L'Union Européenne fourbirait-elle des armes contres les droits d'auteurs ?

Publié le 12 Février 2014

Tous les français ne sont pas écrivains, des auteurs en général mais rien n'interdit tout de même de se poser des questions suite au courier reçu par des auteurs concernant leurs droits.
L'Union Européenne semble avoir des projets contre ces droits d'auteurs et donc contre l'idée de la propriété intellectuelle. Qu'en est-il réellement ?
Nous savons que tous se passe en catimini. A quand la directive européenne assassine transformée en loi française par nos députés croupions.
Gérard Brazon
******
Un message que j'ai reçu de la SUISA société qui défend les droits d'auteurs en suisse.
 
Chers membres,

Vous avez confié la gestion de vos droits d'auteur à la société SUISA. La Commission européenne mène en ce moment une consultation publique sur le droit d'auteur. Dans le contexte actuel, le droit d'auteur et les sociétés de gestion doivent faire face en Europe à des forces assez puissantes. Cette consultation revêt une grande importance pour vous en tant qu’ayant droit et pour nous également. Les résultats de ce processus de grande ampleur devraient servir de base à de nouvelles mesures de l’Union Européenne dans le domaine législatif. 

De nombreux opposants au droit d'auteur ont participé à cette consultation – ils sont déjà plus de 3000, avec une coordination par le mouvement anti-copyright. En particulier, le parti pirate, qui a deux députés suédois au Parlement européen, a réussi à mobiliser beaucoup de ses adeptes dans toute l’Europe. Pour empêcher que la Commission européenne fasse fausse route, il est extrêmement important que des ayants droit individuels tels que vous en tant qu’auteur ou éditeur participent à la consultation.

Les organisations GESAC (Groupement européen des sociétés d’auteurs et compositeurs) et ECSA (European Composer and Songwriter Alliance) ont dans ce but lancé une campagne en ligne sur le site http://www.creatorsforeurope.eu/fr/ (disponible en plusieurs langues). L’objectif est d’obtenir un soutien des artistes et des citoyen-ne-s qui accordent une grande importance à la culture, par:

1) un questionnaire relatif à la consultation, à remplir de manière simple et 
2) une pétition pour le droit d'auteur et la diversité culturelle à signer.

Nous vous incitons à participer à la consultation et à signer la pétition. Nous avons besoin d’une participation aussi grande que possible en provenance du domaine de la création, surtout des auteurs eux-mêmes, et cela même si la Suisse n’est pas membre de l’Union Européenne. Le questionnaire est disponible en français. Le délai de participation prend fin le 5 mars 2014. 

Merci d’avance de votre soutien!
  
Erika Weibel
Responsabile di progetto

Comunicazione 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Europe liberticide

Commenter cet article