La charia s'inflitre partout où les politiques trop lâches laissent faire!

Publié le 17 Avril 2013

Apartheid sexuel : Londres, Toronto, Montréal

Le 9 mars, l’University College de Londres (UCL) accueillait un débat entre Lawrence Krauss, universitaire américain, et Hamza Tzortzis de l’iREA (Islamic Education and Research Academy). L’iREA avait imposé la charia à tous, à savoir la ségrégation des sexes dans l'auditorium (les femmes derrière les hommes, quelle que soit leur religion), ce qui a incité Lawrence Krauss à quitter la salle en guise de protestation. Ce geste est tout à son honneur ! Vidéo de l’incident :



Suite à cet incident, l’iREA a été banni du campus de l’UCL. Dans un communiqué du 11 mars, l’Université déclare : «Nous avons conclu que les intérêts de l’iREA sont contraires à l’ethos de l’UCL et nous ne permettrons pas la tenue d’autres évènements impliquant cette organisation sur notre campus.»

En 2011, Hamza Tzortzis et Abdur Raheem Green (président de l’iREA) avaient été invités par des étudiants musulmans de l’Université Concordia de Montréal et de deux universités de Toronto. Les étudiants de l’Université Concordia ont dû changer leurs plans après que l’Assemblée nationale du Québec a condamné la théologie des conférenciers suite à une campagne de sensibilisation menée par Poste de veille. Commme c'est souvent le cas pour ceux qui promeuvent la ségrégation des sexes, l'iREA enseigne que la lapidation et l'amputation favorisent une société harmonieuse. Dans ce clip de 44 secondes, Green vante les vertus dissuasives de châtiments tels que l’amputation, la lapidation, la crucifixion et la flagellation :



Malgré une campagne de sensibilisation menée par des groupes de Toronto, les universités où se tenait la conférence de l'IREA ont refusé de dénoncer cette théologie barbare.

A Toronto, Justin Trudeau, qui aspire à devenir Premier ministre du Canada, a lâchement cautionné l'apartheid sexuel en acceptant d'agir commeconférencier d'honneur lors d'un rassemblement islamiste en décembre dernier. Devant un auditoire divisé selon le sexe, en application de la charia aux musulmans et aux non musulmans, il a vanté la Charte des droits, le multiculturalisme et le vivre-ensemble comme valeurs canadiennes. 

Toronto-trudeau-segregation
Des femmes qui avaient pris place dans la section réservée aux hommes ont été expulsées, rappelant l'affaire Rosa Parks, une femme noire forcée de descendre d'un autobus en Alabama en 1955 pour s'être assise dans la section réservée aux blancs. Justin Trudeau n'a pas défendu leur droit constitutionnel à l'égalité, sans doute pour ne pas irriter ceux dont il courtise le vote.

Toronto-trudeau-segregation

Comme l’écrivait récemment dans le Journal de Québec l’Honorable Léo Housakos, Sénateur conservateur : «Le multiculturalisme est devenu un stratagème politique utilisé pour acheter le vote ethnique. … Le multiculturalisme est une insulte à notre intelligence.»  

En septembre 2010, au Palais des congrès de Montréal, administré par le ministère du Tourisme du Québec, les Frères musulmans, dont Tariq Ramadan, ont tenu une conférence à laquelle ont assisté 2000 personnes. Une lectrice non-musulmane qui y a assisté m'a écrit que les hommes et les femmes étaient obligés de s'asseoir dans des sections séparées. Dans l'esprit de Rosa Parks, elle s'est assise dans la section des hommes. Les organisateurs lui ont demandé avec insistance de se soumettre à la charia et de changer de place, sous peine d'expulsion. Devant son refus obstiné de bouger, ils lui ont permis de rester où elle était.

Pensez-y un instant : au Québec et en Ontario, des femmes ont été expulsées ou menacées de l'être dans des établissements publics pour avoir refusé la ségrégation imposée par la charia ...dans l'indifférence des médias et avec la bénédiction de nos dirigeants !

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

Pivoine 18/04/2013 18:40


Dire que des millions de gens ont donné leur vie, au cours de la seconde guerre mondiale, pour un monde libre, et voilà où nous en sommes aujourd'hui !