L'UMP ne doit pas oublier qu'elle est à droite! Enfin espérons-le...

Publié le 15 Mai 2012

L'UMP ne doit pas oublier qu'elle est de droite! Je publie un COMMUNIQUE DU RNFAA

L'Edito de Fred Artz
sur http://rnfaa.com

 

Les résultats du scrutin présidentiel 2012 qui s'affichèrent sur tous les écrans de télévision, le 6 mai à 20 heures, reflétèrent la réponse inéluctable quant à la conduite du radeau France, sabordé de toutes parts par son équipage.

Pour autant, rien n'est résolu. Les multiples drapeaux étrangers qui ont illustré la liesse nationale, autour de la colonne de la Bastille, le soir du 6 mai et les provocations délibérées aux forces de police par les citoyens assurés de constituer l'avenir de notre pays, sont de nature à attendre, du nouvel entrant à l'Elysée, une politique innovante garante du rassemblement serein des populations.

Les législatives de JUIN 2012 sont bien la seule chance de sauver l'Avenir de la France. Mais il apparaît que les élus UMP, responsables du désastre n'ont rien apprisSaboté de l'intérieur, le radeau de la méduse ne pouvait aller qu’à l'échouage. Pour être clair, l'UMP n'aura jamais été qu'un rassemblement circonstanciel d'intérêts divers, voir opposés. Les Mandarins gaullistes attendaient la "dépression" du Président pour se précipiter sur la présidence de la France. Michèle Alliot-Marie, sabordée en Tunisie par des préoccupations politico- financières a, précipitamment, quitté la scène ; Alain Juppé, remis en orbite, s'est imposé le supplice de ne pas apparaître dans les starkings-box, sans pouvoir étouffer son ambition ; Jean-Pierre Raffarin piaffait au pesage ; Jean louis Debré espérait du ciel, un signe; les quadras gaullistes : J.F Coppé et François Baroin jouaient du coude le prochain classement et, de toute évidence, un nouveau quinquennat de Sarkozy repoussait l'alternance PS en 2017.

Idem pour Xavier Bertrand. Fillon, formaté à l'effacement, a stratégiquement jeté son dévolu sur Paris malgré le risque avéré d'un conflit avec Rachida Dati, pourtant chargée d'une tâche ingrate. C'est dire que l'UMP est menacée d'implosion, la guerre des chefs est en place et les querelles intestines d'ores et déjà ouvertes. Il serait vain d'attendre une quelconque cohérence parlementaire de cette batterie de dindons, élevés au rang d'aigles par une constitution bâtie dans le but de fournir, au pouvoir absolu du Président de la République, un alibi démocratique.

L'UMP a perdu, en cinq ans, la plupart des grandes villes, la quasi-totalité des régions, des départements, le Sénat (qui disposait d'une majorité de droite) et, hier, la présidence de la République.

L'UMP a conduit la France au creux d'une dette abyssale, elle a assisté, béate, aux délocalisations, elle a grevé la classe moyenne et ouvrière d'impôts sur tout, elle a promis trop pour ne rien réaliser de l'essentiel, elle a laissé dériver l'égalité républicaine, la laïcité, notre culture nationale et les valeurs morales.

L'UMP n'a rassemblé que le ventre mou d'une droite énuquée, sans conviction autre que l'arrivisme politique à tout prix. Devant son incapacité à être la seule force républicaine de droite, l’UMP préfère brûler la France et demander à ses électeurs d'envoyer un Elu PS de Plus au 2ème tour.

La folie suicidaire de l’UMP la conduit à soutenir le PS plutôt qu'un FN éligible de Droite. Devenue une "Opposition" à l'Assemblée nationale, les Elus UMP n'auront pour objectif que leur réélection. Comment l’UMP et ses candidats osent-ils déclarer: NI négociation NI désistement au second tour de juin 2012 pour un candidat national de droite en position éligible sans saboter l’opposition et les intérêts de la France à l’Assemblée Nationale ?


AINSI, L’UMP SABOTE LA SEULE CHANCE POSSIBLE DE SAUVER LA FRANCE ET DE SAUVER NOS INTÉRÊTS

Il serait catastrophique que la Gauche dispose de tous les pouvoirs à tous les échelons territoriaux de la République. De manière générale, la seule façon républicaine et démocratique de faire fonctionner le parlement est de ne pas confier la majorité absolue à un même parti politique, qu'il soit de Droite ou de Gauche.

Vous avez entendu répéter, par les partisans qui usent et abusent de ce monopole, qu'il fallait une majorité présidentielle. C'est faux ! Voyez !

La France a connu trois Cohabitations qui ont bien fonctionné alors, même, que l'opposition de deux partis était frontale.

Mitterrand / Chirac     de Mars1986 à Mai 1988

Mitterrand / Balladur  de Mars 1993 à Mai 1995

Chirac /Jospin             de 1997 à 2002

 Vous avez, demain, l'occasion de porter à l'Assemblée Nationale trois partis dont les votes pourront toujours constituer une majorité législative. A la différence près : Qu’une bonne mesure trouvera toujours une majorité pour la soutenir. Une proposition partisane ou inappropriée n'en trouvera pas et le pire sera évité. L'absence de majorité absolue d’un même Parti ou de partis complices à l'Assemblée Nationale, c’est la sauvegarde de l'intérêt général

Dès lors, les Alain Juppé, Henri Guaino, Douste-Blazy, François Bayrou, Jean-Paul Alduy, Xavier Bertrand, François Fillon, Claude Guéant , Thierry Mariani, Kosciusko-Morizet, Wauquier, Mitterrand, Jean Sébastien Vialatte et tous ceux qui recommandent d'élire un candidats PS plutôt qu'un candidat de droite, un identitaire, un Rassemblement Bleu Marine ou un Front National, ne doivent pas obtenir une seule voix d'un électeur Français, républicain et démocrate de Droite ou du Centre, voire de l'UMP. 

Ces gens osent nous demander de conforter la majorité socialiste jusqu'à en faire une majorité surabondante. Sur le plan de l'éthique démocratique et républicaine d'un candidat à l'Assemblée, il est indubitablement honteux de voir ces partisans de bas étage, oser imaginer que 18% de l’électorat national  - soit plus de 6 500 000 citoyens -  ayant voté aux présidentielles, probablement plus imposables que beaucoup d'autres, puissent être privés de représentants au parlement.

D'ailleurs, il faut être d'une nullité crasse ou d'une malhonnêteté scandaleuse pour oser dire que les électeurs du Front de droite n'ont pas de conviction affirmée sur les choix de société qu'ils expriment.

Vous constaterez que ces soi-disant représentants de vos intérêts n'ont pas, pour objectif, de combattre la majorité présidentielle de demain et qu'ils se confondent bien dans l'UMP et le PS. Que, ce faisant, ils vous trahissent et trompent votre confiance

ENSEMBLE, NOUS POUVONS SAUVER LA DÉMOCRATIE À L'ASSEMBLÉE NATIONALE ENSEMBLE,  NOUS POUVONS SAUVER LA FRANCE ET LA VIE  RÉPUBLICAINE

Votons pour des candidats capables de faire l'UNION de la DROITE Votons pour la véritable Droite. Votons pour un candidat national.

Dès le premier tour : pas une seule de vos voix pour ces candidats félons sur le site http://rnfaa.com , vous trouverez la liste des candidats de l’UMP  qui préfèrent porter un candidat PS de plus à l’Assemblée Nationale  plutôt que de faire élire un candidat d’opposition de droite. Dès lors, ces renégats UMP sabotent les chances d’une opposition possible à l’Assemblée nationale qui pourraient limiter le pouvoir absolu du PS ;

Les lecteurs et les internautes pourront faire connaître tout au long de la campagne à webmaster@rnfaa.com, les candidats s’engageant dans cette sinistre voie. Ces informations devront comporter les nom, prénom, adresse de l'expéditeur ainsi que les nom, prénom, investiture et circonscription du candidat.    

 

En parution sur les sites:

http://legaulois.info

http://parolevolee.com/

http://puteaux-libre.over-blog.com

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Politique Française

Commenter cet article