L'islam, le Front National, l'UMP, une opinion!

Publié le 8 Janvier 2011

Voilà un excellent article de Michel Garroté dont je partage la plupart des points hormis sa vision des Assises internationales contre l’islamisation en Europe. S’il avait été présent à ces Assises, il y aurait vu et entendu une variété d’opinions certes, mais aucunement celles qu’il affirme. Ivan Rioufol qui était présent a pu en témoigner dans son blog et son édito hebdomadaire du vendredi sur le Figaro. Chacun a le droit à sa propre perception des événements et Michel Garroté n’émet pas les absurdités d’un Bernard Henri Lévy. 

 

Donc je partages l’ensemble de son article et singulièrement sa classification des adhérents de l’UMP qui ne se retrouvent pas dans le discours de l’UMP centriste, bien pensant, culpabilisé et propre sur lui qui représente en effet, les trois quart des adhérents. Je me retrouve dans le quart restant que me semble représenter la Droite Populaire de l’UMP qui affirme et revendique les valeurs de la république, les idéaux de la nation et défend bec et ongles  l’esprit de 2007. Il est vrai que depuis, ce qui partage ce courant d’idée se demande si « l’esprit est encore là » !

 

           Ce qui est le plus triste dans cette affaire, c’est l’attitude des « trois quartiste » de l’UMP qui voit dans le quart restant, des adeptes du FN. Je garde en mémoire cette déclaration d’une militante qui refusait des « rapprochements » avec le FN sur l’idée de la nation, de la sécurité, etc. Ce à quoi je lui ai fait remarquer que l'UMP n’a pas à éviter les débatS sur des thèmes comme l’insécurité, la place de l’islam, l’immigration, la laïcité sous prétexte que ces sujets seraient tabous ou interdits de facto par la bien pensance et la gauche.

          C’est que nous avions fait avec le drapeau et l’hymne national qui sont devenu très rapidement des symboles frontistes alors qu’ils sont d’abord et avant tout les symboles de notre nation. Quelle pitié de voir nos symboles réduit à un parti, à être déchirés, à être hués, à être vilipendés alors que des soldats sont morts depuis plus de 200 ans et meurent encore pour ces symboles.

 

Les événements d’aujourd’hui me donnent raison puisque l’on peut constater que Marine le Pen appréhende la Laïcité qui est la base même de notre république laïque. Faut-il donc abandonner le thème de la laïcité sous prétexte que le FN en parle et la revendique ? Les « trois quartistes » n’en sont pas loin pour éviter d’être « confondu ou associé » ! Pitoyable quelque part ! Alors que se passera-t’il si le FN défend les 35 heures ? Les acquis sociaux ?   Faudra-t’il aussi abandonner le terrain social ? D’autant plus que le FN n’a pas loin s’en faut eu une attitude exempt de critiques sur la laïcité. Pour mémoire, le FN à travers JM Le Pen, n’a pas défendu les lois sur le voile dans les écoles et celle de la burqa et du niqab ! C’est le moins que l’on puisse dire. Donc, le changement de pied du FN sur la laïcité n’est pas anodin et reflète une prise de conscience de l’opinion publique. Voici une leçon que l’on devrait méditer.

 

Tous ces abandons progressifs au nom d’une peur de la confusion ne fait que donner du grain à moudre au FN. Avec Marine le Pen à la tête de ce Parti politique, il est sûr que ce sera du pain béni car, comme je l’ai déjà dit, elle a compris la leçon de 2007 et ne recommencera pas les errements de son père qui ont failli le tuer. Un FN qui ne souhaitait finalement qu’ être un parti populaire prospérant sur les décombres du Parti Communiste. Un parti qui ne souhaitait surtout pas gouverner.  La droite française est-elle la plus bête du monde ? J’espère que l’on prouvera le contraire en prenant conscience que les prochaines élections se gagneront à droite, une vraie droite, une droite populaire  et non en caressant dans le sens du poil des centristes qui, de toutes façons, quoique l’on fasse,  iront là ou l’herbe est la plus tendre.  

 

Donc, je m’affirme à la droite de l’UMP,  je ne suis pas pour autant raciste, pour les mêmes raisons que Michel Garroté. De plus et j’ajoute, que je plains les adhérents de l’UMP de ma ville qui le penseraient car, ils ne feraient que prouver leur étroitesse d’esprit sans pour autant me faire changer d’avis.

Voici donc l’article de Michel Garroté auquel j’ajouterai mon grain de sel comme d'habitude.

Gérard Brazon

  

 

 

Islamophobie Je l’ai déjà écrit - et je l’écris encore une fois ici - je suis "islamophobe" parce que l’islam - politique et conquérant - est une idéologie rétrograde, sectaire, dangereuse et obscurantiste. Mais je ne suis pas raciste pour autant. Il ne s’agit pas ici d’une quelconque race. Il s’agit ici d’une religion et notamment de son expression politique et idéologique. Il y a 1,3 milliard de musulmans sur terre. Je ne suis pas raciste, je ne peux pas être raciste, envers 1,3 milliards de musulmans. La question n’est pas non plus les Arabes. Car 80% des musulmans ne sont pas Arabes. Et des nombreux Arabes sont des Chrétiens d’Orient, des Juifs d’Orient et non pas des musulmans. (J’approuve sans réserve)

 

-

Tragique méprise En France, la tragique méprise, c’est précisément cette confusion entre, d’une part, une religion qui - lorsqu’elle devient politique et idéologique - devient automatiquement offensive. Et d’autre part, les Arabes en particulier et les musulmans en général. Le racisme commence lorsque l’on crée la confusion entre d’une part l’islam politique ; et d’autre part, les Arabes en particulier et les musulmans en général. Et force est de constater qu’entre l’islam et les dirigeants du Front National, le débat reste impossible, en raison de cette tragique méprise, que j’ai tenté de décrire, ci-dessus. (Pourtant Jean Marie Le Pen à toujours entretenu d’excellente relations avec le monde arabe. C’est un fait. Beaucoup moins si ce n’est pas du tout avec Israël comme on a pu le constater avec l’affaire de la flottille venant de la Turquie)

-

Aimer la France Je l’ai déjà écrit - et je l’écris encore - j’aime la France, parce qu’elle m’a donné sa langue, sa littérature et sa culture. J’aime la France, des Pyrénées aux Alpes, de la Manche à la Méditerranée. J’aime Chamonix, Paris, Avignon, Lourdes et La Sallette. J’aime les Cévennes, le Roussillon, la Bretagne et la Savoie. J’aime l’extraordinaire variété de la cuisine française. J’aime la France profonde, le pays réel, celui qui travaille dur et qui tente de survivre aux aléas du temps. J’aime ses villages pittoresques, ses innombrables églises et chapelles.

-

Aimer la France bis – J’aime ses auberges l’hiver. Et j’aime ses terrasses de café l’été. J’aime certains de ses auteurs, connus et moins connus. J’aime Jean-Marie Vianney, Thérèse de Lisieux, Jacques Maritain, Gustave Thibon, Pierre-Marie Soubeyrand, Shmuel Trigano, Raphaël Dray. J’aime l’humour français lorsqu’il fait dans l’autodérision - et par les temps qui courent - cet humour plein d’autodérision est devenu un antidépresseur, une bouée de sauvetage, une soupape de décompression. (Je partages)

-

Etre de droite Concernant la France que j’aime, je peux écrire, qu’à ce stade et pour l’instant, sur le plan intellectuel, je continue de me sentir proche de l’aile droite de l’UMP, concrètement, de certains mouvements et micro-partis qui incarnent cette aile droite de l’UMP ; et même, pourquoi pas, de certains mouvements, situés à la fois « à la droite » de l’UMP et « à la gauche » du Front National. Je note, en passant, que l’ensemble des mouvements et micro-partis énoncés ci-dessus représentent le pays réel. Dans ce cadre, je continue, de ne pas me sentir proche des dirigeants Front National (et je ne condamne donc évidemment pas les électrices et les électeurs du Front National). (Je partages également ! On verra à l’avenir)

-

Marine Le Pen ­– Cela étant posé, j’ai noté que fin 2010, dans un baromètre Ipsos, Marine Le Pen se trouvait au niveau record de 27% de bonnes opinions. L’on peut maximiser ou minimiser se score. L’on peut - aussi - le relativiser. Mais le fait concret est là. En décembre 2010, Marine Le Pen obtenait 27% de bonnes opinions. Marine Le Pen, qui à ce moment-là, comparait la prière des musulmans dans la rue le vendredi à l’Occupation allemande pendant la Seconde Guerre Mondiale. -

Assises A propos d’islam, à propos de Front National, à propos de Français de souche, à propos de ripostes laïques, à propos d’identitaires, le 18 décembre 2010 ont eu lieu des Assises sur l’islamisation. Assises, qu’à titre personnel, je n’ai pas soutenues. Assises que l’Equipe Drzz n’a pas soutenues non plus. Ces Assises étaient - entre autre et pas uniquement - soutenues par des individus judéophobes, et, aussi, par des individus christianophobes. (Là j’aurai préféré que Michel Garroté fasse comme Ivan Rioufol et vienne constater de lui-même au lieu de faire une idée à postériori. J’imagine que son discours aurait été différent)

-

Assises bis – Ainsi, le Cercle Laïcité et République Sociale. Un Cercle - laïciste absolutiste et christianophobe – qui estimait, je cite : « Le vote de cette loi de séparation des églises et de l’Etat de 1905 fut seulement le point d’orgue d’une lutte qui a duré des années et qui a consisté à lutter contre le totalitarisme de l’Eglise catholique dans le domaine de l’enseignement, lois sur l’école publique de Jules Ferry, loi d’expulsion des Ordres religieux catholiques de l’enseignement public et expulsion des congrégations qui imposaient un totalitarisme de la vie et de la pensée à la population ».(Dans ces assises chacun était libre de s’exprimer. J’’ai assisté à ces assises et ce discours, je ne l’ai pas entendu)

-

Société libre Il se trouve que je défends, encore et toujours, la société libre et laïque de culture judéo-chrétienne, par opposition aux sociétés national-socialiste, fasciste, communiste et islamiste. Mais je ne défends pas la laïcité absolutiste qui fait l’amalgame entre les Juifs et la « finance internationale » (cet amalgame est faux et je suis prêt à démontrer, preuves à l’appui, qu’il est faux). Je ne défends pas non plus la laïcité absolutiste qui assimile le christianisme au « totalitarisme », comme l’a fait l’extrémiste et fanatique Cercle Laïcité et République Sociale. A cet égard, je peux confirmer, qu’aux dernières nouvelles, ni les Chrétiens de droite, ni les Juifs de droite ne s’identifient avec le Front National. (Il faut faire attention à ce discours qui place les juifs en victimes permanente. La prudence est de mise ! D’autant que l’on trouve ces diatribes que chez des minoritaires fâcho ou sur des textes et des sites islamistes)

-

Société libre bis Car avec ou sans la famille Le Pen, les dirigeants du Front National étaient - et restent – un brin néostalinien, christianophobe et judéophobe. (Là, pour le moins, c’est plutôt curieux car les intégristes catholiques ne militent pas à la LCR ou au MPA) Ce qui, soit dit en passant, ne justifie pas que l’on ostracise les électrices et les électeurs de ce parti. Mais force est de constater que lorsque les dirigeants du Front National s’en prennent à l’islam, ils s’en prennent, en fait, à toutes les religions, y compris la culture juive et la culture chrétienne vécues dans une saine laïcité. (Là aussi, j’y vois un amalgame) Et pour amplifier la confusion politique - déjà grande en soi - Marine Le Pen n’a rien trouvé de mieux, fin 2010, que de comparer la prière des musulmans dans la rue le vendredi à l’Occupation allemande pendant la Seconde Guerre Mondiale. Les filles et fils de déportés, les filles et fils de résistants auront « apprécié » cette anachronique comparaison. (C’est aussi participer aux discours de la bien pensance)

-

(..) vient ensuite des avis sur la Politique capitaliste et patriotique l’Economie française Des avis que vous pouvez lire en direct sur Drzz-Info. Ne les partageant pas bien sûr.

-

Electorat de droite – Pour revenir à l’électorat français de droite, j’aimerais rappeler - une fois encore - que la blogosphère de droite (aile droite de l’UMP + droite située ‘à gauche’ du FN) rassemble 1,5 million de lecteurs / électeurs, peut-être même deux ou trois millions d’électeurs, peut-être même encore plus. Si l’actuel président français continue d’écouter son épouse, au lieu d’écouter ce 1,5 million de lecteurs / électeurs, alors, il pourrait lui en cuire, plus vite qu’il ne pense.

-  (Je partages)

République bananière – Aujourd’hui, en France, les contradictions, les anachronismes et surtout, le ridicule, sont - plus que jamais - élevés au rang de vertus républicaines ; et en la matière, l’actuel président surpasse tous ses prédécesseurs ; sa République irréprochable reste une République bananière. De ce fait, il est permis de se demander si l’actuel locataire, à l’instar de tous ses prédécesseurs, traîne, lui aussi, quelques casseroles. Oui, il est permis de se poser cette question. Car cette question qui pourrait coûter 1,5 millions d’électeurs en moins, peut-être même deux ou trois millions d’électeurs en moins, à Sarkozy, en 2012, au sein de la blogosphère de droite (aile droite de l’UMP + droite située ‘à gauche’ du FN). (Idem)

-

Culture judéo-chrétienne – D’un côté - je l’ai souvent écrit - je fais partie d’un courant qui défend la société libre et laïque de culture judéo-chrétienne. (Je partages absolument cet engagement) D’un autre côté, je note que d’une part, l’aile droite de l’UMP reste aux trois quarts sourde lorsque nous nous manifestons. Et je note que d’autre part, les dirigeants du Front National, avec ou sans Marine Le Pen, ne semblent pas vouloir évoluer sur les points évoqués plus haut. Il n’y donc pas, à ce stade, en janvier 2011, un véritable courant de droite en France. Il n’y a que les étatistes centristes islamophiles de l’UMP et le Front National. Comment le lectorat / électorat susmentionné, 1,5 million de Français, peut-être même deux ou trois millions, peut-être même plus, va-t-il gérer tout cela, aux présidentielles de 2012 ?

-

Michel Garroté - Copyright 2011

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Francis CLAUDE 09/01/2011 08:28



Bonjour Mr Brazon,


depuis quelques temps, je consulte ceci grace a vous Drzz info, connu par votre blog et étant trés pro Israélien me plait pour sa défense de ce courageux pays ou j'ai bien des
relations.


ceci étant et contraire ment a vous je n'apprecie pas du tout les articles critiques et photos choisies pour dénigrer MLP, par Mr Garroté rédacteur en chef de ce blog, qui ce targue
d'etre a droite de l'UMP et a gauche du FN, trés facile de prendre le parti d'une mouvence qui n'existe pas. ce qui existe ce sont les insultes vulgaires de ce Monsieur et de certains de ces
adeptes sur la représentante d'un parti en passe de récolter 30/100 de l'électora Français, sous prétextes de conneries ubuesques et surtout provocatrices de son Pére lui au moins avec ce genre
de conneries a su ce faire de la publicité gratuite et bien plus que par un blog qui toutes modestie mise a part reste confidentiel.


que vous et Résistance Républicaine(donc vous etez son représentant si je ne m'abuse) approuviez cette attitude surtout aprés leur non seulemant refus d'assister a votre débat
international sur l'islamisation et pis encore leurs critiques désobligeantes a cette manifestation, alors votre attitude a encore les approuver(  ou faire sembant) me rapelle les simagrées
des groupies du ps la aubry/Brochen et la Royale sourires de façe et coups de couteau dans le dos.Aussi a ce jour et vu l'ennemi qui nous attends et mine un peu plus chaque jours notre Patrie je
pense qu'il faut faire feu de tous bois et s'unir pour le combat politique voire physique que nous allons a avoir a menner avant trés lomgtemps( bien sur Mr Garroté si cela tourne mal ce réfugira
sans doute en Israél).Il y a quelques jours sur une de mes réponses j'avais ecris : bougnouls(mot générique) vous m'avez tres justement repris alors les insultes ne sont permises et
approuvées que pour certain et pas d'autres?


pour en finir et comme je vous l'ai déja dit j'ai passé toute ma vie a l'étranger et la FraNce retrouvée en  2010 n'est pas ma France je cherche une branche solide a laquelle je
puis m'accrocher(n'ayez pas peur je ne suis pas un singe) et la seule qui me semble fiable valeur d'aujourd-hui est  le FN, alors dites a votre ami que lorsqu'il insulte MLP il insulte 20
millions de FRançais, et surement bien plus les jours passants!


ps: sachez que je lui ai déja fait passer le message, mais le signal d'une notoriété journalistique  est plus marquant que celui d'un trou du cul retraité



Gérard Brazon 09/01/2011 14:22



Je ne suis pas toujours en phase avec le discours de Drzz-info! Je n'aime pas non plus que l'on réduise le personnel politique à des caricatures. Marine le Pen a autant le droit au respect
qu'Olivier Besancenot. Vous savez bien Francis que le FN est stigmatisé depuis de nombreuse années et que cela vient pour beaucoup du positionnement et des propos malsain de Jean Marie le Pen. Le
monde médiatique et surtout bien pensant attends au virage sa fille et serait ravi qu'elle "dérape" comme ils disent. Je la crois bien plus intelligente que ça. D'autres diraient plus dangereuse
sans que je sache ce que cela veut dire au fond. Les attentats en Italie un temps et ceux en Grèce aujourd'hui ont été fait et sont fait par des éléments de l'extème gauche ou des anarchistes.
Mais curieusement, dans notre pays, on n'en fait pas grand cas. Le FN fait peur? Lisez son programme politique qui est bien plus libéral que celui du parti communiste. Il fait peur aux juifs?
Mais pourquoi donc? Plusieurs de mes amis juifs votent FN. Ils ne le disent pas ouvertement mais le font. Alors quoi? Le FN prospère sur des peurs et des manques de courage politique. Tant que la
gauche et la droite feront un jeu politique du genre "je te tiens, tu me tiens par la barbichette" sans tenir compte de ressenti profond du peuple, le FN continuera à prospérer. La solution n'est
pas de diaboliser le FN. Elle passe par une acceptation du FN dans le jeu politique. Je me souviendrai toujours de la façon dont François Mitterrand à régler la problématique du PC. A l'époque,
les propos d'un georges Marchais était autrement plus hard que ceux d'une Marine le Pen. Les français ont la mémoire courte.


Bien à vous Francis. ce blog est ouvert.