La conquête de l'Occident par l'Islam - Par Jacques Hadida

Publié le 30 Août 2011

Signalé et envoyé par Marie Claire Muller. Un bel article qui montre un véritable désepoir devant l'avenir.

Gérard Brazon

**********************

Par Jacques Hadida

Je ne pouvais penser à un meilleur titre tellement je suis outré contre le monde pour sa position prise contre Israël. Où sont les amis d'Israël ? tous disparus ! C'est ce qui arrive lorsqu'on veut se défendre.

Aujourd'hui, Israël et sa population dépensent leur énergie à essayer de justifier ce qui se passe. Le monde a oublié que tout a commencé avec des kamikazes qui venaient simplement sur notre terre pour se faire sauter amenant avec eux autant de Juifs que possible. Mais qui prend soin des Juifs aujourd'hui? Qui en a vraiment pris soin avant?

Donc, le monde croit que nous sommes des agresseurs, envahissant sauvagement, occupant un peuple souverain opprimé, que nous avons brutalement détruit des villes et villages, des maisons et des magasins, commettant des sacrilèges en lieux saints.

Donc, le monde croit que nous avons commis des atrocités, que nous avons massacrés des centaines d'innocents, avons réduit à la poussière des gens, avons tiré sur des femmes enceintes et des enfants, empêché des ambulances de porter secours aux blessés, que nous avons empêché l'enterrement de leurs morts, et lorsque nous l'avons fait, c'était pour couvrir le massacre.

Tout le monde l'entend à la Télé et le lit dans la presse. Les dirigeants mondiaux et les organisations vouées aux causes humanitaires se font entendre. Nous avons entendu des gens déclarer que "ce qui se passe ici est un crime qui peut être comparé à Auschwitz"

Ariel Sharon a été comparé au boucher Serbe Slobodan Milosevitch. La Commission des Droits de l'Homme des Nations Unies a condamné Israël pour "des tueries en masse de Palestiniens", "de violations grossières de lois humanitaires"et affirmé "le droit légitime du peuple Palestinien à résister". Amnesty Internationale et Human Rights Watch ont condamné Israël pour ses "pratiques brutales dans les territoires Palestiniens occupés"

Est-ce la vérité ? Quelle sorte de société est Israël ? Contrairement à ce que le Secrétaire Général des Nations Unies a demandé:"Est-ce possible qu'Israël ait raison et que le monde entier ait tort"?, nous disons: Oui, Israël a raison. Et comment !

Il est honteux que le monde ait perdu toute mémoire. Le monde a oublié qu'en 1947, les Nations Unies ont voté la partition de la Palestine pour créer deux états entre le Jourdain et la Méditerranée. Un état juif, celui d'Israël et l'autre un état Palestinien. Mais les armées de 9 états Arabes ont passé outre les frontières, pour annihiler ce nouvel état naissant d'Israël et y massacrer un autre million de Juifs. Lorsque la trêve arriva, le territoire de l'état Arabe Palestinien a été dévoré par l'Egypte, la Syrie et la Jordanie.

Palestine britanniqueLe monde a oublié que des milliers d'Arabes Palestiniens ont fui devant l'invasion Arabe. Mais lorsqu'ils ont atteint les frontières de l'Egypte et de la Jordanie, il ne leur était pas permis d'entrer. La ligue Arabe toute entière avec ses 26 nations musulmanes, avec leur richesse en pétrole, ne pouvait trouver de place pour leurs pauvres frères et soeurs Palestiniens et les ont donc laisser pourrir dans des camps miséreux, s'envenimant de haine et de rage.

Le monde a oublié les guerres de 1948, 1955, 1967, 1973 quand les Arabes ont traversé nos frontières pour tuer et détruire. Le monde a oublié les Jeux Olympiques de Munich.

Le monde a oublié que nous nous sommes retenus après qu'un kamikaze au disco Dolphinarium de Tel Aviv a tué 21 adolescents. Le monde a oublié que nous nous sommes retenus lorsqu'un autre a détruit le Pizza Sbarro et que des douzaines sont morts.


Nous devons admettre que le monde entier a tort et qu'Israël a raison. Nous ne nous excuserons pas de faire ce qui est juste, de défendre nos enfants et leurs rêves.

Qu'ils dansent et qu'ils chantent lorsque leurs enfants se font exploser, nous Juifs, ne nous excusons pas de vivre. Qu'arrive-t-il au monde? Comment est-ce que tout le monde peut être aveugle, tout à coup et ne regarder que dans une direction?

Au fait, l'histoire malheureusement se répète et on peut le voir noir sur blanc. Le Juif a toujours été le bouc émissaire et cela continuera d'être ainsi. Dernièrement, nous apprenions que le comité du Prix Nobel, bien connu pour son intelligence et son objectivité est sur le point de demander à Shimon Peres de retourner son Prix Nobel, pas Yassir Arafat, le terroriste et meurtrier, mais un homme d'état qui essaie difficilement de faire la paix.
Nul doute qu'il y a maintenant une pression sur Elie Wiesel pour qu'il retourne son Prix car il n'appartient plus à ce club raciste et antisémite dirigé par des Arabes.
J'irai plus loin et recommanderai fortement aux cent , encore vivants des 129 Prix Nobel Juifs, les invitant tous à rejeter leur prix, le retourner à cette bien vielle Suède qui soudainement s'est joint à la France, à la Belgique, à l'Allemagne, à la Hollande, au Danemark, à l'Angleterre,à l'Ukraine, à la Grèce,à la Slovakie, à la Finlande, tous ces pays qui ont vivement critiqué Israël. (Il y a eu des incidents antisémites dans chacun de ces pays là).

Je crois qu'Israël a été trop bon. en 1967, lorsqu'ils ont gagné la guerre contre les trois pays Arabes venus les détruire, Israël aurait dû convertir tous les territoires vaincus en tant que partie intégrale d'Israël et renvoyer ceux qui y vivaient chez leurs frères Arabes. Un billet à sens unique, sans retour.

A ce jour, je dis, il n'y a pas de place en Israël pour les Palestiniens. Au départ, ils étaient tous Jordaniens. La Jordanie est leur pays et c'est là qu'ils devraient retourner. Que la Jordanie les absorbe, mais nous nous souvenons comment le Roi Hussein les a traités, tant il avait peur qu'ils le renversent. J'irai plus loin: que la Jordanie vende un morceau de son territoire, ils ont un grand désert inutilisé, qu'ils le vendent pour en faire un foyer aux Palestiniens. Le monde entier paiera pour cette terre, Israël inclusivement, avec l'argent "qui appartient personnellement à Arafat"déposé dans les banques Israéliennes.
Qu'ils appellent leur nouvelle terre la Palestine s'ils le désirent et que leur capital soit el Qods. Le monde entier aidera à la création de ce nouveau pays, de l'infrastructure à la formation d'un gouvernement. Ils ne devraient pas partager de frontières avec Israël car la menace sera toujours omniprésente.
Peut-être qu'alors, et seulement alors, le monde verra comment ils peuvent se débrouiller par eux-mêmes.
Israël a besoin de la rive Ouest et de Gaza pour sa propre population et je parie qu'en une courte période, ils convertiront les ruines en un espace vivable, contrairement au statu - quo actuel que les Palestiniens aiment à maintenir pour que le monde soit sympathique à leur cause.

Je dis qu'ils n'ont aucune cause. L'Islam n'a rien à voir avec Jérusalem. C'est un mensonge gigantesque. La Palestine n'a jamais existé, même du temps des Romains, c'était simplement un nom. Et pourtant les gens ne veulent pas lire l'histoire comme il faut, ils se basent sur ce qu'ils entendent, venant des Arabes, reconnus pour être les pires menteurs que le monde ait connu.

Nous nous souvenons tous de la guerre de 1967, lorsque les Egyptiens rapportaient qu'ils ont descendu une cinquantaine d’avions Israéliens, alors qu'au contraire, c’était toute l'aviation Egyptienne qui resta clouée au sol en quelques minutes. Comment peut-on croire Arafat qui en anglais parle de paix, puis se retourne vers ses hommes et leur dit en arabe:``Allez tuer les Juifs``
Il me navre de rappeler Josef Goebbels qui a dit: " Plus vous répétez un mensonge,  plus le monde finira par croire que c'est la vérité ". Un autre proverbe allemand dit: "Plus grand est le mensonge, plus il est difficile de le réfuter ".

Le monde se fiche de tout cela parce qu'il est la victime des fournisseurs de pétrole arabe.
Comment peut-il dire du mal de ses chers fournisseurs, vu qu'il a tant besoin de leur or noir. Cela nous fera mal si nous cessons d'en recevoir. Et maintenant, l'élément choc, ce que le monde ne réalise pas, c'est la menace que l'Islam est au monde.

L'humanité est ainsi divisée en deux groupes :

Les Musulmans et les non Musulmans.

Les Musulmans sont guidés par la loi islamique alors que les non Musulmans sont destinés à passer sous juridiction islamique soit par la guerre ou la conversion de ses habitants. Ce n'est pas la race qui oppose les deux parties, c'est la religion. L'Occident impie est un monde barbare qui doit être islamisé, à terme, de gré ou de force. L'islamisme est une idéologie, non pas politique mais théocratique qui considère l'appartenance religieuse ou confessionnelle comme les seuls critères de l'identité et de l'altérité. L'altérité confessionnelle est alors synonyme d'inimitié politique.

Il faut mesurer l'ampleur du péril islamiste à moyen et long terme. Les stratèges occidentaux sous-estiment la portée et la capacité de nuisance d'une doctrine religieuse. Or, une menace n'est pas seulement militaire. Enfin, les intellectuels ont du mal à considérer la religion comme autre chose qu'une affaire privée. L'Islam est un système total unissant les domaines spirituel s et temporels . Il englobe toutes les tendances: Hanbalisme, Shiite, Khomenyistes, Frères-musulmans, FIS, Sunni. La nature même de l'Islam
orthodoxe à laquelle se réfèrent les islamistes et les institutions islamiques réputées modérées est en grande opposition avec les valeur de l'Occident. L'Islam modéré n'existe que dans l'esprit de ceux qui veulent y croire.

A travers le monde, la religion de Mahomet s'est imposée par le sabre. Le but de la théocratie d'Allah est de s'étendre à la totalité du monde. Il faut convertir l'autre ou l'asservir à ses lois politico-religieuses. La notion de paix est totalement exclue et ne peut être concevable qu'aux termes d'une conversion et d'une soumission à l'Islam.

Voici le problème: Au nom des "Droits de l'Homme" et de la liberté des minorités religieuses, l'Occident sécularisé et anti-théocratique encourage l'expansion sur son sol, d'une religion conquérante et théocratique dont les fondements doctrinaux sont en totale opposition avec les principes démocratiques et laïques qui régissent nos systèmes philosophico-politiques.

Le monde semble accepter l'unilatéralité que constitue le prosélytisme islamique en terre infidèle, tandis qu'aucun pays musulman n'a jamais toléré quelque liberté d'expression religieuse que ce soit sur son sol. Deux états musulmans réputés "modérés et tolérants", la Tunisie et la Turquie, ne permettent aucun prosélytisme sur leur sol. La tolérance religieuse envers l'Islam orthodoxe n'est donc jamais réciproque, et il faut bien garder à l'esprit que le dialogue avec l'Islam ne pourra jamais être qu'une affaire de dupes.

Il y a là une guerre psychologique dans laquelle c'est celui qui cède le plus, à savoir l'Occidental, qui est le plus faible et qui est vaincu ex ante. Au delà du terrorisme, la guerre qui est livrée par les islamistes est essentiellement une guerre de conquête religieuse et politico-idéologique, via l'immigration et le prosélytisme. Ces immigrants refusent de plus en plus l'intégration et toute forme d"assimilation.
Cette islamisation, à travers l'immigration et la subversion islamiste, constitue donc un facteur de déstabilisation et une menace géo-stratégique extrêmement grave, peut être même fatale pour l'Occident si celui -ci, frappé de dénatalité ne réagit pas dans les plus brefs délais.

L'Islam est anti-occidental à mort, par dépit, par nostalgie de la gloire passée, perdue, enluminée mais féodale, dépassée. Il reste que l'Occident est le produit de l'Hellénisme (philosophie et science) et du Judaïsme (conscience et philosophie).L'attaque politique type est une attaque de biais: on attaque certes le Juif, par tradition, mais
aussi aujourd'hui pour taper l'Occident, de biais. Cette attaque de biais se donne les meilleures chances, en offrant à l'antisémitisme post-chrétien une formidable justification et une énorme caisse de résonance, donc un allié instantané, pourtant futur ennemi.

La vision que le monde arabe donne en est une aux antipodes de la réalité, et c'est ce qu'il y a de plus dangereux au monde en ce moment. Personne ne peut voir que le but du monde arabe a toujours été et est encore, la destruction de l'état d'Israël.

De plus, si aujourd'hui la violence et le vitriol sont dirigés vers les Juifs, demain, ils seront dirigés vers les Chrétiens. L'histoire éternelle du temps nous apprend que ça finit rarement avec les Juifs. Les militants extrémistes islamistes attaquaient et tuaient des Juifs bien avant l'attaque du 11 Septembre qui a tué tant d'Américains. Les Nazis ont commencé par incinérer des Juifs, à la fin toute l'Europe était en feu. On dit souvent que les Juifs sont le canari de la civilisation des mines de charbon: lorsqu'ils deviennent l'objet de sauvagerie et de haine, cela signifie que l'air est empoisonné et qu'une explosion est sur le point de se
produire.

L'histoire par contre est commandée avant tout par la démographie et l'Occident pourrait un jour, malgré sa supériorité thecno-militaire, se retrouver dans une situation similaire à celle du Cachemire, du Liban et de la République Turque de Chypre du Nord, où les musulmans établis dans ces pays longtemps après les autochtones, ont fini par devenir majoritaires grâce au dynamisme démographique. Tôt ou tard il y aura des tentatives de sécessions territoriales.

Voici quelques statistiques reliées à l'explosion de la population. Dans les années 60, la population arabe en France était de 500.000 âmes, 40 ans plus tard, elle est de prés de 6 millions.
Une étude au Québec montre qu'en 2002, la population arabe du Québec était de 280.000 âmes. Elle était en 2005 à 375.000 et en 2022, elle grossira à 2.2 millions, soit de 4.5% à 22% de la population. Entre-temps, les Nations Unies prévoient que la population des "territoires occupés" grimpera de 3,3 millions aujourd'hui à 12 millions en 2050. N'est-ce-pas "épeurant" ?

L'Occident lui-même n'est pas immunisé contre les débordements de l'Islam. Le drapeau des fondamentalistes islamiques a été brandi dans des litiges qui ont été à l'origine de pertes humaines considérables durant la dernière décennie : Le nombre de victimes est d'au moins 50.000 personnes en Tchétchénie, 100.000 en Ouzbekistan, 50,000 aux Philippines, 200.000 au Timor Oriental, 100.000 au Liban, un demi million à deux millions au Soudan. Ceci n'est qu'un petit échantillon de la lutte entre islamistes et chrétiens. Les conflits inter musulmans constituent également une source de pertes humaines considérables: 20.000 en Syrie à Hama, 20.000 en Jordanie, 150.000 en Algérie, 50,000 dans la guerre irako-koweitienne, et 1.000.000 de morts dans la guerre irano-irakienne. Vouloir simplifier ce contexte et le ramener au seul conflit israélo-arabe, c'est vouloir fermer les yeux sur la dure réalité du manque de démocratie et de progrès dans de nombreux pays islamiques et de l'émergence de nouvelles générations frustrées et meurtrières dont on ne fait que commencer à réaliser le danger.

Pour les Musulmans, les Chrétiens détiennent, à l'instar des Juifs, une partie de la révélation abrahamique et Jésus est tout comme les autres prophètes et Mahomet, un envoyé de Dieu. Mais les Chrétiens sont accusés comme les Juifs, d'avoir falsifié les Ecritures saintes qui avaient annoncé la venue de Mahomet.
Plus grave encore, les Nazaréens ont commis l'erreur impardonnable de diviniser le Christ, qui est certes un envoyé mais demeure un homme, à l'instar de Mahomet lui-même.

Les Juifs sont partis intrinsèque du monde occidental. Depuis le début des temps, les Juifs se sont démarqués dans toutes les sphères du savoir et de la connaissance et ont été assez conscients pour partager ce savoir avec le monde. Navré de le dire mais nous sommes ensemble dans cette impasse. Et si l'Occident ne vient pas à la rescousse, il souffrira outrageusement.

La doctrine essentielle de l'Islam se résume par l'expression: "Dieu est grand" (le fameux Allah ou Akbar que l'on entend chez les "révolutionnaires" des printemps arabes et chez les "rebelles " contre Kadhafi que l'on finance aujourd'hui. Note de Gérard Brazon) suivie de " Il n'y a de Dieu que Dieu et Mahomet est son envoyé". A ce dogme ultra monothéiste, correspond celui de l'unicité finale et islamique de la société humaine. D'où la nécessité absolue pour les Musulmans orthodoxes et les islamistes, d'islamiser la planète.

A ce jour, les Musulmans en général, demeurent profondément marqués par les croisades.
Le monde chrétien tend de plus en plus à s'apparenter au monde païen, le monde de la barbarie et de l'ignorance. Le païen, l'incroyant, le Juif ou le Chrétien ne sont qu'impureté (Coran IX;28 IX;113)et c'est la raison pour laquelle le Musulman ne peut entretenir aucune relation avec les infidèles, ceux-ci ne pouvant être que fondamentalement mauvais, impurs et ennemis.

C'est d'ailleurs cette impureté intrinsèque des non-Musulmans qui fonde l'interdiction par le Coran(IX;29) de leur présence sur le territoire sacré de la Mecque, réservé aux seuls Musulmans.

Onze choses sont impurs, commente pour sa part l'Ayatollah Khomeeeiny,

- l'urine,

- l'excrément,

- le sperme,

- les ossements,

- le sang,

le chien,

- le porc,

- l'homme et la femme non-Musulmans,

le vin,

- la bière,

-la sueur du chameau mangeur d'ordures.

Connaissez vous un peuple , si indigne, qu'il irait déterrer ses propres cadavres, hommes morts depuis plus de deux ans pour les étaler dans les rues de Jenin pour faire grossir le nombre des morts. Ce témoignage provient de docteurs anglais faisant partie de la mission de secours. Ils en étaient tellement écoeurés qu'ils ont plié bagages et sont retournés chez eux. Quelle perte de temps et d'énergie. On n'attachera pas des explosifs à un chien pour faire sauter du monde mais des enfants Palestiniens, c'est permis.

Saviez vous qu'il y a 30 conflits dans le monde aujourd’hui? Les Musulmans sont impliqués dans 28 de ceux-ci. Il n'y a pas de Juifs au Cachemire ou au Soudan et pourtant des Hindous et des Chrétiens meurent chaque jour.

Si cette leçon sur l'Islam n'est pas assez convaincante, je ne peux que souhaiter à ces chers pays supportant le monde Arabe de souffrir un jour des conséquences de toutes leurs bontés passées. Je leur promets qu'il sera trop tard. Le dicton dit bien:``on récolte ce qu'on sème"

Continue à gaspiller ton temps précieux cher monde, à écouter la propagande arabe du
"massacre de Jenin". Il n'est pas étonnant que personne n'apprend du passé George Santayana l'a dit avant moi, vous êtes condamnés à le revivre avec toutes ces conséquences aussi redoutables que lugubres. Oui, vous paierez pour cela et chèrement.

Je t'ai déjà aimé, cher monde, mais plus aujourd'hui, pas à la façon dont tu réagis. Où est ton intelligence? Où sont tous tes sages? Ils se sont probablement découragés et ont abandonné.

Jacques Hadida

N.B
Plusieurs passages ont été tirés d’autres écrits. Je donne crédit à : Rabbi Ed Feinstein,Nicholas D. Kristof;Norman Podhoretz, Menagem Gourari, Mark Steyn,Jeff Jacoby,Saul Kramer, William Krief, Alexandre del Valle, David Bensoussan, Dennis Prager et peut-être d’autres. Merci à tous

Rédigé par Gérard Brazon

Publié dans #Le Nazislamisme

Commenter cet article

riziere 31/08/2011 17:26



oui super texte et combien d'actualité. Nous occidentaux crevons de pleurnicheries.


Nous avons laissé ces associations Droits de l'homme, Amnesty internationale etc nous enfermer dans un mea culpa permanent vis à vis de l'islam. Nos dirigeant antérieurs et actuels devront
répondre devant le peuple des asservissements qu'ils lui ont fait subir



Bermudienne 30/08/2011 21:21



Superbe texte qui a le mérite d'être en tous points vérifiable. Pour peu que l'honnêteté intellectuelle existe.


A l'heure des technologies de communication instantanée, personne ne pourra se réfugier derrière l'alibi "nous ne savions pas..." !


Un document à soumettre à la méditation de nos chers politiques en fonction ou prétendants. Si tant est que ce juste plaidoyer puisse activer leurs neurones soumis à d'autres exigences plus...
personnelles et immédiates.



francis Claude 30/08/2011 19:56



nous devrions nous Francais environs 55 millions de VRAIS FRANCAIS, denous conduire comme des pleutres devant l'islam les juifs au millieux de millions d'arabe ne baissent jamais les bras et
relévent tous les défis quel peuple respectable je vous le jure si j'avais 40 ans de moins je partirai en Israél pour combatre a leur coté. Et dire que du temps de ma jeunesse tout le Monde ou
presque sutenait le petit peuple juif la aussi quel changemant de cap des grandes nations!!!



Nancy VERDIER 30/08/2011 17:41



Merci Monsieur HADIDA pour ce texte extraordinaire.
Puisse l'Occident comprendre et réagir à temps. Nous ici, sur ce Blog, nous savons déjà tous les malheurs que va endurer la planète si les politiques dhimmis continuent sur cette voie. Ils font
du tort à Israël, mais ils font également du tort aux peuples européens et occidentaux et à tous les territoires où la liberté existe encore. Peut-être le regretteront-ils un jour ?? Ou alors
seront-ils inconscients et stupides jusqu'au bout ??. Nous leur ferons payer le prix de leurs erreurs, ou nos enfants le feront à notre place.
Israël ne doit plus s'occuper de ce que racontent les Nations. OUI, il faut rencoyer les Prix Nobel, boycotter l'ONU.
Il est aussi possible que de nouveaux évènements viennent résoudre une partie des problèmes : La Palestine pour les Palestiniens, c'est la JORDANIE. La Judé - Samarie, Jérusalem et la partie
côtière d'Israël sont juives.
Si les Chrétiens ne comprennent pas qu'ils sont au bord du gouffre, et continuent de faire du palestinisme, je crois qu'on ne pourra rien pour eux. Mais Israël a parfaitement compris la situation
et résistera. Comme vous, je regrette que les territoires conquis par Israël n'aient pas été annexés.