Tarik Ramadan, son islam "revisité" par Caroline Fourest et Jacques-Alain Léger

Publié le 16 Mars 2010

        Je ne résiste pas à vous présenter, entre les deux tours, histoire de nous changer les idées, deux vidéos qui me semblent expliquer parfaitement le danger dans lequel nous sommes face à l'angélisme béat d'une gauche et d'une droite innocente ou peureuse.
        On aime, ou on aime pas Caroline Fourest mais, on ne peut pas lui reprocher sa volonté directe, argumentée de dire les choses. Notamment ce qu'elle pense de Ramadan que beaucoup trop de personnes, politiquement correct oblige, prennent pour un "modéré". 
       On aime ou on aime pas Jacques Alain Léger mais il est direct. Cela fait du bien et change du bain d'angélisme des bien pensant ou "tout le monde il est beau".
       A noter les réactions des participants comme celle soulignant que les musulmans ne sont pas un bloc. La plupart souhaitent vivre tranquillement leur religion, d'autres sont laïques, beaucoup ne sont même pas croyants.
          Je crois sincèrement que c'est une minorité de fondamentalistes, semant la terreur ailleurs, qui souhaitent s'imposer en Europe. Parmi eux, beaucoup de convertis. Comme beaucoup de convertis, ils ont besoin de prouver la sincérité de leur conversion. Cela relève de la psychologie au minimum.
        Je regrette simplement que tous ceux qui ne partagent pas ce fondamentalisme ne se retrouvent pas dans la rue pour manifester leur opposition aux fondamentalistes dès lors que ces "malades de Dieu" tuent dans la rue européenne. Je défilerai dans la rue avec eux.
        Devant ces nouveaux prophètes qui avancent masqués il est bon d'avoir des femmes et des hommes qui enfin les démasquent.
Gérard Brazon 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article

Christine Tasin 20/03/2010 22:25


Bonne idée que de rappeler ces deux videos ! Léger est excellent


zebuloneuf 18/03/2010 22:36


Le seul mérite des Arabo-musulmans est d'avoir fait traduire le savoir grec en arabe et de l'avoir transmis aux
générations ultérieures par des traductions de l'arabe en latin. Et encore faut-il noter que les Arabes ignoraient le grec et ce sont des assyro-chaldéens qui ont effectué ce travail. Et encore
faut-il noter que d'autres voies ont permis le transfert des connaissances grecques directement du grec au latin notamment celle des monastères comme l'a bien expliqué


Sylvain Gougenheim, “Aristote au Mont-Saint-Michel



Gérard Brazon 18/03/2010 21:05


J'approuve tout à fait cette réflexion. En ce moment il est de bon ton d'expliquer que sans l'islam l'Occident ne serait rien. Sans médire sur l'islam il fait reconnaître qu'ils ont réunir
et traduire toute une science prééxistente. En effet il y a un pas important entre inventer, créer et traduire, diffuser.
Georges Ifrah est un grand connaisseur de culture et a fait des ouvrages sur le sujet singulièrement sur les liens entre les différentes cultures Juive, chrétienne et musulmane. Excellente
référence.
Gérard Brazon


zebuloneuf 18/03/2010 15:26


J'ai déjà oublié le crétin, ignorant de surcroît,  qui affirme péremptoirement que les Arabo-musulmans ont inventé le chiffre zéro alors qu'il est de notoriété publique que ce sont les
Indiens, habotants de l'Inde qui ont inventé le système de numération décimale de position que nous pratiquons tous aujourd'hui et que ces connaissances étaient consignées dans un livre qui a été
fourni à la maison de la Sagesse à Bagdad au 10ième siécle.
Tout cela est consigné dans l'ouvrage en 2 tomes de Georges Ifrah, considéré comme la bible sur l'histoire des chiffres intiulé L'histoire universelle des chiffres
http://www.amazon.fr/Histoire-universelle-chiffres-Georges-Ifrah/dp/2221057791
On peut bien sûr se tromper mais le faire en étant péremptoire est la marque d'un manque de rigueur certain.


Sacco 16/03/2010 12:07



Bonjour Brazon,


irez vous à ce débat organisé par Riposte Laique, consacré à la laicité ?


 


Jeudi 18 mars 2010

20 heures

Paris

Le Local - 92, rue de Javel, 75015 Paris - Métro Charles Michel, Ligne 10

A l’invitation du Cercle Aristote

Comment défendre la laïcité en 2010 ?

avec Pierre Cassen, animateur de Riposte Laïque


 


C'est dans un bar nationaliste où les jeunes identitaires et quelques supporters de foot se réunissent régulièrement.


Si je pouvais me déplacé, j'y irai...