La chanteuse populaire pachtoune, Ghazala Javed, a été assassinée par des islamistes. Préface Gérard Brazon

Publié le 22 Juin 2012

Certains vous diront que c'est au Pakistan, que ce n'est pas l'islam, cette religion d'amour de tolérance et de paix. Que l'on peut s'en moquer ici, chez nous! Ils se trompent!

Ils vous diront qu'il ne faut pas stigmatiser, qu'il ne faut pas tout mélanger, tout confondre, ne pas faire d'amalgame entre islamiste et musulman, etc. Il n'en reste pas moins que ces meurtres de femmes libres dans ces pays, ces tentatives de réduction des libertés citoyennes, de mises au pas de la femme en tant qu'être humain, sont le fait d'un des 56 pays musulmans. Que ces persécutions des libertés sont assis sur le même socle composé du Coran, des Haddiths et des souvent mortelles Fatwas (édit religieux prononcés par des "savants" de l'islam).

Que certains biens pensants s'imaginent que cela ne peut pas arriver en France et en Europe est une erreur fatale! Cette belle jeune femme de 24 ans est bien plus courageuse que ces "peoples françaises" confites dans la lutte antiraciste et qui, pour le coup confondent le gruyère et le camembert ! Je songe à Wafa Sultan cette Syrienne qui se bat pour la liberté des femmes contre les tenants de l'islam! Elle a vécu comme  Ayaan Hirsi Ali et bien d'autres, témoins de cette volonté de l'islam de les réduire à une terre de labour, un ventre, un vagin. (sourate 2, verset 228 et sourate 4, verset 34)-(sourate 4, versets 11 et 176)-(sourate 33, verset 33)-(sourate 65, versets 1 et 4.)-(sourate 4, verset 15)-(sourate 70, versets 29, 30 et 35) etc. Le paradis de la femme se trouve sous les pieds de son mari.

Le socle est et restera le même! Il suffit juste d'un peu de temps, et de laisser la démographie faire son oeuvre!

En France les voiles se multiplient et les landeaux sont chargés d'une marmaille innocente encore. Il viendra fatalement le jour où, comme le disait le trésorier d'une association musulmane de Roubaix, la charia s'appliquera dans toute son horreur!

Les femmes artistes de cette gauche bien pensante seront parties depuis longtemps, emmenant avec elles leur progéniture bien à l'abri de cette folie! Mais les femmes françaises, les "souchiennes"? N'attendons pas de ces artistes de gauche, des associations droits-de-l'hommiste, un communiqué sur cet assassinat! Il n'y en aura pas!

Gérard Brazon

****

PARIS (SIWEL) — La chanteuse populaire pachtoune, Ghazala Javed, a été assassinée le lundi 18-06-2012 à Peswahar, la capitale pachtoune (au nord du Pakistan). Agée de seulement 24 ans, cette résistante à l'islamisme et à " l'ultra-traditionnalisme pakistanais" avait à son actif une vingtaine d'albums.


Ghazala Javed. PH/DR
Ghazala Javed. PH/DR
Le lundi soir, à sa sortie d'un salon de beauté, la jeune chanteuse pachtoune, accompagnée par son père, s'est retrouvée face à deux motards, qui ont ouvert le feu. Elle a reçu six balles dans le corps et son père une balle dans la tête. 
  
Fréquemment menacée par les islamistes, opposés à toute carrière artistique d'une femme au Pakistan, cette chanteuse en langue pachtoune a décidé de poursuivre sa carrière. Mariée à un homme d'affaire pakistanais en 2010, elle lança une procédure de divorce quelques mois plus tard, après avoir découvert que son homme avait une autre femme et qu'il voulait l'empêcher de poursuivre dans la chanson. Il relève presque de l'inédit qu'une femme lance une procédure de divorce dans ce pays où l'homme est autorisé à avoir jusqu'à 4 femmes. 
  
Le peuple pachtoune, dispersé sur deux pays (l'Afghanistan et le Pakistan) par les britanniques en 1893, perd ainsi une voix féministe, symbole de la résistance à l'islamisme. 


mld 
SIWEL 211222 JUIN12

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Islamisation française

Repost 0
Commenter cet article