La caste médiatique veut brûler au plus vite le corps de Dominique Venner. Par Alain Dubos

Publié le 22 Mai 2013

À peine Dominique Venner a-t-il mis fin à sa vie dans les conditions que l’on sait, la tenaille médiatique le serre déjà entre ses mâchoires de loup. Avant même que le public se soit renseigné sur les tenants et aboutissants de cette affaire, le procès du disparu est instruit et fait avec rendu quasi-immédiat du verdict : « circulez braves gens, il n’y a rien à voir devant l’autel de Notre-Dame, le corps a été emmené, les prêtres sont en prière quant à la République, ne vous inquiétez surtout pas, elle suit son cours vers les rivages consacrés des harmonies définitives"

Alain Dubos par Alain Dubos de Riposte-Laïque

Quelques minutes ont en effet suffi à la caste médiatique pour régler le sort post-mortem du suicidé : jeunesse OAS, tendances extrême-droite, radicalité structurelle, dérangement psychique (Mme Barjot), ne manque à ce tableau apocalyptique que la déviation bourgeoise façon cheminée-bonne bouffe-piété filiale propre à conduire les déviants vers les goulags bâtis par la pensée dominante.

Où nous allons tous, soit dit en passant.

Les psychiâtres à deux balles la consultation de Canal+, de France Info, du Monde, du Parisien, entre autres, praticiens délégués à l’abêtissement de la nation, ne manqueront pas d’en rajouter à propos de ce cadavre que les fossoyeurs ont reçu pour mission urgente d’ensevelir le plus rapidement et le plus profondément possible, des fois que son geste ultime ne passe, aux yeux de quelques égarés, pour parfaitement compréhensible, respectable, voire exemplaire. « Au boulot, les mecs, on va vous fournir la chaux vive pour les os récalcitrants, tout doit disparaître« , comme dans la baignoire du Trio Infernal, où mitonnait la soupe infâme du crime, l’ébullition nettoyeuse, la négation même de l’existence antérieure.

Malheureux Dominique Venner. Les vers sont déjà sur votre carcasse. Il ne va pas être facile de les en déloger, d’autant que les vautours leur ont préparé le terrain.

Ils vous ont déchiqueté, à peine aviez-vous rendu votre âme au Dieu dont vous contestiez le pouvoir. Je les ai entendus ce jour même et j’ai eu honte, vraiment, d’appartenir à leur famille française. A les entendre osant même suggérer qu’à soixante dix-huit ans, vous aviez en quelque sorte déjà bien assez vécu, je me suis souvenu des émanations, au jardin de ma grand-mère, quand les vidangeurs opéraient sur la fosse septique. Vous voilà pris dans ces remugles euthanasiants que nous avons pour mission, désormais, de dissiper. Et c’est vrai, tant de bassesse, de lâcheté, de pourriture mentale, ne pourront demeurer indéfiniment sans réponse.

J’en entends aussi qui se posent des questions sur le choix d’un sanctuaire majeur, Notre-Dame, pour dire au monde votre refus de la soumission. Un jour déjà ancien, j’ai vu, au pied d’un pilier de l’église Saint-Merri, un maghrébin se faire masturber par une fille au son d’une cantate de Bach (chantée par une possible diva qui depuis, a fait son chemin après avoir touché son cachet ce soir-là). A cet instant, ayant signifié mon dégoût à ce couple que longeait un public indifférent, j’ai su qu’il n’y avait plus, en France, de sanctuaire, mais un seul et unique champ de bataille sur lequel il faudrait de toute façon paraître un jour ou l’autre, armes à la main. C’est ce qui vient par votre geste, et tous ceux en qui vit encore un peu du sentiment d’appartenance à la France, vous remercient de leur avoir montré comment on peut repousser la routine, cracher sur le compromis et par-dessus tout se débarrasser de la peur générée et soigneusement entretenue par vos contempteurs du moment. Lesquels devront rendre aussi des comptes avant longtemps, mais pas forcément à leur créateur.

Alain Dubos

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Point de vue

Commenter cet article

Bastide 22/05/2013 18:10


les ont accusés de sévices sexuels avec coups et blessures. Seulement voilà, début avril 2013,
trois
autres garçons élevés par les deux hommes ont dénoncé à leur tour les sévices physiques et sexuels subis. L’un des garçons parle d’agressions sexuelles depuis qu’il avait 6 ans : George Harasz et Douglas Wirth auront à faire face aux accusations devant le tribunal de Hartford le 5
juin prochain. L’affaire dure depuis déjà un an et demi et aucun média français n’en a jamais parlé. parler de cette affaire à contre-courant en cette époque où le « mariage » et l’adoption par les couples de même sexe viennent d’être rendus possibles. Les médias sont
pourtant d’habitude avides d’affaires pédophiles. On va finir par croire que les couples homosexuels « mariés », les militants des associations LGBT (comme James
Rennie) et la gauche libertaire soixante-huitarde
(comme Daniel
Cohn-Bendit) bénéficient de faveurs particulières de la part
des médias mainstream.


Suicide: Pour Christine Boutin la responsabilité «incombe en
partie à François Hollande»





Exclusif : «Les raisons d’une mort volontaire», par Dominique
Venner



Je suis sain de corps et d’esprit, et suis comblé d’amour par ma femme et mes enfants. J’aime la vie et n’attend rien
au-delà, sinon la perpétuation de ma race et de mon esprit. Pourtant, au soir de cette vie, devant des périls immenses pour ma patrie française et européenne, je me sens le devoir d’agir tant que
j’en ai encore la force. Je crois nécessaire de me sacrifier pour rompre la léthargie qui nous accable. J’offre ce qui me reste de vie dans une intention de protestation et de
fondation


Loi Taubira : notre résistance doit-elle être aconfessionnelle
?



Nous sommes entrés dans le temps de la transgression. Nous tenons que la loi des hommes ne procède pas de l’arbitraire
du législateur, mais qu’elle est l’expression d’un ordre qui se situe au delà du législateur. Nous tenons qu’il est une loi supérieure à l’aune de laquelle la conscience juge la légitimité de la
loi des hommes


Mohed Altrad, l’enfant du désert devenu grand patron en France



Mohed Altrad est né dans une famille de Bédouins syriens. Élevé par sa grand-mère, il ne va pas à l’école. C’est grâce à
une bourse qu’il part étudier en France à l’âge de 17 ans, où il obtient un doctorat en informatique. Puis, Mohed Altrad reprend une entreprise d’échafaudages en faillite qu’il redresse.
Aujourd’hui, il dirige près de 80 sociétés dans le monde entier et emploie 10 000 personnes. Libéral assumé, écrivain et président du club de rugby de Montpellier, Mohed Altrad tente de donner
aux jeunes Français le goût de la réussite et s’oppose à la « discrimination positive » : « Je ne vois pas pourquoi on favorise un immigré par rapport à un jeune Français.

Bastide 22/05/2013 17:58



Suicide: Pour Christine Boutin la responsabilité «incombe en partie à François
Hollande»



Tous de la pègres


 


Voilà  c’que son les Socialistes ?


 


Pourquoi il ne fallait sincèrement rien attendre du Conseil
constitutionnel


 



 


Cette fois, ça y est : le cycle législatif est achevé et la loi ouvrant le mariage et l’adoption aux personnes homosexuelles a bien été promulguée.


 


J’avoue qu’avant le 24 mars dernier, la simple idée de cette situation me mettait dans un état de colère froide et de désespoir mélancolique. Puis, j’ai compris
qu’il se passait en France quelque chose de nouveau, quelque chose que j’attendais sans y croire depuis plus de 15 ans. Maintenant, j’ai confiance.


 


je crois qu’on en apprendra bien plus.


 


Ainsi, le lendemain de l’adoption définitive de la loi par le Parlement, le ministre des relations avec le Parlement Alain Vidalies affirmait (1) :
« On a pris toutes les précautions pour que le Conseil ne prenne aucune décision contre ce texte. » Relisons cette déclaration, lentement et avec grande attention : il n’a pas fait comme tous les autres traîne-rapières au service de ce texte, défendant la qualité de leur
travail, il n’aborde jamais les chose sous cet angle. Il dit : « dormez braves gens, tout est arrangé. »


 


« Les derniers opposants à cette loi qui attendait sincèrement quelque chose du Conseil doivent ouvrir les yeux sur l’état réel de la situation, avec un regard
adulte : ce n’est plus ce que le Système produit de mauvais qui est problématique, c’est le Système lui-même qui est devenu le problème. »


 


À suivre…


 


1. http://www.lepoint.fr/politique/mariage-homosexuel-vidalies-pas-du-tout-inquiet-d- une-censure-24-04-2013-1658532_20.php


 


Les médias français n’en parlent pas : deux gays «mariés»
accusés de viols avec tortures par cinq des neuf garçons qu’ils ont adoptés


 



 


Cela se passe aux États-Unis, à Glastonbury dans l’État du Connecticut. George Harasz, 49 ans, et Douglas Wirth, 45 ans, deux hommes « mariés » ensemble vont avoir
à répondre devant la justice des accusations de pédophilie, viols et tortures formulées à leur encontre par des garçons entre cinq et seize ans qu’ils ont adoptés. En décembre 2010, un journal
local, le Hartford Courant, publiait un article vantant les
mérites de ce couple « marié » qui avait pris le parti d’adopter des enfants souffrant de « troubles de l’attachement », abandonnés par
leurs parents, et de les aider à surmonter leurs difficultés émotionnelles. Les neufs enfants adoptifs du couple sont trois groupes de frères adoptés successivement. Les
deux hommes ont été arrêtés en décembre 2011 après que deux de leurs fils adoptifs, âgés respectivement de 5 et 15 ans, les ont accusés
de sévices sexuels avec coups et blessures. Seulement voilà, début avril 2013, trois autres garçons élevés par les deux hommes ont dénoncé à leur tour
les sévices physiques et sexuels subis. L’un des garçons parle d’agressions sexuelles depuis qu’il
avait 6 ans : George Harasz et Douglas Wirth auront à faire face aux accusations devant le tribunal de Hartford le 5 juin prochain. L’affaire dure depuis déjà un an et demi et
aucun média français n’en a jamais parlé. parler de cette affaire à contre-courant en cette
époque où le « mariage » et l’adoption par les couples de même sexe vie

Bastide 22/05/2013 17:49



Suicide: Pour Christine Boutin la responsabilité «incombe en partie à François Hollande»



 


Tous de la pègres


Voilà  c’que son les Socialistes ?


Pourquoi il ne fallait sincèrement rien attendre du Conseil
constitutionnel





Cette fois, ça y est : le cycle législatif est achevé et la loi ouvrant le mariage et l’adoption aux personnes
homosexuelles a bien été promulguée.


J’avoue qu’avant le 24 mars dernier, la simple idée de cette situation me mettait dans un état de colère froide et de
désespoir mélancolique. Puis, j’ai compris qu’il se passait en France quelque chose de nouveau, quelque chose que j’attendais sans y croire depuis plus de 15 ans. Maintenant, j’ai
confiance.


je crois qu’on en apprendra bien plus.


Ainsi, le lendemain de l’adoption définitive de la loi par le Parlement, le ministre des relations avec le Parlement
Alain Vidalies affirmait (1) : « On a pris toutes les précautions pour que le Conseil ne prenne aucune décision contre ce texte.
» Relisons cette déclaration, lentement et avec grande attention : il n’a pas fait comme tous les autres traîne-rapières au service de ce texte,
défendant la qualité de leur travail, il n’aborde jamais les chose sous cet angle. Il dit : « dormez braves gens, tout est arrangé. »


« Les derniers opposants à cette loi qui attendait sincèrement quelque chose du Conseil doivent ouvrir les yeux sur
l’état réel de la situation, avec un regard adulte : ce n’est plus ce que le Système produit de mauvais qui est problématique, c’est le Système lui-même qui est devenu le problème.
»


À suivre…


1. http://www.lepoint.fr/politique/mariage-homosexuel-vidalies-pas-du-tout-inquiet-d-une-censure-24-04-2013-1658532_20.php


Les médias français n’en parlent pas : deux gays «mariés»
accusés de viols avec tortures par cinq des neuf garçons qu’ils ont adoptés



Cela se passe aux États-Unis, à Glastonbury dans l’État du Connecticut. George Harasz, 49 ans, et Douglas Wirth, 45 ans,
deux hommes « mariés » ensemble vont avoir à répondre devant la justice des accusations de pédophilie, viols et tortures formulées à leur encontre par des garçons entre cinq et seize ans qu’ils
ont adoptés. En décembre 2010, un journal local, le Hartford Courant, publiait un article vantant les
mérites de ce couple « marié » qui avait pris le parti d’adopter des enfants souffrant de « troubles de l’attachement », abandonnés par
leurs parents, et de les aider à surmonter leurs difficultés émotionnelles. Les neufs enfants adoptifs du couple sont trois groupes de frères adoptés successivement. Les
deux hommes ont été arrêtés en décembre 2011 après que deux de leurs fils adoptifs, âgés respectivement de 5 et 15 ans, les ont
accu

Marie-claire Muller 22/05/2013 16:57


L'AFP sur laquelle se base nos pseudo journaleux pour nous maintenir dans la désinformation, est pilotée par les arabes,comme le machin dénommé onu (sans doute de tendance fln) et alliés à nos
porteurs de valise qui sévissent encore sur notre territoire!!Souvenons nous de la menace de gréve lancée par le syndic de gôche à la venue de Marine,invitée ou évitée sur francarabia 2!!Ecoutez
radio mosquée et les soi disant grandes gueules!


C'est quoi ce machin:l'afp??,


L´AFP dévoilée : "Le rôle et l'origine de l'AFP. Qui contrôle
l'information contrôle les esprits."


D'où viennent les informations que nous voyons à la télévision, que nous entendons à la radio ou que nous lisons dans les
journaux? Dans un pays démocratique, les informations devraient venir de sources variées.

Ce n'est pas le cas en France. Tous les media ne se fondent que sur une seule source d'information: AFP (Agence France Presse). Chaque chaîne de TV, journal, ou radio a souscrit un abonnement à
l'AFP pour recevoir les informations et avoir le droit de les rediffuser.

Bien que les plus importants media tendent à vérifier malgré tout l'information, la majorité des media de taille petite ou moyenne ne font que les recopier. Les informations de l'AFP sont
considérées comme officielles et il n'est pas nécessaire de les vérifier avant de les publier. Manière dont l'AFP se considère elle-même:

"L'Agence France-Presse est le leader mondial des agences de presse et de photos. Nous sommes rapides, nous sommes objectifs et par dessus tous, nous sommes fiables.
Que vous soyez un éditeur de journal à la pointe de l'information, un investisseur à Wall Street ou un haut fonctionnaire à Bruxelles, l'AFP vous aide à la décision."


Le monopole de l'AFP sur l'information croît de plus en plus. Mais l'AFP reste une société contrôlée par l'Etat.

L'histoire complète de l'AFP est disponible sur leur site web. Néanmoins, quelques dates et chiffres sont intéressants à reproduire:

Dates et chiffres importants

L'AFP est la plus ancienne agence de presse du monde.
Elle a été fondée par Charles-Louis Havas, le père du journalisme mondial.
1832 - Charles-Louis Havas démarre une agence de traduction de journaux étrangers, qui devient en 1835 l'agence Havas, la première agence de presse du monde.
1879 - L'agence Havas devient une société anonyme. En plus des informations, Havas se lance dans la publicité.
30 Septembre 1944 - Un décret confère à l'AFP le statut provisoire de société publique.
14 Mars 1956 - Une loi sur le statut de l'AFP est proposée.
10 Janvier 1957 - Le parlement adopte le statut de l'AFP à l'unanimité. L'agence reçoit une structure légale: son directeur général est élu par l'assemblée des directeurs. A ce moment, l'AFP
compte 25 bureaux provinciaux, 59 bureaux outre-mer (dont 13 dans les anciennes colonies) et des correspondants présents dans 116 pays. Elle distribue les informations dans 73 pays.
1er Janvier 1969 - Lancement du service en langue arabe.
15 Novembre 1991 - Les revenus de l'AFP dépassent le milliard de francs français, la part de l'Etat descend en dessous de 50%.
Janvier 1993 - L'AFP est entièrement informatisée.
Septembre 1995 - l'AFP met fin à son accord avec AP pour la fourniture d'informations américaines et développe son propre réseau aux USA.


Il est vrai que ces dates clés de disent pas si l'AFP est une société publique ou privée, elles ne donnent pas non plus son statut légal exact. On ne trouve ces informations nulle part sur le
site de l'AFP. Ils ne les donnent pas parce qu'ils pensent que cela pourrait rendre plus difficile la vente d'abonnements aux rédactions du monde.

Néanmoins, pendant le discours qu'il a prononcé lors de la conférence des CCJ du 93, Clement Weil-Reynal a expliqué que la constitution française indique clairement que l'AFP est un organe
"indépendant''.

Malgré celà, l'Etat français nomme deux représentants permanents au conseil de la direction. Cette présence permanente, ainsi que le fait que l'Etat français possède presque 50% des parts de
l'Agence, n'est certainement pas une preuve convaincante d'indépendance.

De plus, l'Etat français est le principal abonné de l'AFP: les ventes aux administrations françaises représentent 45 % du chiffre d'affaires de l'AFP.

Ce ne serait pas un problème d'avoir une agence de presse controlée par l'Etat s'il y avait en France d'autres agences de presse, privées.

Et malheureusement, comme vous pouvez le lire plus haut, dans les dates et chiffres clés, l'AFP est associée à AP et dispose de bureaux et filiales partout dans le monde, ce qui la rend
incontournable.

Aujourd'hui, en Juillet 2001, pas moins de 2000 personnes travaillent pour l'AFP, ce qui est considérable. Ce chiffre ne compte pas les agences associées, comme AP. Donc, l'AFP ne se contente pas
de répandre ses informations "indépendantes'' dans les media français, mais aussi dans les media du monde entier.

Ce qui est inacceptable avec l'AFP.
Une information biaisée de type stalinien.

J'ai programmé un outil automatique pour collecter tous les nouveaux articles écrits par l'AFP sur le Proche-Orient. Ces informations sont comparées et analysées avec d'autres sources,
principalement d'Israël et des Etats-Unis.
Je serai clair: ce que AFP dit n'est *pas* la vérité. Ils arrivent en général à éviter les gros mensonges bien visibles, mais ils utilisent des moyens détournés et déloyaux pour désinformer le
lecteur:

Des événements importants ne sont pas couverts. Ils sont juste ignorés.
D'autres événements se voient gonflés: l'AFP va les répéter encore et encore plusieurs fois, parfois même sans changer un mot.

Chaque mot est choisi, en fonction du contexte culturel du lecteur, dépendant du pays auquel est destinée l'information. Il n'est par exemple pas innocent de parler de "colons israéliens'' aux
Français, qui associent l'idée de colonie à leur passé colonial en Algérie.

Les phrases ont toujours un style tendancieux. L'AFP donne toujours l'impression qu'il y a des doutes sur la sincérité d'un des protagonistes. Les leaders palestiniens font des déclarations,
alors que les responsables israéliens prétendent....

Certains articles ajoutent l'opinion de l'AFP à l'information. Et, à la place de nouvelles fraîches, nous avons des éditoriaux, avec une analyse de la situation politique de qualité médiocre.
Editoriaux qui seront souvent répétés par les mass-media de manière purement informative. Ce qui fait que les opinions de l'Etat français font leur chemin dans l'esprit des gens de cette
manière.

Le Pan-Arabisme de l'AFP

Beaucoup de Juifs français sont choqués par le pan-arabisme que défend l'AFP à travers sa désinformation.
L'analyse régulière des dépêches de l'AFP est une tentative visant à démontrer cet état de fait.

En plus, les directeurs de l'AFP se sont plusieurs fois vantés de leur succès dans la mise en place de la plus importante agence de presse arabophone du monde.
Il serait intéressant de savoir ce que les ventes arabes représentent dans le chiffre d'affaire total de l'AFP.
Le "Contact'' AFP refusant de répondre à mes e-mails, vous pouvez éventuellement leur écrire.

Je comprends néanmoins que la comparaison de chiffre d'affaires n'est pas favorable à Israël, étant donné qu'il n'y a qu'un unique abonné AFP en Israël (le Ministère des Affaires Etrangères).

Je peux comprendre que donc, l'AFP décide de défendre la cause pan-arabe; mais je ne peux pas accepter qu'ils prétendent que leurs informations soient "objectives'' et "exactes'' (comme ils le
prétendent dans la définition qu'ils donnent d'eux-mêmes).
Ce qui en revanche est plus facile à comprendre est leur prétention d' "aider à la décision''...

Observez les dépêches AFP et voyez la d&eac

mika 22/05/2013 16:26


Quand la caste médiatique se retrouve condamnée pour diffamation contre
Marine Le Pen...
http://www.liberation.fr/politiques/2012/10/09/caroline-fourest-et-fiammetta-venner-condamnees-pour-diffamation-contre-marine-le-pen_851982

marie-plume 22/05/2013 13:59


Merci pour ce très bel article qui met en lumière, hélas! le triste sort de notre pays , la France, ravagée par toutes sortes de courants nauséeux, anti-patriotiques, anti-cléricaux, et j'en
passe... J'ai entendu des journalistes haineux, racistes envers notre race, oui j'utilise à escient ce terme que nos sbires gouvernementaux ont rejeté "pour faire bien", pour faire chic, pour
plaire à tous ceux qui haïssent la France et ils sont nombreux, indépendamment de beaucoup de  ceux qui nous ont gouvernés, et plus encore -si cela était possible!-  par ceux qui sont
en place aujourd'hui, et là c'est d'une évidence accablante... Alors pour ce qui est de notre cher historien villipendé, alors même que nos éditorialistes ou pseudo-journalistes ne connaissent
aucun de ses ouvrages ou de la partie intime de sa vie et de son passé, ayons une pensée pour son âme qui rayonnera un jour, et laissons les vautours de la pensée moderne se dévorer entre eux, il
restera toujours une lueur d'espérance pour les âmes nobles, inspirée par tous ces héros morts au champ d'honneur et dans les tranchées... Et que vienne vite une autre alternative pour la France
qui mérite mieux que ce qu'il en est, à ce jour! Honni soit qui mal y pense!

Charles Martel 22/05/2013 13:43


Ce document a été posté sur ‘Islam : danger planétaire’ http://ScoopItIslam.jumpingcrab.com et sur
G+


Flux RSS http://ScoopItIslam.jumpingcrab.com/rss.xml ( utilisez http://blogtrottr.com
)