L'islamisation est un mythe... et ma saucisse, c'est du halal? Par Gérard Brazon

Publié le 29 Mars 2013

Gérard 60 ans- 2013  Voici l'extrait d'un article paru dans le Monde, journal bien-pensant s'il en est et qui cherche à nous prouver que l'islamisation de notre société est un mythe.

Et oui chers lecteurs, vous êtes des victimes d'un mythe. Il n'y a pas de soucis avec l'islam, pas de voile gênant, pas d'exigences particulières, tant alimentaires que vestimentaires, nous ne sommes pas de vrais laïcs mais des salauds extrémistes qui ne comprennent pas que l'islam et son fatras d'exigences n'est pas un danger mais une richesse dans un monde globalisé, ce village planétaire où "tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil", sauf les franchouillards attardés qui veulent rester enfermés derrière leurs frontières et préserver leurs frites, leur baguette et leur pinard. Beurkk...

Lorsque nous découvrons l'auteur, Monsieur Raphaël Liogier et son pédigrée, nous nous demandons si cela valait le coup de lui payer toutes ses études pour sortir ce genre de bêtises resucées chaque jour par la bien pensance.

Non le petit foulard sur la tête n'est pas innocent.

Oui la visibilité de l'islam est obligatoire.

Oui le halal est une contrainte,

Non ce n'est pas à l'état, aux communes de payer les mosquées sous le prétexte de la culture, et j'en passe.

Nous nous moquons véritablement de savoir à quand date les prémices du "sentiment"  de l'islamisation, de savoir que les identitaires seraient de droite et que Riposte-Laïque seraient de gauche, d'autant plus que je suis de droite et depuis peu au FN et que je bosse volontiers pour Riposte-Laïque, et que j'entretiens d'excellentes relations avec ces "gauchistes islamophobes"!

L'auteur de l'article "se la raconte", "fait genre". Le pédant méprise, comme il respire , et nous bave sur les pieds à défaut de nous les casser, car s'il savait ô combien, nous n'en avons rien à foutre de sa logorrhée de dhimmis.

L'islamisation de notre société est aujourd'hui une évidence et si cet auteur Monsieur Raphaël Liogier, si instruit, si intelligent, si bien comme il faut, si propre sur lui ne la voit pas cette islamisation, c'est qu'il habite probablement dans un village du Berry, au fin fond d'une grange, ou aime bien l'idée de faire cinq prières par jour. C'était mon coup de gueule du soir.

 

Gérard Brazon

*****

Par Raphaël Liogier (politologue)- Le Monde

 

Contrairement aux apparences, le débat autour de l'affaire dite "Baby Loup" relative au licenciement d'une employée de crèche ayant refusé de retirer son voile au travail, ne porte pas sur la défense de la laïcité. Si c'était le cas, personne ne serait étonné que la Cour de cassation, sensée juger strictement en droit, ait cassé les décisions précédentes du juge du fond, qui violait objectivement la liberté d'expression, en l'occurrence la liberté d'expression religieuse.

Rappelons qu'il s'agit en l'espèce d'un simple foulard, qui ne masque en rien le visage. Alors, pourquoi un tel scandale, presque unanimement reconnu, de droite à gauche, au point que le ministre de l'intérieur, Manuel Valls, sorte même de sa réserve en pleine séance du Parlement. Au point que l'on projette déjà une loi pour nous préserver du désastre, tandis qu'un sondage BVA affirme que plus de 80 % des Français souhaiteraient une interdiction s'appliquant à l'ensemble des entreprises privées et des lieux accueillant le public.

Le débat est en réalité nourri par le sentiment de faire face à une catastrophe imminente qu'il faudrait à tout prix éviter, au prix même de la violation des droits de l'homme. S'il s'était agit d'un bonnet quelconque ou d'une robe safran symbolisant l'appartenance au bouddhisme, il est clair que l'affaire n'aurait pas eu lieu.

Le problème n'est même pas l'islam en tant que tel, mais le sentiment obsessionnel d'être assiégé, autrement dit l'angoisse de l'islamisation. Sans cette angoisse, on ne pourraitcomprendre la sortie d'un Claude Guéant, pour qui le nombre de musulmans pose un problème en tant que tel, ou l'usage normalisé du mot "occupation" pour évoquer les prières de rue (quel que soit le problème que cela peut par ailleurs poser et qu'il faut bien sûr résoudre), on n'écrirait pas que la forte concentration de musulmans dans les quartiers populaires permet d'améliorer leur capacité de "mobilisation", on ne considérerait pas que la présence de rayons halal dans un supermarché est un problème de sécurité nationale, et je ne recevrais pas moi-même toutes les semaines des dizaines de lettres me traitant de"collaborateur" seulement parce que j'écris ce que je viens d'écrire.

L'idée d'islamisation repose sur deux évidences jugées indiscutables. La première est quantitative : la proportion de musulmans dans la population s'accroîtrait sans cesse ; la deuxième est qualitative : les musulmans chercheraient à s'imposer contre "nous". Bref, nous serions en guerre.

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

Ventilateur 31/03/2013 20:08


Quelle tête à claques!

Respectvaleurs 30/03/2013 16:55


Je rêve d'une certaine période de l'Histoire de France, où il n'a pas fait bon être collabo...

Danielle 30/03/2013 10:16


Le lire c'est bien mais l'entendre c'est mieux, ce con! Et sur Oumma.com en plus, ce vendu, initiateur de la "Muslim Pride" en plus!


http://oumma.com/14518/raphael-liogier-nest-exclu-survienne-un-anders-breivik

LA GAULOISE 30/03/2013 08:41


Nom mais quel cretin ce journaleux ! Zt il est payé pour dire de telles cretineries?

FRANHENJAC 29/03/2013 23:13


@Isabelle


Je constate comme vous, que beaucoup ne se laissent plus bourrer le crâne. L´internet est, il faut le dire, un moyen d´information extraordinaire, mais les faits sont là, devant les yeux. Qui
n´est pas direct ou indirect victime de ces barbares, (halal, cantines., travail... etc..)?


 Ces informations issues de la presse et de la télé, rédigées par ces intellectuels à la cervelle gangrenée, ne sont autres aux yeux de la majorité, que des chiffons qu´on ne se servirait
même pas comme torche-c..


C´est ce qui explique qu´en Allemagne,  la redevance télévision est devenue obligatoire pour tous, que vous ayez télé ou pas, à cause que les jeunes  la regardent de moins en moins. Il
faut préciser qu  ´elle est le double de la France.

isabelle 29/03/2013 22:19


Je suis allée faire un tour sur l'article en question mais surtout sur les commentaires des lecteurs.


Voilà qui est rassurant : une très grosse majorité s'oppose aux propos lénifiants de l'auteur.


Le bourrage de crâne fonctionne de moins en moins.

Marie-claire Muller 29/03/2013 21:33


"L IMMONDE"ou Libé se démarquent toujours par leur connerie abyssale!!!Encore "un spécialiste " comme ceux qui hantent  les émissions comme"C DANS L AIR" pour nous anesthésier et nous faire
gober que tout va bien et que nous sommes des ignares racistes et islamophobes si nous ne suivons pas le mouvement!!

aziliz 29/03/2013 21:08


Oui nous sommes en guerre et il faut absolument que les "franchouillards" tiennent tête à ses salopards musulmans. cela fait fait plusieurs mois que je regarde les mousmées voilées bien en face
et croyez moi, ce n'est pas moi qui baisse les yeux.