L'islamisme gagne du terrain au Québec

Publié le 5 Mars 2013

EXCLUSIF - Le discours islamiste radical est adopté par un nombre croissant de Québécois, selon plusieurs observateurs.

Les services canadiens du renseignement surveilleraient une cinquantaine de Canadiens soupçonnés d’activités terroristes à l’étranger. La mère de l’un d’entre eux a accepté de témoigner pour mettre en garde la population contre les dérives qui guettent de jeunes musulmans en apparence bien intégrés à la société canadienne.

« Je pense que là-dedans il s’est surtout fait embarquer, qu’ils ont joué sur sa nature généreuse », dit cette dame, que nous appellerons Mme J.

Elle ne reconnaît plus son enfant qui s’est radicalisé après sa conversion à l’islam. De nature pacifiste, il parle maintenant des infidèles mécréants qui méritent la mort. Dernièrement, il a quitté le Canada pour se rendre en Syrie.

« Ça a été graduel à partir du moment où il s’est converti, raconte-t-elle. [...] Il a arrêté d’écouter de la musique parce que c’était péché.[...] Il critiquait beaucoup la société dans laquelle il vivait : "Les lois du Canada ne sont pas bonnes, c’est la charia qui devrait s’ppliquer" »

« Il a commencé à couper le contact avec les filles, après, avec tous les garçons qui ne partageaient pas la même vision que lui. » — Mme J, mère d’un jeune Canadien soupçonné d’actvitiés terroristes.

Les agents du renseignement canadien soupçonnent le jeune homme d’être impliqué dans la mouvance islamiste. Il fait même partie de la liste des présumés terroristes qui ne peuvent survoler les États-Unis.

Son cas serait typique de ceux qui sont apparus depuis septembre 2001, selon Michel Juneau-Katsuya, ancien agent du Service canadien du renseignement de sécurité et président du groupe Northgate, une firme privée qui offre des services de renseignement de sécurité aux gouvernements et au secteur privé.

« Le SCRS a dénombré une cinquantaine de cas de jeunes gens qui sont partis du Canada pour joindre des groupes », raconte Michel Juneau-Katsuya. Selon des rapports secrets du SCRS rendus publics récemment, ces nouveaux terroristes sont jeunes et possèdent la plupart du temps la citoyenneté canadienne.

Le rôle d’Internet

Selon plusieurs spécialistes, les médias sociaux jouent un rôle de plus en plus grand pour influencer des jeunes. Mme J. mentionne d’ailleurs que son fils consultait des groupes Facebook prônant le djihad et l’application de la charia au Canada.

« Les médias sociaux sont un moyen de communication privilégié entre les jeunes, qui peuvent exclure leur parent, s’isoler avec des gens qui sympathisent à leur cause et pensent de façon similaire. C’est aussi une façon de communiquer par code », explique Michel Juneau-Katsuya.

On retrouve des jeunes qui se radicalisent dans plusieurs pays occidentaux : France, Royaume-Uni, Belgique, et même en Ontario, affirme Benjamin Ducol, collaborateur à la Chaire de recherche du Canada sur les conflits et le terrorisme. Ces jeunes ont maintenant accès à de la propagande radicale dans leur langue, qui peut émaner d’Al-Qaïda ou de mouvements affiliés.

« Internet est un espace mouvant, les contenus sont supprimés, mis à jour. Ça devient extrêmement difficile pour les autorités étatiques de surveiller ce qui se dit sur les médias sociaux et ce qui est diffusé, et en même temps d’essayer de contrôler et de restreindre l’accès à des contenus parfois radicaux », dit-il.

De plus en plus de jeunes Montréalais ont un discours radical, constate l’imam Cheick Omar Koné, de la mosquée Al Imane.

« Les gens ont des positions qui parfois ne correspondent pas à islam sunnite traditionnel et il faut parfois corriger le tir tous les jours. On y arrive parfois, mais pas toujours », dit-il.

L’imam Koné invite les parents musulmans à être vigilants et à ne pas se fermer les yeux sur la présence de cette idéologie radicale. Quant à Mme J., elle souhaite que son témoignage incite d’autres parents à intervenir s’ils perçoivent une radicalisation du discours de leurs enfants.

D’après un reportage de Benoît Giasson.- Radio-Canada

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Commenter cet article

Pivoine 06/03/2013 14:58


Spécialité des Français : se plaindre, encore se plaindre, et toujours se plaindre !


Mais quand il s'agit de voter comme il faut, cad FN, mis à part quelques-uns, la majorité préfère s'abstenr, donnant ainsi un blanc-seing à l'UMPS qui a toute latitude pour mener sa politique
destructrice.


Qui ne dit mot consent...


 

Marie-claire Muller 05/03/2013 18:23


L'Occident n'est pas préparé contre ce totalitarisme qui embobine et séduit les jeunes musulmans avec des méthodes diaboliques!Au Canada et partout dans le monde l'islam avance et se joue de nos
lois et surtout de notre naïveté; voici ce que dit Aldo Stérone;


 


Aldo Sterone sur l’aveuglement de la France face à islamisme


Aldo Sterone est un humoriste d’origine algérienne vivant en Grande-Bretagne. Il a connu l’islamisme de l’intérieur et met les Français en garde contre cette idéologie. Son dernier billet fait
suite aux récentes tueries djihadistes en France par Mohamed Mera. Son avertissement est aussi pertinent pour le Québec, où nos dirigeants et bien des journalistes dorment au gaz.


Lire aussi : Lâches avec Hitler, lâches avec les islamistes


_______________________


Voila, c’est un Français d’origine algérienne avec plus de 15 condamnations quand il était mineur.


Islamisme-2C’est ce qu’on appelle communément une racaille. Une personne qui est sur terre par erreur et dont tout le comportement peut se résumer à un seul concept : cette personne cherche à
faire payer aux autres l’erreur qui fait qu’elle est sur terre. D’où cette attirance pour la mort, la laideur, le vandalisme et la destruction. Quand vous rajoutez à une racaille l’islam de
France et un séjour en Afghanistan, vous obtenez un mélange explosif.


La France peut se distinguer quand il s’agit d’envoyer des satellites, maintenir un patrimoine historique ou construire des Renault Mégane. Par contre, il y a un défi que les Français se sont
lancés par orgueil et ils vont échouer lamentablement. C’est celui de nourrir l’islamisme dans leur pays et vivre en paix.


En Algérie, des nourrissons ont été égorgés ou éclatés contre les murs. Des fœtus ont été sortis des ventres déchirés de leurs mères et d’autres choses si graves que je ne vous les raconte pas.
Donc, vos superlatifs, il va falloir les économiser parce que vous n’avez rien vu encore.
Si vous ne remettez pas vos pendules à l’heure, vous allez partir à l’abattoir sans jamais avoir compris


Vous avez déclaré que le nazisme est le mal absolu. C’était vrai il y a 70 ans. Soyez les bienvenus en 2012. Si vous ne remettez pas vos pendules à l’heure, vous allez partir à l’abattoir sans
jamais avoir compris.


On a eu des dizaines, voir des centaines de milliers de morts en Algérie à cause du terrorisme islamiste. Alors vous pouvez penser que ça nous arrive parce que nous sommes des abrutis. Vous
pensez être meilleurs et pouvoir développer cette bête dans votre pays et vivre avec tranquillement. C’est ça même le péché d’orgueil donc vous payez le prix aujourd’hui et ce n’est qu’un avant
goût. Avec les islamistes, les prisonniers sont égorgés. Les otages sont égorgés. Les habitations, les monuments, les champs sont détruits. C’est implacable. A Ben Talha, dans la nuit du 22 au 23
septembre 1997, c’est 400 personnes femmes, enfants, bébés, hommes, jeunes, vieux… on été égorgés pendant 4 heures et il y a même pas eu d’enquête. Chez nous également le terrorisme islamiste a
commencé avec une personne, puis 3, puis 4… et un jour, on cesse de compter. On est juste content de se réveiller vivant le matin.
…vous vous êtes imposé cette «diversité» qui n’est rien d’autre qu’une expérience sociale criminelle dont le but est justement d’effacer la diversité humaine


Depuis des décennies, la France vote de manière consistante pour des partis qui ont transformé des quartiers entiers, et bientôt des villes entières, en enclaves où la République n’a pas sa
place. Les islamistes contrôlent ces zones qui deviennent un mélange batard et dangereux.


Quand un racaille qui avait brulé une fille dans un local à poubelles a été ramené pour la reconstitution, sa cité l’avait applaudi. Combien applaudissent doucement Mohamed Merah ce soir ? Il a
aussi tué des arabes, oui, mais la fille qui a brulé dans de l’essence était aussi arabe. Dans ce monde, c’est le tueur qui a toujours raison.


Par votre vote, vous vous êtes imposé cette « diversité » qui n’est rien d’autre qu’une expérience sociale criminelle dont le but est justement d’effacer la diversité humaine. Aujourd’hui, ceux
qui la prônaient, vous lâchent en vous disant que ça ne marche pas après tout. L’expérience a foiré, mais à vous de ramasser de supporter les retombées.


Source : Quand la France s’Impose l’Islamisme, Aldo Stérone, 21 mars 2012