l'islam s'approprie abusivement des "lieux saints". A quand Notre Dame de Paris ?

Publié le 25 Novembre 2014

On parle beaucoup dans les media ces jours-ci des tensions qui règent à Jérusalem et on entend beaucoup de commentaires assez confus qui reprennent toujours le narratif arabe : voici un peu d'éclaircissement, d'abord en images pour comprendre de quoi on parle :

 

Par Danilette

 

Voici le Mont du Temple, Esplanade surélevée et entourée d'une enceinte de soutien sur lequel était bâti le Temple juif et sur lequel a été bâtie la mosquée Al Aqsa justement en raison de la sainteté de ce lieu, bâtie je le rappelle au 7ème siècle bien après la mort de Mahomet qui n'y a jamais mis les pieds.

 

Mahomet d'après le coran a effectué un voyage nocturne à la mosquée Al Aqsa, "la plus lointaine", qui à l'époque n'était absolument pas Jérusalem puisque la mosquée Al Aqsa n'était pas encore construite, il y a différentes interprétations sur la localisation de la mosquée "la plus lointaine" voir l'histoire détaillée iciet ici


Ce lieu est redevenu saint pour les musulmans lorsque les Juifs ont commencé à y revenir en nombre. Il ne s'agit pas de leur dénier ce droit à définir ce lieu comme ils l'entendent mais il faut qu'ils acceptent que d'autres, en l'occurence les Juifs, considèrent ce lieu comme leur Lieu saint également.


Le jour où les musulmans deviendront tolérants, il n'y aura plus de problème ni à Jérusalem ni sur l'esplanade qui est suffisamment grande pour permettre aux musulmans d'y prier dans leur mosquée et aux Juifs d'y prier sur l'esplanade, à l'extérieur.

 

Aucun juif ne désire prier à l'intérieur de la mosquée al Aqsa ni pénétrer dans le bâtiment du Dôme du Rocher (qui n'est pas une mosquée) surtout pas de peur de fouler le Saint des Saints, où seul pénétrait le Grand prêtre, une fois par an !

 

A l'époque du Temple juif de l'époque Hérodienne

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 
Mont du Temple à l'époque omeyyade reconstruit par Leen Ritmeyer et copié la meilleure source sur l'histoire physique du Mont du Temple  

Reconstitution de l'esplanade à l’époque omeyyade par l'archéologue Leen Ritmeyer  source

 

Au 19ème siècle :

Credit photo : Facebook

Aujourd'hui :

Temple Mount aerial from southeast  

Temple Mount from the southeast
 Voici enfin le Kotel, appelé par les non-juifs "le mur des lamentations" dont la sainteté est dû à la proximité du Temple et du Saint des Saints, le lieu le plus saint du Judaïsme qui contenait l'arche d'alliance avec les tables des Dix Commandements. Il faut comprendre que ce n'est pas seulement le Mur qui est le lieu saint, comme on l'entend couramment...  

 

Les musulmans revendiquent ce Lieu comme le 3ème Lieu saint de l'islam. Il s'agit du 3ème Lieu saint de l'islam sunnite, pas de l'islam chiite pour qui les Lieux saints sont dans l'ordre : La Mecque, Medine, Nadjaf, Kerbala, attention aux distorsions de wikipedia qui a rajouté abusivement Jérusalem mais une petite recherche suffit à rétablir la vérité.


Cette revendication du 3ème Lieu saint de l'islam est assez récente puisqu'elle remonte aux années vingt.

D'ailleurs jamais les Musulmans n'ont effectué de pélerinage à Jérusalem, comme ils le font avec leurs autres Lieux saints, ils n'en ont jamais fait une capitale et au contraire elle a toujours été une ville abandonnée, délaissée d'une province arriérée de l'Empire ottoman et n'a suscité un regain d'intérêt que parce que les Juifs, eux, l'ont developpée et en ont fait leur capitale.

 

Pourquoi donc la Jordanie (pays crée en 1946 sur les 3/4 du territoire de la Palestine du Mandat britannique) n'en ont pas fait leur capitale entre 1949 et 1967 à l'époque où ils contrôlaient la vieille ville et tous les Lieux saints ? Ne l'ont pas développée ?


Voici comment ils se comportent dans leur 3ème Lieu saint, est-ce lui témoigner le plus grand des respect ? Les enfants ont le droit de jouer au foot mais les Juifs "souillent" de leur présence leur 3ème lieu saint en s'y promenant, et gare à eux s'ils ont l'impudence de vouloir seulement y lire des Psaumes, Psaumes du Roi David, le fondateur de Jérusalem...


crédit EOZ

http://4.bp.blogspot.com/-mDTMRMSZjLM/VHMOx0_iwVI/AAAAAAAAkkA/95Lb3xVyerM/s1600/parkour1.jpg  

   

Les dangereux profanateurs :


 

L'accueil tolérant :

 

 

L'activiste "d'extrême-droite", le rabbin Yehuda Glick qui vient de sortir de l'hôpital après une tentative d'assassinat, priant avec des musulmans sur le Mont du Temple, en souhaitant que tous les activistes d'extrême-droite lui ressemblent un peu :

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Israël: une démocratie

Commenter cet article

marie-plume 25/11/2014 17:20


... "Quand les poules auront des dents!  Faut pas exagérer! Merci pour les images!