La chasse au Rom bientôt ouverte ? Censure.... Préface Gérard Brazon

Publié le 18 Juin 2014

La censure  Un Rom se fait massacrer et la justice crie au scandale.

Un Rom est dans le coma et personne ne dit qu'il est un multi récidiviste.

Un Rom entre la vie et la mort et la justice ne dit pas que ce gamin serait en vie si elle ne l'avait pas relâchée.

Un Rom va peut-être mourir alors même que sans l'Europe, il serait encore en Roumanie.

Merci Taubira car en n'en point douter, il y aura sans doute d'autres affaires de ce type lorsque des victimes de vols, d'agressions verront les auteurs se pavaner dans les mêmes rues quelques mois plus tard. Mais attention, la justice va veiller: pas de vengeance privée. C'est interdit.

Au delà, aucun média nous dit quoi que ce soit sur les auteurs de ce massacre. De là à penser qu'ils ne soient pas de souche, voire d'horribles extrémistes de droite ? Comme dirait Bedos, j'ai un doute...

Gérard Brazon

 

Source: ResilienceTV

Ce qui est écoeurant dans cette histoire, c'est bien plus l'étonnement d'une classe politico-médiatique de plus en plus hors sol que ce cassage de gueule condamnable mais guère surprenant si l'on connaît la réalité de certains "quartiers" : car contrairement aux poncifs habituels, fond de sauce des bien pensants, ce n'est pas un commando de blancs racistes qui a été imposé son ordre mais tout simplement l'électorat choyé de Terra Nova, du PS, de la gentry "bygmalionisée" soutenant la personnalisation de la peine et aujourd'hui l'extension de celle-ci jusqu'à laisser libre le condamné moyennant un bracelet ; le rom en question était multi-récidiviste….

À entendre la procureur, la vengeance "privée" serait condamnable, sauf que l'on se demande en l'écoutant si elle ne dénonce pas plutôt le fait que cela soit "privé", le terme même étant suspect comme on le sait. On peut alors arriver bientôt à l'absurdité suivante: seront surtout poursuivis les actes d'auto-défense ou d'assistance à victime, les réels délinquants étant accompagnés, suivis, "réinsérés", les victimes réelles étant elles considérées comme des dommages collatéraux de la "société néo-libérale"…

Ainsi ceux qui nous gouvernent et pensent pour nous ne s'attendaient pas que les populations considérées en soi comme étant les vraies et seules victimes, se rebiffent, ne suivent pas docilement les consignes en adoptant des comportements censés être ceux de la méchante extrême droite. Cette "surprise" en appelle d'autres.

 

 

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Faits Divers- Sociétés

Commenter cet article

Vieux harki 18/06/2014 14:51


Ce n'est qu'un début, on entendra peut être bientôt le son des calibres 12 et on croira que la chasse au canard est ouverte.

mika 18/06/2014 11:44


http://lci.tf1.fr/france/faits-divers/jeune-rom-lynche-a-pierrefitte-il-etait-blesse-a-la-tete-8436397.html?google_editors_picks=true