part du boucher qui a oeuvré !!


Le gosse est entre la vie et la mort en réanimation à Caen !


Il faut savoir que cet hôpital fonctionne essentiellement avec des extra-communautaires (...) et qu'auparavant des incidents plus ou moins graves étaient déjà intervenus avec un chirurgien
Libanais.


Que font l'ARS et l'IGAS ?...


A l'hôpital de Mamers (72) et d'Alençon, hôpitaux qui ont fusionné, un "chirurgien" du Congo avait commis de telles fautes qu'il a été déchu de son statut de chirurgien au bénéfice de
celui de...médecin du Travail !...


Ceci est une faveur réservée aux seuls extra-communautaires car un chirurgien français de souche qui aurait commis le dixiéme de ces fautes aurait été interdit à vie...


Donc Conseil de l'Ordre dhimmi !


En Bourgogne, à Joigny, j'ai eu connaissance d'un "chirurgien" d'origine africaine qui n'avait absolument aucun statut de chirurgien reconnu mais opérait pourtant allégrement les bons paysans
de la région qui, peu informés, ne risquaient pas d'aller réclamer si un malheur survenait...


J'ai vu dans un autre hôpital de Bourgogne des suites d'interventions orthopédiques, en particulier des prothèses de hanche, qui tenaient plus du mécano que de la chirurgie avec des suites
opératoires dramatiques, infectées, longues et douloureuses et donc trés coûteuses pour la Collectivité.


Il faudra un jour effectuer des audits des services médicaux et chirurgicaux de certains hôpitaux en retenant le taux de mortalité ou de suites difficiles, l'on saura ENFIN combien nous coûte
cette rustine médicale que représente l'importation massive de praticiens peu ou pas formés pour masquer la faute gravissime de nos gouvernants depuis les années 70 à l'égard des études
médicales et du corps médical que l'on a anéanti bêtement parce qu'un groupe de fonctionnaires au chaud dans leurs petits bureaux et attendant leur salaire garanti à la fin du mois pensait
que c'était le nombre de médecins ou chirurgiens qui créait la dépense...


On a vu le résultat !


les connards sont toujours en place dans les mêmes bureaux...




muller marie-claire 13/01/2011 21:55



Ils gagnent  du terrain et s'incrustent comme des bernacles,mais ne le feraient pas si les politicards ne leur laissaient pas le champ libre,si tous ceux qui dirigent les institutions ne
rempaient pas devant eux!


Est ce que nous voulons avoir la situation de GB??


[Vidéo] Londres :
Un appel à détruire “le système” pour le remplacer par l’islam


Filed under: coran,Haine de l'Occident,intégrisme,invasion,islam,islamisation,mosquée,musulmans,Racisme anti-blancs,racisme anti-chrétien — francaisdefrance @ 11:49



Lu sur Bivouac-Id par Melba le 9 janvier 2011



Discours d’un salafiste britannique qui se fait appeler “Abu Mounisa” posté sur Internet le 15 décembre. Que fait la police ? Rien. Que dit la
presse ? Elle est trop occupée à diaboliser la Ligue de Défense Anglaise (EDL).



Abu Mounisa: “Nous ne voulons pas que seulement nos frères et soeurs s’agenouillent pour Allah:


Nous voulons que TOUTE la société s’agenouille pour Allah!”




“Nous devons décapiter la démocratie… de ses racines. Nous devons décapiter le capitalisme de ses racines: prendre leur tête, les tuer, de leurs racines. C’est ce que nous devons faire.”



Vidéo traduite et sous-titrée par Franco-français.


Transcription


Chers frères et soeurs, lorsque nous disons “da’wa” (appel de l’Islam), ne pensez pas que notre da’wa ne s’adresse qu’à quelques passants dans la rue et les appèle à l’Islam.


Notre da’wa doit être un appel à attaquer leur système et le remplacer par l’Islam!


C’est ce que nos devons faire chers frères: nous devons appeler TOUTE la société à l’Islam!


Nous n’appelons pas juste une soeur, un frère, à suivre la religion d’Allah: Nous voulons que TOUTE la société se prosterne devant Allah!


Nous ne voulons que seulement une soeur porte le voile ou le hijab: Nous voulons que TOUTE la société porte le voile et le hijab!


Nous ne voulons pas que seulement nos frères et soeurs s’agenouillent pour Allah:


Nous voulons que TOUTE la société s’agenouille pour Allah!


Ceci est le da’wa du prophète Mahomet. Ceci est notre da’wa mes chers frères et soeurs.


Si vous installez votre stand de da’wa et vous contentez d’inviter les passants à l’Islam comme le fait Zakir naik, croyez vous que ça changera la société? Sans attaquer la loi et l’ordre?


Non, mes chers frères, ça ne suffira pas à changer la société. Il est impossible que ça suffise.


Vous devez provoquer la société pour qu’elle change.


Et une autre chose, mes chers frères, que nous devons comprendre est que lorsque le prophète Mahomet était à la Mecque, il y avait alors 360 idoles à la Mecque. De nos jours, les gens
n’adorent plus des idoles physiques.


Aujourd’hui les gens adorent des idées telles que la démocratie, la liberté, le capitalisme. C’est ce qu’ils adorent aujourd’hui.


Les femmes disent: “Je suis libre d’avorter”. Les hommes disent: “Je suis libre d’avoir des relations sexuelles”


Vous voyez ce que je veux dire? C’est la réalité, aujourd’hui.


Et qui permet cette liberté? Qui permet cette démocratie? Qui permet à ces faux dieux d’exister?


Le gouvernement! La loi et l’ordre! Ils sont ceux qui le permettent!


Lorsque le peuple dit à Mahomet: “Pourquoi n’ajoutes-tu pas ton Dieu à nos Dieux? Juste un de plus, ajoute le juste.”


Il répondit “pas question”! Il répondit “Croyez vous que je veux mêler mon dieu aux votres? Je ne le ferai jamais!


Il est impensable pour moi d’ajouter mes dieux (NDLT: il dit “mes dieux”!) aux votres et je ne le ferai jamais.


Je crois qu’Allah s’auto-suffit. Il n’a pas besoin de vos dieux. Je suis venu détruire vos dieux.”


Et quand Allah donna la victoire à Mahomet sur la Mecque, il entra dans le kaaba (bâtiment en cube le plus vénéré de l’Islam) et détruit les 360 dieux qui s’y trouvaient.


Mais vous savez quoi? Il ne s’arrêta pas là. Savez vous ce qu’il fît?


Il se rendit dans les contrées de Lat, Uzzat et Manat (idoles) et il demanda aux peuples: “Où est Uzzat?”, “Où est Manat?”


Et il alla les détruire, les tuer… Il leur coupa la tête. Il les décapita.


C’est pourquoi mes chers frères nous devons décapiter la démocratie… de ses racines. Mes chers frères.


Nous devons décapiter le capitalisme de ses racines: prendre leur tête, les tuer, de leurs racines. C’est ce que nous devons faire.


Nous devons haïr ça tellement fort, mes chers frères, que nous attaquerons leur système tous les jours.


Chaque jour! Comme l’a fait le prophète Mahomet.


C’est ce que nous devons ressentir. C’est ce en quoi nous devons croire. Nous devons avoir le zèle dans nos coeurs pour Allah, pour détruire TOUS leurs systèmes et les remplacer par l’Islam.


Qui autorise l’alcool, d’abord? La loi et l’ordre. Donc c’est de la loi et l’ordre que nous devons nous occuper. Nous devons les attaquer!


A l’époque de Mahomet, un homme… -Pardon- Omar Ibn Al-Khattab vît une femme. Elle était habillée d’une façon impropre


Alors il alla vers elle et la frappa. -”hit her”, Hitler, “hit her”- Il la frappa.


Puis il lui dit: “Comment oses-tu marcher dans les rues de Médina, qui appartiennent au prophète Mahomet, habillée de cette façon?”


Elle se tourna et lui dit: “Mais qui es-tu pour me dire comment m’habiller?”


Vous savez ce qu’il répondit? Il dit: “Je suis l’Emir des Croyants.”


Mais aujourd’hui nous ne pouvons pas frapper toutes les femmes dans la rue. On ne peut pas le faire. Ca ne nous est pas autorisé.


Alors nous devons nous adresser au munkar (diable). Nous devons nous retourner et attaquer la société.


En arrachant les racines du problème, on se débarrasera du mal.


Mais si vous coupez juste quelques branches, quelques unes par ci et par là, ça ne résoudra pas le problème. Jamais.


Alors vous devons attaquer les racines du problèmes, qui sont les lois et les systèmes crées par l’homme, dans lequel nous vivons.


Comprenez vous, mes frères? C’est ce que nous devons faire. Nous ne pouvons pas juste attendre que nos frères disent:


“Frère ce que tu fais est haram (interdit).”; “Soeur, ton foulard est complètement interdit: une grosse bosse sur ta tête…


Tu ne peux pas porter ça.” Ce que vous devez faire est dire que la bosse de la soeur est mauvaise, que ce que fait le fr&eg





Ydel 13/01/2011 21:10



Bravo Mme Levy !



Chantal Macaire 13/01/2011 19:12



Témoignage accablant que celui de cette femme confrontée aux revendications religieuses dans les hôpitaux.


On la sent écoeurée et indignée que les choses en soient arrivées là...Et c'est vrai que c'est effarant d'entendre ce qu'elle dit. Espérons que les politiques vont enfin un jour ouvrir les yeux
sur la véritable nature de l'islam et qu'ils vont en finir avec les accommodements "déraisonnables" qui amènent à des situations de ce type !


En tout cas, elle est courageuse de dire tout haut ce qui se passe : va-t-elle encourir la colère de SOS-Racisme ou du Mrap pour avoir dit une vérité qui dérange ?



Christian 13/01/2011 18:49



Bonjour Gérard je te remercie ici pour l'excellent travail que tu réalises sur ton blog.


Je diffuse un maximum de tes articles et depuis ce matin j'ai une personne de plus qui nous a rejoint suite à une discussion car elle habite à roubaix et subit dans va vie personnelle et dans son
entreprise des attaques régulières des barbus enturbanés qui protège le trafic de drogue dans sa rue et ce en plein jour ( banalité non ?? )


Dernièrement un jeune pompier de roubaix me parlait des soucis auxquels ils sont confrontés tant dans les incendies que dans les transports à l'hopital.


En visite à l'hopital de roubaix dernièrement j'ai été effaré par le nombre de personnel administratif et soignant qui sont d'origine magrébine et du nombre de clients qui se baladent dans les
couloirs. Doit on ne pas le dire ??? tout le monde à droit à des soins c'est normal mais les faits sont là roubaix est devenue en quelques années une ville musulmane et renier cela ne peut être
que mensonge.Ayant pour ma part fait partie de la protection civile il y a des années j'ai pu voir cette évolution et mes propos ne sont pas racistes car la religion n'est pas une race ou alors
faudra me l'expliquer !!


Doit on continuer dans ce sens et laisser tous les pans de notre civilisation être détruit par des envahisseurs qui ne font que nous haïr ??


Bon courage à tous et ne pas réagir c'est trahir.


Christian Le vigilant du Nord



henri 13/01/2011 18:23



difficile en effet d'accepter des des "dictats" .


1789 aurait été vain ?


Si ces "gens là " n'acceptent pas les lois républicaines,qui sont des lois d'égalité,ce n'est guère compliqué :


Ils ont étés accueillis en France...


Ils ont des droits dont ils profitent un max (avec ou sans papiers,d'ailleurs).


Ils sont soignés pour la plupart gratuitement ; alors que moi même,con de français,je n'ose pas....


Et en plus ,ils veulent ramener leur science et leur charria de m*.


Pas compliqué:retour au bled des ancêtres... 


D'aucuns s'étonnent que l'"on" vire FN ???


2012 Marine au secours !