L'islam et les femmes. Intolérance garantie, sexisme et violence.

Publié le 21 Avril 2014

http://la-voie-de-la-raison.blogspot.fr/

Bien chers tous, ceci est une tentative de découvrir la vérité, et non de la tordre en faveur de mes arguments. Nous nous devons d’être sincères envers nous-mêmes afin de répondre à ces interrogations car nous ne sommes pas deux belligérants sur un champ de bataille qui cherchent à s’éliminer mutuellement. Si l’un d’entre vous réussit à prouver la fausseté de ma démarche, je n’essaierai point de le démentir en empruntant des chemins tortueux, ni de jouer sur les mots pour appuyer mon point de vue, car au final nous avons tous un même objectif.

Je ne suis pas un ennemi des musulmans ni de l’Islam, disons plutôt que je ne suis pas leur meilleur ami. Mes critiques de l’Islam ne proviennent pas d’un sentiment de rancœur, mais j’ai commencé à désespérer en voyant le monde autour de moi s’écrouler à cause des religions. Le plus étonnant des paradoxes c’est que lorsque l’on demande à un théologien musulman la cause de cette dégringolade que nous avons connu et ce qui serait à l’origine de la réalité déplorable que nous vivons aujourd’hui, il répond avec certitude que c’est le délaissement de la religion !

Ainsi cher ami croyant, t’inciterais-je à faire bon usage de ta cervelle et à ne compter sur personne pour adapter les interprétations à ta convenance. Je doute fort que tu admettes des vérités défigurées au point de devenir méconnaissables, et souhaite que tu sois en quête de la vérité et non uniquement de quelque chose qui puisse corroborer ce que tu prends pour acquis.
    

 

VISAGES DE L'ISLAM EN 12 PHOTOS

 

Dans le monde musulman, il n'y a pas de punition pour les crimes commis par les hommes contre les femmes. La charia est axée strictement sur la punition des femmes. Pour les hommes comme pour les riches et les influents, la loi islamique est plus clémente. C'est ainsi que, par exemple, en Arabie Saoudite, une jeune femme violée a été jetée en prison, tandis que ses 4 agresseurs n'ont pas été inquiétés.

C'est l'Islam. C'est l'Islam et c'est, pour les hommes, l'approbation légale de leurs crimes contre les femmes. C'est la liberté d'abuser et d'utiliser les femmes comme il leur plaît, sans limites. 

Plus de 70% du terrorisme sont commis par des musulmans sunnites et plus de 90% des actes de terrorisme sont commis dans les pays musulmans. Les musulmans tuent d'autres musulmans. Les pays musulmans sont dominés et gouvernés à 100% par les mâles. Cela devrait nous donner un indice sur ce qu'une société à prédominance masculine implique. Alors vous pouvez imaginer toutes sortes de brutalités barbares qu'implique cette prédominance masculine dans la vie quotidienne. L'islam rend les hommes diaboliques.

Cette barbarie est le resultat de 14 siècles de règne singulier du sexe masculin, sans boussole morale ni punition pour leurs actes. Si les musulmans sont si préoccupés par «l'honneur» pourquoi n'y a-t-il pas de crimes d'honneur d'hommes musulmans? Crimes qui devraient porter honte à la communauté musulmane.

Les images qui suivent ne sont bien sûr pas exhaustives. Elles sont un simple rappel horrible et triste du «respect» imaginaire qu'ont les musulmans pour leurs femmes. Les vies de ces femmes sont définitivement détruites tandis que les hommes se sortent indemnes.

 
Irum Saeed, 30ans. Elle a été brûlée à l'acide au visage, au dos et aux épaules pour avoir refusé un mariage. Elle a subi 25 opérations de chirurgie réparatrice
 
 
 Shameem Akhter, 18 ans. Elle a été violée par 3 hommes qui l'ont ensuite brûlée à l'acide. Shameem a subi 10 opérations de chirurgie réparatrice.
 
 
 Najaf Sultana, 16 ans. A l'âge de 5 ans, Najaf a été brûlée par son père pendant qu'elle dormait, parce qu'il ne voulait pas avoir une autre fille dans la famille. Najaf est devenue aveugle et a été abandonnée par ses parents. Elle a subi 15 opérations de chirurgie réparatrice.
 
 
 Shehnaz Usman, 36 ans. Elle a été brûlée à l'acide à cause d'un différend familial. Shehnaz a subi 10 opérations de chirurgie réparatrice
 
 
Shahnaz Bibi, 35 ans. Il ya dix ans Shahnaz a été brûlée à l'acide par un parent en raison d'un différend familial. Elle n'a jamais subi de chirurgie réparatrice.
 
 
Kanwal Kayum, 26ans. Kanwal a été brûlée à l'acide par un garçon qu'elle a refusé en mariage. Elle n'a jamais subi de chirurgie réparatrice
 
 
Munira Asef, 23 ans.Munira a été brûlée à l'acide par un garçon qu'elle a refusé en mariage. Elle a subi 7 opérations de chirurgie réparatrice.
 
 
Bushra Shari, 39 ans. Bushra a été brûlée à l'acide par son mari il y a cinq ans parce qu'elle voulait demander le divorce. Elle a subi 25 opérations de chirurgie réparatrice.
 
Memuna Khan, 21 ans. Elle a été brûlée à l'acide par un groupe d'homme à cause d'un différend familial. Elle a subi 21 opérations de chirurgie réparatrice
 
 
Zainab Bibi, 17 ans. Elle a été brûlée au visage avec de l'acide jeté par un homme qu'elle a refusé en mariage. Elle a subi plusieurs opérations pour tenter d'atténuer ses cicatrices
 
 Naila Farhat, 19ans. Elle a été brûlée au visage avec de l'acide jeté par un homme qu'elle a refusé en mariage. Elle a subi plusieurs opérations de chirurgie réparatrice
 
 
Saira Liaqat, 26 ans. Elle montre une photo d'elle avant son accident. Saira a été mariée à 15 ans avec un proche qui l'a ensuite attaquée à l'acide parce qu'elle a refusé d'arrêter l'école et de vivre avec lui, alors que les familles avaient convenu qu'elle ne le rejoindrait qu'à la fin de ses études. Saira a subi 9 opérations de chirurgie réparatrice.
 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article