La Belgique dans la tourmente : soirée d'infamie à Anderlecht

Publié le 8 Décembre 2012

Proposé par Nancy Verdier.

Pour infos, Puteaux-Libre n'est que le soutien de VVD et ne touche aucune participation pour la part qu'il prend à cette campagne d'information et d'adhésion à VVD. merci de bien vouloir le comprendre. Gérard Brazon.

---------------------------

Par VERITE, VALEURS et DEMOCRATIE  (adhérez à VV&D) 

Suite à la manifestation de Dimanche 2 décembre, nous avions décidé de venir à la cérémonie de prestation de serment du Lundi soir. Cette soirée allait être un évènement historique de niveau européen puisque à l'instar du sinistre 20 mai 1928 en Allemagne (1), un parti annonçant clairement ses convictions anti-démocratiques puisque ayant la charia pour idéologie, fait entrer ses représentants dans une assemblée élue.

Quelle va être la réaction des Belges ? Nous ne le savons pas mais décidons d'apporter notre caméra pour enregistrer l'évènement.

Arrivés sur place nous rencontrons M. Modrikamen, la presse aussi a remarqué sa présence et l'interviewe. Comme il est probable que, comme en France, la majeure partie de ses déclarations aillent directement à la poubelle je décide de l'interroger directement sur les raisons de sa présence. 

Interview de M. Modrikamen. 

 

Puis la salle se remplit et la séance des passations de serment commence. Le tour de Redouane Ahrough arrive et c'est sans se démonter qu'il déclare : 

"Je jure fidélité au Roi, obéissance à la Constitution et aux lois du peuple belge." 

Le texte est manifestement appris par coeur. Celui qui est maintenant un élu officiel a dû avoir le temps de s'entrainer à ne pas rire mais la tentation doit être terrible à voir ainsi tous ces Belges candides avaler sans broncher un mensonge et un parjure aussi énorme. 

Etant français je ne peux rien dire. Je n'ai ici aucune légitimité à exprimer la consternation que tout défenseur de la Démocratie et des droits de l'Homme connaissant ce qu'est la charia ressent en cet instant catastrophique, mais David lui est belge, et en se levant seul contre l'ignominie, il sauve l'honneur de son peuple et de tous les démocrates de la Belgique. 

 

David après l'évènement nous a dit que plusieurs membres du public lui avaient fait des sourires ou lui avaient furtivement serré la main alors qu'il sortait de la salle accompagné d'un policier. Pourquoi un soutien aussi timide alors que, les commentaires dans la presse du lendemain montrent que beaucoup pensent comme lui ?

Peur de l'islam ou de violer le tabou imposé par le politiquement correct ?

Passivité induite par la pensée ambiante "qu'on ne peut rien faire ?"

Le résultat de cette soirée est une défaite manifeste de la Démocratie... mais la partie n'est pas perdue !

Depuis l'intervention de David la polémique enfle sur internet. La présence désapprobatrice mais solitaire de M. Modrikamen, relevée par toute la Presse, a fait honte à l'ensemble de la classe politique belge. Des voix dénonçant l'anormalité de cet évènement et demandant l'interdiction du parti Islam et la destitution de ses élus commencent à se faire entendre.

L'ICLA Belgique va continuer son action pour la défense des droits de l'Homme contre la charia et nous soutiendrons fraternellement toutes les initiatives visant à rétablir l'état de droit en Belgique. 

Le parti Islam doit être interdit, il en va de la survie de la Démocratie ! 

(1) Election des premiers députés nazis au parlement allemand.  

N'oubliez pas de signer d'un commentaire notre initiative concernant un audit parlementaire des valeurs politiques de l'islam

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

L'EN SAIGNANT 08/12/2012 18:53


Enfin un "FRÉMISSEMENT" d'espoir ... ?

philo 08/12/2012 17:50


David après l'évènement nous a dit que plusieurs membres du public lui avaient fait des sourires ou lui avaient furtivement serré la main alors
qu'il sortait de la salle accompagné d'un policier. David a dû se sentir bien seul, c'est triste.


Pourquoi un soutien aussi timide ?


Réponse: parce que comme en France, le "public" belge est majoritairement lâche et compte sur l'autre pour dire tout haut ce que lui-même n'ose
dire que très bas, et seulement lorsqu'autour de lui il n'y a pas de risque pour sa petite personne. Il est trouillard.


Je relève par contre que contrairement aux médias français, la presse belge fait des commentaires, donc, n'est pas politiquement correcte.

Claude Germain V 08/12/2012 12:47


P.......N !!!!!  ............................ mais lorsque le scandale est denoncé , dans la salle pas un seul veau qui bouge .....qu'ils crevent tous  !!!!!......