La Catalogne manifestera pour son indépendance du 6 au 11 septembre

Publié le 7 Septembre 2012

L'indépendance des régions fera le jeu des européistes de tous poils. C'est bien pour cela que je refuserai toutes les tentatives de sécessions des régions. Autonomie oui , indépendance non! La France est une et indivisible et rentrer dans le jeu des séparatismes ne peut que faciliter la volonté de l'Europe liberticide de détruire les nations. Les régionnalistes devraient y réfléchir à deux fois avant de promouvoir les indépendances. Un petit peuple ne fera jamais le poids face à une machinerie aussi énorme que l'Europe. 

Gérard Brazon

*****

Le 11 septembre c’est la fête nationale catalane. Ce jour se mêle  curieusement à une défaite: la chute de Barcelone en 1714 après des mois de siège avec le duc de Berwick. C’était pendant la guerre de succession pendant laquelle les Bourbons (avec son candidat au trône, Philip V) et les Autrichiens (avec l’archiduc Charles) se battaient contre toute l’Europe pour prendre la couronne. Des rassemblements sont ainsi prévus à Perpignan, Paris  et  à Barcelone.


Cette année, compte tenu de la colère croissante due à la situation fiscale et sociale, de la dépossession subie par la Catalogne et la volonté d’une République catalane indépendante, les Républicains de gauche proposent une série d’action avant et pendant la fête nationale.  Ces revendications passent par l’accroissement de l’autonomie fiscale et l’indépendance politique. Les Catalans ne veulent plus être pillés par Madrid.


 

 

 

Le jeudi 6 septembre, une manifestation aura lieu devant l’agence du Trésor de Barcelone, il sera proposé que celle-ci devienne l’Agence nationale du Trésor Catalan. Le 8 septembre, la section locale de Saint-Vincent organise une action pour réclamer la restitution d’équipements publics dans les jardins du même nom. Dimanche, les jeunes d’Esquerra Republicana de Catalunya  déploieront un grand drapeau avec l’estelada (l’étoile, rouge ou bleue) dans un lieu emblématique de Barcelone et expliqueront aux touristes le sens de leur action. Le lundi 10 aura lieu un rassemblement de maires et de conseillers municipaux catalans de la délégation du gouvernement de Catalogne, à Barcelone, pour dénoncer l’ingérence de Madrid et sa volonté de passer outre la volonté issue de la démocratie locale.

Le 11 septembre, le rendez-vous de la manifestation est à 17 h sur le Passeig de Gracia  A partir de 18 h, elle se dirigera vers le Parlement afin de réclamer « qu’un processus de sécession soit initié, afin que[la Catalogne] devienne un nouvel Etat en Europe ».  A quand la même chose en Bretagne ?

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Europe liberticide

Commenter cet article

Claude Germain V 07/09/2012 17:37


Les catalans oublient une chose ,c'est qu'ils ne seront bientot plus catalans que de noms ,puisque leur region (dixit la Catalogne) recrute a la pelle par quantités innomables des hordes et des
cohortes de migrants avec la complicité joyeuses des partis gauchistes et non independantistes ,bilan : une guignolade d 'illusions perdues completement irrealistes
........................................une pantalonade qui va surtout donner lieu a quelques bons gueuletons de jambons et de bon vin .......

mika 07/09/2012 17:10


Hélès, pour nos politiciens c’est la République qui est Une est Indivisible. Quant à la France, de quoi nous plaignons-nous,  elle
s’agrandit, puisque son périmètre géographique c’est celui de l’Europe.

Olivier 07/09/2012 13:14


Monsieur,


 


Et que penser de la France liberticide, destructrice des peuples et des cultures qui la compose ? La France n'est pas une solution pour nos régions et c'est clairement que je crie : Elsass Frei
!!! 

S. Dekerle 07/09/2012 12:56


ça craque de partout, un véritable chaos à venir!