La cigarette électronique encadrée alors même qu'elle peut "compenser" celle qui tue véritablement

Publié le 29 Juin 2013

L'arrivée de la cigarette électronique en tant que substitutif du tabac sur le marché européen est l'illustration même de l'hypocrisie d’État, car quelque soit la couleur politique, le tabac comme le carburant a toujours servi de manne financière pour des États en déficit financier, argumentant que c'est pour la santé du fumeur et ensuite en le culpabilisant ce qui permet d'en augmenter les taxes.

 

Aujourd'hui que le fumeur dispose d'un moyen de fumer sans nuisance pour les autres et moins nocivement pour lui-même. La tenancière des salles de shoot Marisol Touraine vient nous faire sa petite leçon de morale concernant cette nouvelle façon de consommer de la nicotine sans taxe ou presque avec une argumentation à la mesure de son intelligence: Interdiction de fumer dans les lieux publics, cela pourrait encourager les non-fumeurs à vapoter ( prendrait-elle les non-fumeurs pour des cons?) ensuite encadrer la vente uniquement que par des professionnels... Existerait-il un BTS spécialisé sur la E-cigarette qui nous aurait échappé ? Peut-être un emploi d'avenir...

 

Alors à la question  : la cigarette électronique est-elle dangereuse  ?

 

Oui la cigarette électronique est dangereuse....pour l'état des finances de l’État  :

500 000 adeptes en juillet 2012, chiffre réactualisé à plus d'un million aujourd'hui et autant de taxes qui partent en vapeur.

 

Elle est dangereuse pour les associations anti-tabac qui vivent de subventions extraites de la nicotine.

 

Afin elle est dangereuse pour les décérébrés pour qui la seule vue d'une cigarette même dans une bande dessinée provoque une crise d’emphysème.

 

On peut en conclure que la vente sera bientôt réservée exclusivement aux seuls collecteurs privés professionnels de l'impôt d'État autrement dit  : les bureaux de tabac, ce qui permettra d'en fixer le prix et bien sûr les TAXES.

Quand à la santé des fumeurs ou des non-fumeurs, tatie Marisol s'en fout comme de son premier premier tampon hygiénique.

 

Source Pauvre France


Marisol-Touraine-Ecigarette.jpg

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Economie-Finance-Industrie

Repost 0
Commenter cet article

Banro64 30/06/2013 21:47


"On peut en conclure que la vente sera bientôt réservée exclusivement aux seuls collecteurs
privés professionnels de l'impôt d'État autrement dit  : les bureaux de tabac, ce qui permettra d'en fixer le prix et bien sûr les TAXES. "


C'est exactemùent cela ! La cigarette électronique est interdite tant que l'état (je devrais dire le tas !) n'y aura pas institué une taxe.

Epicure 29/06/2013 15:15


les crétins qui fument à s'en cancériser tout l'organisme et qui sont des addicts faibles et donc manipulables sont aussi ceux qui vont crever à moins de 60 ans juste après b37 ans de cotisatoion
et PAS DE RETRAITE. Ce n'est pas le coût de la santé payé par les cochons de payants d'impôts qui va grever le business et de toute façon être à terme payé par l"Héritage laissé....(vous verrez!)
qui gêne l'Etat non plus....C'est du tout benef ou presque.


Les pov'cons! continuez de vous intoxiquer fièrement...!