L’Islamophobie est une réaction saine face aux islamistes de Gaza et d’Irak ! Par Gérard Brazon

Publié le 12 Août 2014

Gérard Brazon interview3  Par Gérard Brazon 

Bientôt, nous allons entrer dans une phase de silence sur la guerre Israélo-Hamas. Enfin, nos médias français commencent à regarder ce qui se passe en Irak.

L'ambiton déclarée de l'islam. Ce qui souligne l'aveuglement des occidentaux

L’ambition déclarée de l’islam. Ce qui souligne l’aveuglement des occidentaux

L’Irak après la désastreuse intervention des USA. Aujourd’hui, c’est la véritable définition d’un islam totalitaire qui est en action. A la façon Mahomet, il y a quelque 1500 ans. Un autre centre d’intérêt pour les médias après des semaines et des semaines d’informations sur le conflit entre les terroristes du Hamas islamique et l’armée israélienne. Des informations déséquilibrées, soulignées par un parti pris pathétique soulignant les « crimes israéliens » en oubliant les origines de cette guerre: les trois adolescents assassinés, les centaines de missiles lancés chaque jour sur des civils innocents, les centaines de km de tunnels construits en béton et équipés pour envahir les villages et les villes israéliennes, pratiquer des kidnappings de soldats, etc. Sans compter les boucliers humains, les lances missiles aux environs des hôpitaux et écoles.

Aujourd’hui, ce sont des milliers de chrétiens d’orient qui sont sur des chemins de misère, partis dans une longue marche du désespoir. Partis dans l’urgence, condamnés à la conversion à l’islam ou à la mort. Volés et violentés au passage.

La monstruosité islamique semble ne plus avoir de freins. Mêmes les variantes de l’islam ne sont pas à l’abri. Une différence notable avec l’époque de l’inventeur Mahomet. L’enfant monstrueux a fait des petits mais la trame est la même pour ceux que l’on appelle les sunnites et les chiites. La conversion ou la mort. Les razzias, la mise en esclavage et le butin. Le pouvoir sans partage et la volonté d’humilier celui qui ne fait pas partie de la communauté musulmane.

Nous voyons une rétrospective des guerres de conquêtes de Mahomet et de ses héritiers. Rien de neuf sur cette terre d’islam abreuvée du sang des innocents, ce sont les mêmes recettes, les mêmes conséquences: la souffrance, la violence et la mort.

Il y a peu, j’ai eu une conversation animée avec un libanais. Ancien militaire des phalanges chrétiennes. Il vit en France depuis plus de 20 ans et se veut consensuel. S’excuse auprès de ses amis musulmans dès qu’il souhaite dire un mot qui pourrait les vexer. Jusqu’ici, cela me faisait bien rire ce contraste entre celui que ne veut pas vexer et l’ancien militaire, le guerrier qui s’est battu pour sa terre, sa culture, sa religion et qui a fini par partir vivre en France. Aujourd’hui, je n’ai plus envie de rire. Je trouve cela triste avant qu’un jour prochain, je finisse par trouver cela consternant.

Les islamistes ne font qu’appliquer le Coran, la parole d’un dieu disent-ils. Pour lui plaire, pour avoir une place au paradis sans passer par la case purgatoire. Plus ils tuent d’infidèles, plus ils ont des « hassanettes« , ces fameux bons points comme à l’école, mais plutôt des excuses pour assouvir leurs pulsions de morts.

Nos dirigeants politiques et nos médias sont en train de prendre conscience de ce qu’est l’islam. Comme d’ailleurs beaucoup de musulmans qui ne connaissent de leur religion, que les fêtes en famille et les traditions. Peu connaissent  la sourate 4 –v-34, la sourate 2 –v-223qui décrivent l’infériorité de la femme, sans compter les appels aux meurtres des chrétiens et des juifs.

Nos politiciens et autres journalistes qui s’occupaient en priorité à condamner Israël, et à soutenir le Hamas, et feignaient d’ignorer les massacres en Syrie, en Irak au Niger. L’islam avait déjà depuis longtemps retrouvé la violence de ses origines et appliqué sa doctrine de fond. Tandis que ces gens-là s’indignaient dans les beaux salons, péroraient sur les plateaux de télévision, l’islam avait déjà repris sa longue liste de crimes et de massacres au nom d’un dieu mortifère et d’un prophète fou au minimum. Silence on tue…

Et Israël négocie avec les terroristes du Hamas, sous la contrainte des états bien pensants qui ont une vision à géométrie variable de l’horreur mais surtout de l’honneur. L’argent du Qatar, celui de l’Arabie Saoudite qui eux financent les terroristes, est sûrement pour quelque chose sur ce tropisme envers Israël.

Il n’en reste pas moins qu’il est particulièrement affligeant  que des dirigeants occidentaux, des journalistes soient plus « choqués » par la légitime défense d’un pays démocratique et respectueux de nos valeurs communes, et qu’ils soutiennent sans honte des groupes de terroristes qui utilisent comme bouclier des enfants, des femmes et sèment la mort.

Quelle leçon cela devrait-être de voir ces « victimes palestiniennes » sortir dans les rues avec, sur les épaules, des enfants en uniformes et armés de fusils en plastique, pour fêter la « victoire » du fait de cette négociation au Caire. C’est l’écœurement !

Que ferions-nous si l’un de nos pays voisins nous lançait des missiles sur Lille, Nice ou Bayonne pendant des mois ?

Allez-vous donc enfin comprendre que nos alarmes, nos cris, nos manifestations, nos alertes ne sont pas l’expression d’un racisme imbécile, l’islam n’est pas une race, mais qu’ils sont l’expression d’une peur de l’islam plus connue sous le nom d’islamophobie. Quelle bêtise cela serait Mesdames et Messieurs les Juges et Procureurs que de considérer l’islamophobie comme un délit. Ce serait la naissance du délit de blasphème, la fin de la liberté de conscience, la fin de la liberté d’expression et la mort de la démocratie.

Gérard Brazon

Enfant préparé au martyre par sa mère.

Enfant préparé au martyre par sa mère.

Préparé à diffuser sa haine du juif et du chrétien

Préparé à diffuser sa haine du juif et du chrétien

Préparé à la haine et à être une esclave sexuelle

Préparée à la haine et à être une esclave sexuelle

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

L'EN SAIGNANT 13/08/2014 18:30


Il n"y a pas que de ceux-là .... Tous les islamistes sont génétiquement et, comme l'a dit notre amie Christine TASIN des "SALOPERIES" et si une majorité d'entre eux ignorent pourquoi, il s'agit
d'une majorité d'ignares. Il faut savoir et FAIRE SAVOIR, que l'islam n'est pas une pure religion mais un RAMASSIS ACTIVISTE  POLITICO RELIGIEUX DANGEREUX, de GUERRE & de HAINE contre
tout ce qui n'est pas musulman, que les "meneurs"  préconisent de TUER SANS RÉSERVE. Peu le savent et il serait temps que nos "IRRESPONSABLES-TRAITRES POLITIQUES" s'instruisent et s'en
émeuvent avant qu'il ne soit trop tard .! 

island girl 12/08/2014 23:51


C'est aussi une saine réaction face aux racailles qui saccagent la france !